SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Ars magica > Aides de Jeu > Souvenirs d’Alliances > Claristra, Alliance de Verditius
Contribuer

Ars magica

Claristra, Alliance de Verditius

samedi 28 octobre 2000, par JyP

ou la verrerie du Clair Mont. Des mages expérimentés étudiant les secrets de la matière, des liquides et des illusions, dans une verrerie en dehors de tout soupçons.

La Verrerie du Clair Mont

Histoire

Un maître verrier de grande réputation vivait dans les Pyrénées,
renommé pour la qualité de ses vitraux et la pureté exceptionnelle
de son verre blanc, d’une teinte bleutée, qu’il était le seul
à pouvoir fabriquer. Les autres verrerie ne pouvaient encore que créer
du verre de teinte verte, justement nommé le vert bouteille.

Un mage de Verditius par le verre alléché, lui tînt à
peu près ce langage :

"Venez donc à Verdi mon bon ami, nous vous fournirons tout ce
dont vous pouvez rêver pour votre art."

"Point d’ici ne bougerais-je, de peur de perdre ce sable si blanc qui
me fait faire des merveilles !" répondit le maître, avant
de trépasser en laissant derrière lui un apprenti tout esbaudi.

Le mage désolé de ce coup du destin décida de faire
le voyage, et trouva ainsi une verrerie sans maître, et le site parfait
pour créer une Alliance. Appelant ses confrères, il fonda l’Alliance
de Claristra, la Verrerie du Clair Mont pour les vulgaires.

Localisation

L’Alliance de Claristra est montée auprès d’une rivière
à l’eau claire et glacée qui lui a donné son nom. En
fait, une paroi de grande hauteur impossible à escalader se dresse
au sud, et une faille s’ouvre dans la paroi, laissant passer la rivière,
qui s’écoule ensuite dans la vallée en-dessous. Environnée
par les bois touffus des trois autres côtés, l’Alliance est ainsi
isolée du fracas du monde. La verrerie, du fait de sa renommée,
est cependant bien desservie en ressources, et un chemin bien entretenu y
conduit.

Les occupants osent rarement monter au sommet de la falaise enneigée,
car le climat est périlleux, sans compter les êtres féériques
de la Cour d’Ombre qui aiment geler jusqu’au coeur du plus endurci. Essayer
de remonter la rivière au fond de la faille se révèle
également périlleux !

Forteresse

La verrerie elle-même est un long bâtiment de plein pied à
côté de la rivière. Si la partie inférieure est
en pierre, les parois elle-mêmes sont en bois, et de gros galets constituent
une toiture peu pentue.

Un pont de pierre se trouve peu après la verrerie. Il conduit à
une cour d’une quinzaine de pas de côté, puis aux quartiers d’habitation,
un bâtiment identique à la verrerie d’aspect extérieur.

Le fond de la cour est délimité par un troisième bâtiment
adossé à la paroi montagneuse. au niveau de la rivière,
une grande roue à aubes tourne sans cesse, et la partie du bâtiment
y attenant est en bois. Le reste du bâtiment est en pierre, et comporte
de nombreuses ouvertures, dans lequelles des vitraux magnifiques laissent
passer la lumière et bloquent partiellement le froid extérieur.
Ce bâtiment contient les appartements de quelques mages et des verriers.

Une tour de pierre de trois étages adossée à ce bâtiment,
du côté opposé à la roue à aube. Elle contient
les appartements du mage de Bonisagus et du mage de Merinita.

Le dernier côté de la cour, sur le devant, est délimité
par un mur de pierres dans lequel une ouverture conduit au chemin qui serpente
dans les bois. La rivière serpente quelque peu, laissant de grandes
étendues de sable dans ses méandres, avant de s’enfoncer dans
les bois. Ces étendues de sable constituent la matière première
de la verrerie.

Habitants

Le mage de Verditius intéressé par le maître verrier
dirige en théorie l’Alliance, mais comme il s’intéresse beaucoup
plus à la production de verre aux qualités mystérieuses,
il se montre assez absorbé pour ne prendre des décisions que
quand on l’accule.

Deux collègues de la même maison se partagent en fait la gestion
de la verrerie, l’un étant un bricoleur spécialiste du bois
qui retape en permanence le matériel, l’autre un spécialiste
du métal.

Le bricoleur a mis en place une roue à aubes aux mécanismes
complexes, qui lui permet d’accomplir différents travaux de manière
automatique. Quand il ne produit pas d’objets enchantés il s’absorbe
dans sa machine, aux usages les plus saugrenus. Cette Alliance a ainsi un
système d’eau courante quoique glacée dans tous ses bâtiments.

Le mage du métal s’est attaché à développer les
coulées de plomb qui permettent de donner une structure aux vitraux,
et fait office de maître verrier auprès des visiteurs. Il gère
les prises de commandes, son don de velours ne gênant aucunement les
vulgaires. L’eau de la rivière a des propriétés étranges
qu’il étudie, du moins dans le cadre de son travail de forge.

Le mage fondateur a présenté un miroir presque parfait au dernier
concours des mages de Verditius, et a ce faisant grandement intéressé
un mage de Bonisagus qui veut écrire un traité sur la catoptrique,
la science des miroirs. Il est venu s’installer à Claristra, où
il continue ses études sur ces étranges objets, apportant à
l’Alliance de Printemps son prestige hermétique et sa profonde connaissance
de la théorie de la magie.

Ce même miroir a impressionné également un mage de Merinita
maître des illusions, qui est apparu un jour à Claristra avec
des gages de bonne volonté de la Cour d’Ombre qui surplombe l’Alliance.
Il perfectionne ses dons de mimétisme, suit comme il peut les errements
du Bonisagus, et profite sinon d’un abri chaud pour l’hiver...

L’ancien apprenti du maître verrier en est devenu un lui-même,
surpassant en cet art le mage de Verditius. Il dirige les verriers, une équipe
de cinq joyeux larrons. Un berger loge également à Claristra
en hiver, quelques familles de servants se chargent du reste de la besogne.
Une petite turbula de cinq hommes d’armes garde la verrerie, et deux chasseurs
prospectent dans les environs. En tout, une trentaine de personne habitent
à Claristra, et quelques autres se chargent des livraisons.

Relations avec le monde extérieur

L’Alliance de Claristra a été fondée
par des mages ayant déjà une certaine expérience (les
mages de Verditius). Avec le mage de Bonisagus et celui de Merinita ayant
moins d’expérience, cela leur assure une position d’Alliance d’été
au sein de l’Ordre d’Hermès, mais peu concernée par la politique
hermétique du tribunal en dehors de ce qui touche aux ressources en
virtus... En fait, l’Alliance fournit amplement de verre aux autres Alliances
pour n’être mal perçue de personne. Les Toques Rouges passent
ainsi régulièrement, principalement pour des passages de commandes
de mages de Verditius.

Pour l’Église, la verrerie du Clair Mont est également
un excellent fournisseur. Les verriers étant par nature assez secrets
sur leur art, personne ne se doute que ceux-ci ont des pouvoirs bien plus
étendus...

Un arrangement a été conclu avec la noblesse
locale, à laquelle la verrerie reverse une partie de ses bénéfices.
Mais le seigneur du cru, ayant visité quelques fois la verrerie, aimerait
bien profiter du même confort en son château, et pense pousser
son avantage en ce sens, vu qu’il assure une grande partie de la "protection"
de la verrerie envers les bandes de pillards.

Les paysans ont peu de contacts avec la verrerie, les produits
de celle-ci étant destiné à des clients fortunés
et puissants. Ils voient juste passer des chariots de vivres assez régulièrement,
ce qui donne à certains des envies de pillage...

Less êtres féériques de la Cour d’Ombre
qui surplombe l’Alliance constituent une menace permanente... Il faut faire
de grands efforts pour les apaiser, leur donner des sculptures de verre qui
leur plaisent, ce qui prend une bonne partie du temps du mage de Verditius
qui dirige l’Alliance et du mage de Merinita.

Attributs Mystiques

L’aura magique aux alentours de l’Alliance est de +2, une
aura modérée qui semble se renforcer lorsqu’on remonte le courant
(ce qui est très malaisé voire impossible). Le plateau qui surplombe
l’Alliance contient lui un regio féérique dans lequel même
la Reine de l’Hiver aime se prélasser.

Sources de virtus

Les ressources en virtus de l’Alliance sont modestes, l’Alliance ayant
été fondée après le Tribunal spécial
de 1214 qui a redistribué les ressources aux survivants de la première
vague de la croisade...

L’eau du ruisseau, convenablement distillée par le mage de Bonisagus,
fournit cependant du virtus Aquam ou Imagonem toute l’année. Les
tractations avec la Cour d’Ombre permettent également de récupérer
des flocons de neige enchantée, contenant du virtus Virtum, mais
cela prend beaucoup de temps aux mages.

Le sable si blanc loué par le maître verrier ne se trouve
qu’au plus profond de la rivière, là où l’eau est la
plus glacée... mais une once de celui-ci contient du virtus Aquam,
et c’est le seul permettant de repoduire le verre blanc aux reflets bleutés,
insurpassé en Europe Mythique.

Le berger a récemment trouvé une fosse auprès d’un
amas de vieux rochers (à l’évidence une ancienne forteresse)
qui contient de la glaise rouge enrichie de virtus Terram. Cette glaise
a également des qualités inhabituelles pour colorer le verre
produit à l’Alliance, mais se trouve dans une aura démoniaque
de +1... Ce site était utilisé comme lieu de sacrifice dans
des temps immémoriaux, comme le montreraient de vieux rochers sculptés
de traits grimaçants se trouvant dans la couche de glaise... mais
seul le berger sait où trouver cette glaise pour le moment.

Dans leurs pérégrinations les mages ont également
découvert une grotte dans laquelle poussent de fragiles cristaux
contenant du virtus Terram, mais cette grotte est surmontée du symbole
de l’Alliance de la Tour Émeraude. Ces cristaux intéressent grandement
le mage de Bonisagus, et Claristra pense engager des négociations
avec la Tour Émeraude à leur sujet au prochain Tribunal.

Dans une alliance de Verditius, les laboratoires ne sauraient
être inadéquats... Ils sont ainsi hautement spécialisés
 : dans l’enchantement du verre pour le dirigeant, dans la catoptrique pour
le Bonisagus, en hydrologie pour le mage bricoleur. Le laboratoire de celui-ci
semble par moment s’étendre à toute l’Alliance, tant ses éléments
sont disséminés et servent à tous. Le Verditius spécialiste
du métal affine lui son travail de forge, et le Merinita est le seul
à se spécialiser en un Art à part entière, à
savoir Imagonem.

La roue à aubes enchantée par le bricoleur
fournit l’eau courante et l’énergie nécessaire à différentes
babioles au sein de l’Alliance : une meule bien sûr, mais aussi un soufflet
et une pléthore d’autres engins animés par la force hydraulique,
surtout dans le laboratoire du bricoleur. Les miroirs aux propriétés
étranges abondent chez le Bonisagus, et le Merinita a disposé
des illusions très convaincantes de gardes à différents
endroits bien en vue.

L’Aegis du Foyer est modérée (+20), et ne suffit
malheureusement pas à parer aux tours de la Cour d’Ombre, car certains
membres de celle-ci se contentent de laisser tomber des rochers lorsqu’ils
sont mécontents, et l’Aegis ne protège pas contre ceux-ci...

La bibliothèque mystique de l’Alliance couvre les
différents Arts, mais Imagonem se taille une place de choix, puisque
trois des cinq mages s’y sont intéressé de manière plus
ou moins approfondie.

Ressources matérielles

La bibliothèque classique de l’Alliance tourne autour
de trois thèmes : la catoptrique, l’hydrologie, et l’étude des
éléments de manière générale. Peu d’écrits
de nature plus globale, puisque les mages sont tous assez focalisés
dans un domaine précis.

L’unique source de revenus de l’Alliance est bien entendu
la production de verre, sous forme de vitraux, récipients ou toute
autre demande émanant de mages. Les mages de Verditius se voient appliquer
un tarif préférentiel, de même que le clergé, dont
les mages ont soin de ne pas éveiller l’attention.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.