SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Ars magica > Scénarios > Le Jeu Féérique > La Fille aux Renards
Contribuer

Ars magica

La Fille aux Renards

dimanche 9 mars 2003, par JyP


© Stephanie Law 2003. All rights reserved.
Tous droits réservés.
 

Un petit synopsis qui s’appuye essentiellement sur le dessin ci-contre, disponible
en plus grande taille sur Shadowscapes.

Lors de la récolte annuelle de virtus de l’Alliance, les personnages
doivent aller récolter des pions qui se trouvent normalement dans une
clairière de la forêt. Mais lorsqu’ils arrivent dans la clairière,
ils ont la surprise de voir que des renards repus sont en train de faire la
sieste, avec une jeune fille aux cheveux roux au beau milieu.

Les renards se sont gavés avec ce qui constitue normalement les pions
de virtus de cette clairière (des champignons, une source, etc), et
semblent absolument sans défense, apathiques. De fait, seuls des effets
magiques féériques en rapport avec ce qu’ils ont ingesté
sont susceptibles de leur part.

La jeune fille fait clairement partie du peuple féérique :
elle dispose d’oreilles de renard, a les yeux oranges, des canines aiguisées,
et une peau de lait. C’est elle qui a guidé les renards jusqu’ici,
sachant qu’il y avait des mets savoureux à cette époque de l’année...

Si l’Alliance a déjà passé un accord avec les êtres
féériques au sujet de cette source de virtus, elle fera valoir
un rang plus haut que ceux avec lesquels l’accord a été passé
 : elle n’est pas n’importe qui, mais la fille de Renart lui-même ! Comme
lui, elle dispose de traits aristocratiques, et fait valoir son statut de
noble sur ses terres pour justifier sa gloutonnerie. Il faudra négocier
à nouveau un accord avec la gourmande...

Si aucun accord n’a été placé au préalable, de
même elle joue de son statut, mais cette fois-ci pour qualifier les
personnages de manants, qui ont indument interompu sa sieste. Elle leur demande
un tribut en poulets, chapons, boudins et autres charcuteries pour le droit
à disposer de la source de virtus. Mais vu sa gloutonnerie, il faudra
faire attention à lui fournir ce tribut bien avant que la source de
virtus aie produit à nouveau, et faire preuve d’autant de ruse que
cette renarde pour qu’elle se plie au marché qu’elle a conclu.

Si au contraire les personnages font montre de violence et tentent de la
brutaliser, elle dispose d’assez de pouvoir pour fuir, en mordant cruellement
le nez de son principal adversaire. Mais ce faisant l’Alliance vient de gagner
un nouvel ennemi féérique gourmand et rusé, qui pourrait
de plus faire appel à son père si le besoin s’en fait sentir...

Liri, fille de Renart

Intelligence +2 (Rusée), Perception +3 (en alerte), Force 0, Energie
+2 (grande vitalité), Présence +2 (noble), Communication +2
(charmeuse), Dextérité -2 (ne daigne pas se servir d’objets),
Vivacité +5 (insaisissable).

Pouvoirs Magiques : Contrôle des Animaux (Renards) 8, Infatuation 5,
Transformation en Renarde 5

Traits de Caractère : Taquine (+2), Gourmande (+3), Noble (+3).



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.