SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Ars magica > Aides de Jeu > De la magie hermétique > De l’éducation des mages
Contribuer

Ars magica

De l’éducation des mages

vendredi 15 août 2003, par Jérôme Dieudonné

quelques conseils quant à l’éducation des apprentis.

Tout mage qui souhaite instruire un apprenti, se voit dans l’obligation de
lui consacrer 1 saison par an. De surcroît un apprenti utilise des ressources
livresques dont son maître ne dispose plus. Cependant certains avantages
peuvent être retirés de l’enseignement à un apprenti.
En effet un apprenti est un apport non négligeable en laboratoire.
Il convient donc d’étudier un moyen de ne pas perdre chaque année
une saison de travail pour éduquer un futur rival. Je me propose donc
d’exposer ici, les rudiments d’une éducation groupée des apprentis
d’une alliance.

Du statut de l’apprenti de l’alliance

L’apprenti qui est éduqué par l’alliance est la propriété
hermétique de l’alliance. C’est à dire que ses sources de virtus
personnelles, ses ressources, ses dons surnaturels éventuels, et ses
compagnons sont la propriété de l’alliance. Cependant, afin
de donner une maison à l’apprenti, il lui est désigné
un maître d’apprentissage. C’est ce dernier qui fixera la maison d’appartenance
de son futur collègue, qui disposera de l’apprenti pendant les saisons
de laboratoire de ce dernier, et qui décidera de l’épreuve que
l’apprenti devra surmonter pour relever son gant.

De l’enseignement des compétences hermétiques non mystiques et vulgaires

Ces compétences sont les compétences en lien avec l’étude
de la magie mais qui peuvent être connues des vulgaires, je compte parmi
ces dernières : droit hermétique, histoire de l’ordre d’Hermès,
laboratoire etc… Les compétences vulgaires quant à elles
sont celles dont un non mage peut avoir besoin comme : combat, religion, grec,
arts, artisanat, etc… L’enseignement de ces deux types de compétences
doivent être confiés à des compagnons.

De l’enseignement des compétences hermétiques mystiques, et des arts de la magie

Les compétences mystiques quant à elles sont celles que seules
un mage peut connaître, par exemple : caertanem, concentration, parma
magica, pénétration… L’enseignement de telles compétences
est le travail des mages.

IV. De la théorie de la magie

L’apprentissage de la théorie de la magie est le fruit du temps passé
à côtoyer la magie. Les apprentis mettront à profit l’expérience
acquise chaque jour (point d’expérience d’hivers) pour augmenter leur
maîtrise de cette compétence. Ainsi au bout de 15 années
passées à apprendre la magie, l’apprenti acquiert 15 points
d’expérience et donc un niveau 5 en théorie de la magie.

V. De l’admission au sein de l’alliance d’un apprenti ayant relevé avec succès son gant

Un enseignement groupé pose le problème du nombre de nouveaux
mage et de leur admission au sein d’une alliance. Je propose qu’une fois leur
gant relevé avec succès les nouveaux mages disposent d’un an
dont une saison a l’alliance, pour prouver que leur présence a l’alliance
est intéressante. Les instances dirigeantes de l’alliance décident
de l’admission ou du refus d’admission d’un nouveau mage au vu de ses travaux.

VI. De l’organisation matérielle d’un enseignement group&eacute

L’organisation d’un tel enseignement nécessite un certain nombre de
compagnons, et une réelle organisation, c’est pourquoi je suggère
la création d’un poste de maître des apprentissages au sein du
grand conseil. Le titulaire de ce poste serait chargé d’organiser les
enseignements, de gérer les emplois du temps et de désigner
les maîtres enseignants dans les diverses compétences.

VII. Suggestion d’organisation

Chaque apprenti devra chaque année passer : une saison à découvrir
un art avec un maître, pour cela, n’importe quel mage peut faire l’affaire,
et il n’est pas nécessaire que ce soit toujours le même.
Une saison à perfectionner les arts qu’il connaît déjà,
cette saison se déroule dans la bibliothèque de l’alliance.

Une saison à étudier une compétence, cette dernière
peut être enseignée par un des maîtres d’apprentissage
de l’alliance, ou apprise dans un livre.
Une saison à travailler avec son maître d’apprentissage en laboratoire.
L’enseignement des arts magiques est cyclique sur une période de 15
ans. Chaque art est découvert l’un après l’autre, et chaque
art est enseigné tous les 15 ans.

L’enseignement des compétences se fait par les maîtres en chaque
compétence. Certaines disciplines sont obligatoires mais certaines
autres sont purement optionnelles. Les compétences obligatoires sont
celles que tout mage possède (à la création) les autres
compétences sont au choix. Ainsi un apprenti qui connaîtrait
tout ce qu’un mage doit savoir pourrait se diversifier et étudier d’autres
compétences au choix. L’assiduité aux enseignements optionnels
permet selon mes évaluations une plus grande compétence des
nouveaux mages (selon mes calculs ils gagnent la vertu +1 : points de compétence
supplémentaires).

Cette organisation a le mérite de libérer les mages de la dure
contrainte de passer une saison par an avec leur apprenti (puisque qu’un mage
peut enseigner à plusieurs aprrentis, il enseigne moins souvent), mais
permet toujours de disposer de leurs compétences une saison par an.
Il faut simplement que chaque mage et compagnon aient quelques rudiments d’enseignement
(enseignement niveau 3).

Il est également important que les maîtres dans ces compétences
aient au moins l’expertise (niveau 6) du domaine qu’ils enseignent ainsi leurs
élèves atteignent un niveau correct (niveau 3) en 2 saisons.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.