SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Ars magica > Scénarios > Le Temple d’Hermès > Quinte - Le Berger
Contribuer

Ars magica

Quinte - Le Berger

vendredi 10 septembre 1999, par JyP

Introduction

Helminius est quelque peu désemparé par le
résultat des recherches, car il ne dispose pas de plus d’éléments.
Il ne remet pas en cause les personnages, mais a maintenant compris que quelque
chose doit dissimuler les références sur la période juste
après la fin de la Guerre du Schisme. Comme le grimoire originel dans
lequel il avait trouvé mention des phylactères ne se trouvait
pas aux mains de l’Ordre d’Hermès, il a raisonné que le seul
endroit dans lequel on pourrait retrouver des mentions sur cette période
serait en dehors de l’Ordre (et il n’a pas tort !).

Helminius part en voyage

Helminius décide alors d’aller en Espagne pour visiter
les grandes bibliothèques des Maures, en commençant par Barcelone.
Il confie aux personnages qu’il n’a pas besoin d’escorte, et qu’il doit faire
ce voyage car il est le seul à pouvoir effectuer des recherches efficaces
dans les bibliothèques. Puis il part de son Alliance (Doïsseteppe),
et se met en marche pour traverser les Pyrénées, en passant
par le pays Basque.

Disparition  !

Environ deux semaines plus tard, le fidèle servant
bouclier d’Helminius parvient à contacter les personnages : son maître
a brusquement disparu sans laisser de traces, dans une auberge à l’orée
des Pyrénées. Le pauvre homme ne sait rien de plus, si ce n’est
qu’un trouvère célèbre, Gerald d’Aspremont, a disparu
de l’auberge au même moment. L’auberge a été fouillée
de fond en comble, mais rien n’a permis de retrouver le mage ni le troubadour.

Ce qu’il s’est passé...

Gerald d’Aspremont, troubadour célèbre, est
en fait un des rejetons de Sigusen, le Dragon du Tome (décrit dans
le manuel Ars Magica). Helminius est connu comme un lettré particulièrement
érudit en ce qui concerne le domaine historique, Gerald l’a donc assomé
durant la nuit pour le conduire à son maître. Helminius ne se
réveillera pas avant d’être arrivé à la tanière
du dragon.

Pistage du troubadour

Le moyen le plus évident est d’utiliser le rituel
Yeux du Passé pour savoir ce qui s’est passé. Gerald
est parti droit dans les Pyrénées, et il est impossible de savoir
qu’il est un être magique (sinon Helminius, bien plus puissant que les
personnages en ce domaine, ne se serait pas laisser abuser). Un sortilège
de traque ne permet pas non plus de le suivre, il faut se contenter de suivre
le chemin qu’il a pris en espérant trouver plus d’indices par la suite.

Un village Basque

Les personnages arrivent alors dans un petit village Basque,dans
lequel une des fêtes annuelles (régatas de traineras)
bat son plein. Les tailleurs de pierres (arrijasotzailek) ont organisé
un concours, où des épreuves de force départagent les
participants. Il faut soulever et déposer un bloc de pierre le plus
de fois possibles, et cela n’a pas l’air d’être aisé, car un
mortel ordinaire serait bien en peine de seulement soulever un bloc, qui pèse
dans les 100 kg.

La population se montre méfiante vis-à-vis
des personnages, et le restera à moins que l’un d’entre eux ne participe
au concours. Faire emploi de magie de manière discrète ne pose
pas de problème, mais il faut bien faire attention à ne pas
donner aux épreuves un caractère trop surnaturel : celui qui
arracherait un rocher aussi gros qu’un menhir du sol ferait alors croire à
la populace que les personnages sont des sorciers, et ils seraient chassés
à coups de pierres. De même, qu’un personnage rachitique remporte
le concours éveillerait la suspicion.

Si les personnages arrivent à attirer la sympathie
des villageois et exposent leur problème, ceux-ci déclarent
qu’ils n’ont pas vu passer le troubadour. L’aspect des personnages reste cependant
assez étrange pour eux pour qu’ils décident d’envoyer un jeune
pâtre les conduire vers quelqu’un qui pourra les aider, un berger qui
vit reclu dans la montagne, Magon.

Magon, un berger peu ordinaire

Magon, le Berger vit dans un abri de pierre (olha) au flanc de
la montagne. Sa demeure est entourée de brume, et quelques moutons
broutent aux alentours. Magon est un berger taciturne vêtu de peaux
de bêtes, au regard étrange. Il connaît le sujet de la
visite des personnages avant qu’ils le lui disent, et connaît même
quelques détails sur chacun d’eux, qu’il parsème dans son discours
de manière énigmatique. Il dit qu’il peut suivre la piste du
troubadour, mais demande en paiement pour ses services une couverture aussi
blanche que les nuages, aussi légère qu’une plume, et aussi
chaude qu’une couverture de laine. Si les personnages sont perplexes, il leur
indique qu’Inzira la Fileuse pourra le faire. Il ne la connaît pas,
mais dit qu’il a vu dans les yeux des personnages quelqu’un qui portait une
tunique noire magique, tissée par elle (il s’agit de Kalius, le Duelliste).
Enfin, il ne demandera paiement que s’il réussit à conduire
les personnages à Helminius.

A la suite de Magon

Magon arrive apparemment à flairer la piste du troubadour.
Il reste muet la plupart du temps, et ne supporte pas la conversation. Il
doit faire démonstration de ses pouvoirs mystérieux durant le
voyage, pour donner l’impression aux personnages qu’il est un magicien parallèle
particulièrement puissant (plus qu’eux !). Par exemple, voici quelques
évènements qui pourraient arriver :

  • une meute de loups semble s’approcher de l’expédition. Magon se met à mugir d’étrange manière, un son qui glace les os de tous les personnages. Les loups s’enfuient aussitôt.
  • Magon reste taciturne et ne discute pas. Si on l’embête trop, il révèle des détails embarassants sur son interlocuteur, avant de rester muet comme une carpe. Son regard impressionne assez de toute façon pour repousser la discussion.
  • Une corniche battue par les vents doit être traversée. Lors de la traversée, un personnage tombera et se cassera la jambe en tombant dans la faille en contrebas. Magon descendra alors la pente abrupte avec l’habileté d’une chèvre, rejoindra rapidement le blessé, et lui donnera à manger une substance blanchâtre qu’il fait avec du lait de chèvre, et qui remettra instantanément le personnage sur pied. Des cordages seront nécessaires pour tirer le personnage du ravin.
  • Si les personnages essayent d’employer la magie sur Magon, ils se rendront compte que celui-ci peut l’annuler par un simple effort de volonté. Au pire, son regard peut terrifier n’importe qui, même un mage.
  • Magon suit une piste que même le meilleur pisteur ne saurait retrouver  : il a plu ou neigé depuis le passage du troubadour, et aucune magie ne permet de le retrouver. Magon dit qu’il interroge les montagnes et les rochers pour le suivre.

Magon suit des routes mystérieuses, en passant notamment
par une grotte obscure dans laquelle il n’a pas besoin de lumière.
Il s’arrête quelques instants pour palper une paroi, avant de conduire
les personnages de l’autre côté de la montagne. Les personnages
seront complètement perdus lorsqu’ils arriveront enfin à destination...

Discussion avec un Dragon

Enfin, les personnages arrivent à l’entrée
d’une grotte au sommet d’une montagne. Gerald les accueille, et les conduit
dans la grotte, la tanière de Sigusen. Celui-ci est en train de discuter
avec Helminius, qui se montre soulagé par l’arrivée des personnages.
Sigusen accueille Magon avec politesse, comme il le ferait d’un pair, et accueille
les personnages comme les laquais d’Helminius. Il discute avec Magon quelques
instants, où celui-ci explique comment et pourquoi il a amené
les personnages. Gerald déclare alors aux personnages qu’ils doivent
remplir leur engagement envers Magon avant d’avoir audience avec Sigusen.
Celui-ci fait un geste, et Magon et les personnages se retrouvent alors téléportés
dans la cahute de Magon. Celui-ci leur souhaite bonne chance, et déclare
qu’ils le retrouveront quand ils auront ce qu’il a demandé. Il leur
fournit une laine étrangement éclatante pour la Fileuse, et
les laisse partir.

Conclusion

La recherche d’Inzira constitue le volet suivant de la campagne.
Lorsque les personnages reviendront avec la couverture qu’il a demandé,
Magon les reconduira à la caverne du dragon. En d’autres circonstances,
il reste cependant invisible, à moins qu’une bonne raison n’amène
les personnages. Les Pyrénées abritent plus d’un mystère
comme Magon...



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.