SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Ars magica > Aides de Jeu > Magies de l’Orient > Astra Magica
Contribuer

Ars magica

Astra Magica

mercredi 20 janvier 1999, par JyP

Un système tout neuf pour simuler les pouvoirs des astrologues de l’orient sur la Destinée

Petit Glossaire préliminaire

Ars Magica : la théorie hermétique utilisée
par les mages occidentaux

Ars Arabica : la théorie commune mise en place chez les orientaux,
présentée ici

à l’Alliance de Tizzano. Voir également mon article sur
les types de mages orientaux.

Astra Magica : nouvelle théorie présentée ci-dessous,
pour des astronomes orientaux.

Pour lire la suite, je ne saurais trop vous conseiller d’avoir lu au préalable les règles sur
la magie d’Ars Magica, et les règles de magie d’Ars Arabica.

Un peu d’histoire

Revenons un moment sur la genèse de l’Ars Arabica, la théorie magique commune aux mages orientaux.
Cette théorie est censée regrouper des mages aussi différents que les sahirs, invocateurs
de génies, les astrologues, les alchimistes perses, voire les restes des antiques cultes de tout l’Orient.

En fait, si la "vraie" théorie de l’Astra (vue ici) a servi de base pour cimenter une théorie
commune, d’importants changements ont été effectués afin de concilier d’autres traditions.
Ainsi, aux 12 signes astrologiques principaux, il a été adjoint le Soleil, pour les alchimistes perses,
et la Lune, pour les prêtresses de la Lune, sur le déclin mais toujours influentes. Les sahirs n’ont
par contre rien apporté, sans doute parce qu’ils ont toujours été les plus individualistes
des mages orientaux. Ils se servent malgré tout de la théorie commune, mais dans une forme aménagée
(voir l’article sur les genns).

De la même manière que la magie mercurielle et la magie druidique ont perdu en puissance en donnant
naissance à la magie hermétique, la magie astrale a été affaiblie dans la théorie
de l’Ars Arabica. Je présente donc ici l’Astra Magica dans sa forme originale, qui seule permet d’agir sur
le destin des individus. Contrairement aux théories druidiques et mercurielles, la théorie de l’Astra
est toujours vivace, et gagne en influence sur les autres types de magie orientaux. Les progrès en Astronomie
en sont sans doute la principale cause (avec la disparition progressive des Génies et des cultes des Anciens
Dieux).

Principe des Arts Magiques

Dans la théorie de l’Astra telle que nous allons la voir maintenant, on se sert effectivement des 12
signes astrologiques, mais on y adjoint les 5 planètes visibles, au lieu de la lune et du soleil. Si les
planètes n’ont pas été prises en compte dans la théorie unifiée, c’est à
cause d’une restriction assez importante dans leur emploi : elles ne marchent efficacement que lorsqu’elles se
trouvent dans le signe zodiacal approprié.

En termes de règles, on peut assimiler les planètes aux formes et les signes du zodiaque aux techniques
de la théorie hermétique. Voici les caractéristiques des différentes planètes
 :


Planète

Domaines

Attared
(Mercure)

L’intellect.
Habileté du mental et habileté d’expression

Azzouhra

(Vénus)

Le sentiment.
Régit les amours et les affections ainsi que les facultés artistiques

Al-Marrikh
(Mars)

L’énergie et la façon de l’exprimer.
Les passions, les instincts combatifs

Al-Mouchtari
(Jupiter)

Tout ce qui est établi.
L’ordre et l’expression dans le domaine matériel ou spirituel.
Les satisfactions obtenues dans la vie

Zouhal
(Saturne)

L’effort à accomplir.

Le travail, les épreuves, l’inhibition
Les facteurs temps et durée

...et voici en termes de règles les difficultés associées aux planètes :

Lorsqu’on veut jeter un sort d’un signe zodiacal donné, avec une planète donnée, on ajoute
le score que l’on a dans la planète considérée seulement si cette planète se trouve
dans le signe du zodiaque donné.

Par exemple, un sort comme Equité de l’homme de Loi, qui mettra en jeu Attared (l’intellect) avec
Al-Hamal (la compréhension), pour un mage ayant 7 en Attared et 8 en Al-Hamal, sera lancé avec total
de 15 si la planète Mercure se trouve dans les Gémeaux, et un total de 8 sinon.

Bon, je reconnais que cela donne un système plus compliqué que le système précédent,
mais plus en accord avec la philosophie de la magie orientale : au lieu d’avoir le soleil ou la lune qui déterminent
si on lance un sort de manière abrupte ou camouflée, les influences des planètes montrent
bien que l’on agit d’abord sur les hommes.

Compétences magiques

Problème des sorts influant sur le destin

L’exemple que je viens de donner, Equité de l’homme de Loi, est volontairement un sort
dont on pourrait faire un équivalent en magie hermétique. Que devient l’influence des étoiles
sur la destinée dans tout ceci ? Simplement, influer sur la destinée exige un Talent Exceptionnel
que tous n’ont pas, comme nous allons le voir.

Utilisation de Couleurs Magiques

Donc, pour pouvoir lancer des sorts de destin, on utilise un équivalent des target="_parent">Couleurs Magiques, particulièrement de la target="_self">Couleur Céleste et de Genethliaci.
La première se contente de réduire la magnitude des sorts en les liant à des évènements
cosmiques, tandis que la seconde s’attache à prédire le destin d’un individu selon sa date de naissance,
ou à faciliter sa guérison.

Je considère ici que la première couleur correspond à une nouvelle connaissance mystique,
Connexions Astrales, qui ne peut être utilisée que lors des rituels (à voir). La seconde couleur,
elle, demande plus d’aménagements. Y correspond d’une part l’aptitude mystique Lecture Astrale, et d’autre
part le talent exceptionnel Forge Astrale. Voici un résumé des compétences mystiques utilisées
par les mages orientaux :

Résumé des compétences

  • Théorie de l’Astra - connaissance mystique - correspond à la Théorie de la Magie Hermétique. Permet de marier les planètes et les signes du zodiaque, etc.
  • Connexions Astrales - connaissance mystique - correspond à la Couleur Magique Céleste. Pour baisser la magnitude des rituels uniquement (à voir).
  • Astronomie - connaissance formelle - permet de prédire les évènements célestes, de connaitre les différentes constellations, d’avoir des bases sur la cosmologie.
  • Lecture Astrale - aptitude mystique - pour discerner les liens du destin tissés sur un homme par sa naissance, en étudiant les éléments célestes présents à ce moment.
  • Forge Astrale - talent exceptionnel - le pouvoir d’altérer les liens entre un homme et les étoiles, et donc sa destinée.

Les Connexions Astrales sont utilisées exactement de la même manière
que la Couleur Céleste. A noter cependant que cette compétence ne peut dépasser le score du
mage en Astronomie, puisque cette compétence est la connaissance même des phénomènes
cosmiques. Il y a 5 degrés différents d’altération des sorts, auxquels on peut enlever les
interludes et moments de la journée, qui correspondent plus à une notion shamanique de la magie (à

voir).

L’Astronomie, bien que n’étant pas une compétence mystique, est essentielle
pour les mages orientaux. Elle rassemble les connaissances mathématiques nécessaires pour prévoir
les déplacements des astres et pour leur observation, la connaissance des différentes théories
cosmologiques médiévales, les méthodes d’observation, et la connaissance des différents
évènements célestes survenus auparavant, ainsi que les caractéristiques des différents
astres.

La Lecture Astrale est une des deux facettes de la Couleur Genethliaci dans le monde occidental.On
l’appelle communément Astrologie, la capacité à tirer des informations sur un individu en
ayant accès à sa date de naissance, ou plutôt à la configuration céleste lors
de sa naissance. Les mages orientaux peuvent avancer beaucoup plus loin que les astrologues de l’ouest dans cette
compétence, même si cet Art reste relativement incertain dans ses applications.

La Forge Astrale est la seconde facette de la Couleur Genethliaci chez les occidentaux.
Elle seule permet d’altérer les liens du destin par la magie, mais ne permet pas de connaitre celui-ci (on
utilise la Lecture Astrale). En occident, les mages de Mercere ont juste réussi à incorporer cet
aspect de la magie astrale dans les sorts de soins, mais n’ont pu aller plus avant. Et ce pour une bonne raison
 : la Forge Astrale est un talent exceptionnel, rare même parmi ceux qui possèdent le Don, et qui n’est
correctement exploité que dans le cadre de la magie astrale.

Types de sorts orientaux

A ce stade, il est clair qu’il existe différents types de sorts orientaux : ceux qui prennent en compte
la Forge Astrale, ayant pour la plupart des effets à long terme, et les autres qui n’en tiennent pas compte,
et sont virtuellement identiques aux sorts occidentaux. Seule la Forge Astrale permet d’agir effectivement sur
le destin, et transperce par là une limite de la Magie Hermétique.

Sorts immédiats

Les sorts immédiats sont ceux qui ont un effet immédiat, comme tous les sorts d’Ars Magica et
d’Ars Arabica (y compris l’improvisation), à la notable exception du sort Effet retardé, qui
permet justement de déclencher un autre sort sous certaines conditions. Pour les praticiens de l’Astra Magica,
les sorts de ce type sont ceux de faible magnitude, et ne constituent qu’un aspect annexe de leur magie. Pour les
sahirs et autres alchimistes, par contre, il s’agit de l’aspect majeur de l’Ars Arabica.

Pour lancer de tels sorts, on utilise les règles vues précédemment, et Ars Arabica de manière
générale. Les modifications vues ici sont seulement pour les praticiens de l’Astra Magica, tandis
qu’Ars Arabica est un outil en plus pour un mage venant de sa propre tradition (sahir, alchimiste, enchanteur,
envoûteur...), comme je l’explique dans mon article sur les types
de mages orientaux
.

Sorts de destin

Les sorts de destin requièrent la compétence Forge Astrale pour leur lancer. Ils n’ont pas forcément
un effet visible immédiatement, car ils manipulent le destin de leur cible. En occident, l’exemple le plus
frappant de tels sorts est le lancer de malédictions ("Que ta progéniture soit maudite jusqu’à

la septième génération !"). En orient, on agit plutôt sur la bonne ou mauvaise
étoile de quelqu’un. Les malédictions sont toutefois aussi courantes.

On peut inventer des sorts de destin à la manière des sorts formels, ainsi que des rituels de
destin, mais on ne peut pas a priori improviser un sort de destin.

Rituels de destin

On considérera ici que les pratiquants de l’Astra Magica peuvent effectivement lancer des rituels de
destin, mais que les rituels "immédiats" leur sont moins familiers (les rituels tels qu’ils sont
présentés dans la théorie hermétique).

Qu’est-ce qui différencie un sort de destin d’un rituel de destin ? Les deux permettent d’agir dans l’avenir
de la cible, ce que ne permet pas la magie hermétique. La différence est que les sorts de destin
ont un effet ponctuel dans cet avenir, tandis que les rituels de destin ont un effet continu.

Par exemple, un sort de destin comme Rencontre du Borgne Impétueux a comme effet pour la cible
de se faire prendre à parti par le prochain borgne qu’elle rencontrera, et ce une seule fois. Le rituel
de destin Etoile du Conflit prédispose par contre tous les hommes rencontrés par la cible
à vouloir se mesurer à elle, et ce pendant une année entière. Pour plus de précision,
reportez vous au paragraphe sur la durée des sorts de destin.

Lancer de sort de destin

Limite de magnitude lors du lancer

Pour un sort ayant pour but d’agir sur le destin d’un individu, il faut avoir connaissance de cet individu par
la Lecture Astrale, puis utiliser la Forge Astrale. La magnitude du sort est limitée par le score de Lecture
Astrale lors de l’étude de l’individu, tandis que la Forge Astrale agit comme une Couleur Magique permettant
de diminuer la magnitude du sort. Par exemple, pour un mage ayant 4 en Lecture Astrale et 3 en Forge Astrale, cherchant
à lancer un sort sur un ami d’enfance, on procède comme suit :

  • Il avait étudié le thème astral de son ami il y a longtemps, lorsqu’il avait 2 en Lecture Astrale. C’est donc ce score qui est utilisé et non son score actuel de 4.
  • Ce score de 2 implique des sorts de niveau 10 maximum, c’est pas beaucoup...
  • D’un autre côté, son score de 3 en Forge Astrale lui permet d’abaisser les niveau des sorts de 15 points, donc il pourra lancer des sorts ayant des effets de niveau 25 sur son ami.

Étude de la cible

Il faut une saison pour étudier une personne, en connaissant le moment précis de sa naissance.
On obtient alors son score en Lecture Astrale pour la personne considérée, avec les limites ci-dessous
 :


© Manowe<FONT
SIZE="2"> All rights reserved.
Tous droits réservés.

Connaissance nécessaire Score max.
mois de naissance

1

jour de naissance

2

moment de la journée

3

Indication précise *

4

Assister à la naissance

5

* : du genre "au moment où Mizar apparaissait à la fenêtre".

Il existe des sorts ayant plusieurs cibles (Bénédiction des Jeunes Mariés, par exemple).
On prend dans ce cas le plus bas des scores obtenus lors de l’étude des personnes.

Résistance Magique

Vulgaires

Le système me semble assez complexe comme cela. Mais une idée intéressante serait d’accorder
une résistance magique selon l’écart entre le signe astrologique utilisé dans le sort et le
signe astrologique de la cible.

Mages

Pas d’équivalent à la Parma Magica en Orient (c’est le principal atout de l’Ordre d’Hermès
 !). Le score de Forge Astrale protège contre les sorts de destin de magnitude inférieure, et amenuise
les effets des autres en se soustrayant à leur magnitude (voir l’aide de jeu sur la target="_self">Parma Dégressive). Les mages hermétiques ne sont donc pas protégés...

Création de sort de destin

Paramètres d’un sort

Il faut d’abord remarquer que le temps entre le lancement du sort et son activation n’a aucune importance. La
durée du sort est par contre importante pour les rituels, ainsi que l’activation de l’effet, la portée,
et l’effet lui-même qui est étudié plus avant dans le paragraphe Autres paramètres.

Activation

3 types d’activation, classés par ordre de difficulté (du plus facile au plus difficile, donc
demandant plus de magnitude) :

  • A un moment déterminé par les étoiles (quand la lune sera pleine)
  • par une situation vécue par la cible (le prochain borgne rencontré...)
  • par une action effectuée par la cible (je tire mon épée)

Les deux derniers types sont équivalent en magie hermétique, et spécifiques à la
magie mercurielle. On les dissocie dans Astra Magica, pour éviter l’effet "mage mercuriel avec pleins
d’Effets Retardés".

Durée

Seuls les rituels de destin ont un effet durable, les sorts de destin n’ayant qu’un effet ponctuel (voir le
paragraphe Rituels de destin). Selon cette durée, on fait varier la
magnitude du sort considérée. Le tableau suivant montre les durées des rituels dans Ars Magica
et dans Astra Magica :

Ars Magica

Astra Magica

  • Instantané
  • Lune
  • Année
  • Permanent
  • Lune
  • Signe zodiacal
  • Année
  • Divers...

La principale différence réside dans le fait qu’on ne peut avoir un effet instantané ni
un effet permanent dans Astra Magica. Les effets instantanés ne correspondent pas aux rituels de destin,
et même chez les mages occidentaux je suppose qu’un effet permanent doit finir par s’altérer avec
le temps.

Contrairement à la théorie hermétique, les durées listées ici sont loin d’être
les seules possibles : tout cycle d’évènements céleste peut en effet être pris en compte,
de manière à obtenir les durées les mieux adaptées au rituel. Par exemple, on peut
prendre le temps que met Saturne à parcourir tous les signes du zodiaque ( 25 ans), voire une nuit ou une
saison.

Portée

Par portée, on entend ici la distance entre le magicien et sa cible lorsqu’il lance le sort. Il existe
trois portées différentes :

  • Toucher
  • En vue
  • Lien Mystique

Autres paramètres influant sur la magnitude

Principe de Réalite

Le Principe de Réalité est simple : plus un effet à l’air surnaturel ou incongru, plus
il est difficile à mettre en oeuvre. Astra Magica est beaucoup plus sensible à ce Principe qu’Ars
Arabica ou Ars Magica, puisque le destin d’une personne n’est pas constitué en majorité de surnaturel.

Puissance de l’effet

C’est trivial, mais il faut le mentionner : plus un effet est puissant, y compris dans ses conséquences
immédiates, plus le sort augmente de niveau. Les conséquences doivent effectivement être prises
en compte ici (très important), contrairement à Ars Magica, où un sort de basse magnitude
suffit à déclencher une avalanche.

Couleurs Magiques

Il faut noter ici que les astronomes orientaux ont déjà la connaissance d’une Couleur Magique
dans leur formation, à savoir les Connexions Astrales. Sinon, je pense qu’on peut utiliser la plupart des
couleurs existantes, mais que les Augures correspondent à une tradition grecque, que Herbarii utilise d’autres
plantes, et que Tempestarii a peu d’utilité (moins de variations de climat de mon point de vue).

Par contre, Haruspices (magie cyclique) ne me semble pas du tout indiqué, car faisant doublon avec les
Connexions Astrales. Le seul avantage de cette Couleur est de permettre de lier un sort à un moment précis,
alors qu’il faudrait trouver un évènement céleste particulier à ce moment pour faire
de même. Donc, interdit !

Pour illustrer plus avant le système, je donne des exemples de sorts dans la section target="_self">Sorts Orientaux.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.