SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Ambre > Inspirations > Journaux > Journal de Narmoël
Contribuer

Ambre

Narmoël

Journal de Narmoël

Les Métamorphoses

mercredi 24 mai 2006, par FX


"Je suis un Seigneur du Chaos, Prince du Tout et du Rien, Maître de la Voie. Je suis le sombre Narmoël de Whispersea, le glacial Kurvydrall de Lochloen, l’exubérant Lungyuëh. Je suis le tigre et le dragon des légendes, je suis l’ange de la création et du jugement dernier, je suis le Morigain March Malaen, le cheval-démon qui commande aux tempêtes. Je suis humain et animal, juste et bon, cruel et mauvais, je suis le prophète sage et dément à la fois. Je suis un et plusieurs a la fois, et je suis bien plus que tout cela. Je suis un Seigneur du Chaos, Prince du Tout et du Rien, Maître de la Voie."

Note du MJ : Avis au lecteur

Je ne sais si ce journal sera compréhensible au lecteur, et s’il trouvera dans cette histoire un fil directeur intelligible, tant les dialogues ubuesques, les mensonges impénétrables, les omissions et les déformations du joueur rendent cette lecture malaisée. Le narrateur a pris beaucoup de libertés vis-à-vis des faits et surtout vis-à-vis des propos tenus par les personnages rencontrés. Mais la vision du personnage n’est elle-même qu’un facteur aggravant de la complexité de l’histoire.

Alors, afin de démêler un peu les fils de cette aventure, voici quelques précisions utiles :
a) L’univers est onirique. C’est un gigantesque amas de rêves solidifiés par la Marelle, aux sources diverses. « La
mémoire forge la réalité », ainsi qu’il est dit dans le journal. Divers courants de réalités contraires le traversent, sans qu’il soit vraiment possible à quiconque de savoir dans lequel il se trouve. L’univers - Ambre, les Ombres, le Chaos - est enclos dans une bulle au sein d’un univers plus vaste de songes infinis que le Cauchemar dévore peu à peu. Obéron a bâti cette bulle de protection par la fondation de la Marelle, inventée par Dworkin sous la menace d’Obéron (celui-ci avait enlevé et soumis son épouse, Ambre). Cette création force les rêves à n’exister presque que dans une dimension à part (celle de Tir-na Nog’th), et a forgé une réalité tangible et solide, résistante à la pensée de ceux qui l’habitent, car le
sommeil, force exercée par la Marelle sur l’univers entier, sépare les rêves et les projettent dans la dimension prévue à cet effet. Le Logrus fut établi peu après la Marelle, par Dworkin, pour le bénéfice de Swayvill, le frère de sang d’Obéron devenu son ennemi. Swayvill avait enlevé Ambre des griffes d’Obéron et forcé Dworkin à travailler pour lui.
Cependant, longtemps plus tard, malgré la protection que la Marelle offre à cet univers enclos, une faille s’est ouverte, dans laquelle se répand peu à peu le Cauchemar. Voir le journal d’Edhaym, incarné par le même joueur suite à la « mort » de Narmoël.

b) Le personnage-narrateur est un ancien métamorphe immortel, d’une puissance phénoménale, ennemi de Swayvill,
longtemps demeuré dans les prisons chaosiennes. Sa mémoire a été effacée et plusieurs fois réécrite par des protagonistes divers : Swayvill, Mü et Suhuy notamment. La quête du personnage est à la fois une recherche de son identité et une plongée toujours plus avancée dans la folie. Il possède une grande capacité visionnaire, c’est-à-dire de créer à partir de rien et de solidifier les rêves.

c) De nombreux personnages non-joueurs (Suhuy, Fiona, Brand, Loki, Dworkin, Caine, etc. ) sont eux-même
déments à divers degrés et imprègnent l’univers de leur folie. Suhuy, par exemple, avait libéré le narrateur de sa prison en partie pour sa capacité à concrétiser des visions. Le maître du Logrus avait sombré dans une profonde démence, après avoir découvert que l’objet de son culte - le Logrus, qu’il croyait être source de tout l’univers, y compris du Serpent - n’était que le construct bâti par Swayvill pour régner sur un univers aussi évanescent que la pensée. Suhuy imagina alors de créer un nouveau panthéon divin (les Inthians), par la création d’un mythe soi-disant ancien, dont il serait le marionnettiste, et dont l’expansion aurait donné naissance à des puissances nouvelles, par la solidification des rêves et
des croyances. Les Inthians, mentionnés dans ce journal, n’ont aucune existence historique. Ils apparaissent peu à peu dans l’univers, dotés de pouvoirs mineurs bien que puissants en apparence. Mandor, informé des agissements et de la folie de son maître, a tenté de récupérer cette oeuvre à son profit.

d) De nombreux PNJs, du fait de leur grand âge (beaucoup ont plusieurs dizaines de milliers d’années d’existence),
ont une vision souvent très personnelle, désabusée, voire psychotique, de l’univers. Certains ont des personnalités
multiples, parfois au point qu’ils ne se souviennent plus de leur(s) ancienne(s) identité(s). Exemple : Ambre, première épouse de Dworkin, devenue Moins, devenue Héléna.

e) Swayvill, avant d’être aspiré de force par sa propre création (le Logrus), força un prophète reconnu à annoncer
que l’empereur qui le suivrait connaîtrait une chute terrible et un destin effroyable. Comme aucun seigneur du Chaos ne voulut tenter l’aventure, ils reconnurent aisément Algior quand il prétendit au titre, en attendant de voir... Anton était une entité créée par Swayvill pour contrôler le Logrus, sur lequel elle avait tout pouvoir. Il avait pour ordre de veiller sur le trône et les actes du successeur au trône en attendant que Swayvill parvînt à s’échapper du maelström magique implacable qui l’avait attiré dans le Logrus. (En vérité, Obéron et Swayvill, étant frères de sang, avaient un destin lié.
Et ce qui arrivait à l’un devait immanquablement survenir à l’autre, plus ou moins rapidement & avec plus ou moins
de similitude. Comme Obéron avait été emprisonné dans un micro-univers de la Marelle par Fiona, l’essence vitale de
Swayvill avait été depuis lors lentement aspirée dans le Logrus, provoquant sa maladie incurable et sa longue agonie.)

Pour lire le journal, il vous faut télécharger le PDF.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.