SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Ars magica > Aides de Jeu > Magies de l’Orient > Genius Magica
Contribuer

Ars magica

Genius Magica

samedi 8 mai 1999, par JyP

Un système pour simuler les pouvoirs acquis par les sahirs au contact des génies, jusqu’à l’Assimilation Finale

Introduction

En fait, Ars Arabica fournit déjà amplement des éléments pour les sahirs, ces mages
qui traitent avec les génies. Le système vu ici permet de simuler les pouvoirs magiques d’un tel
mage, qu’il a pu obtenir grâce à un génie.

D’un point de vue historique, si il a existé nombre de mages spécialisés dans cette forme
de magie, avant la venue du Prophète, on n’en rencontre aujourd’hui qu’un nombre bien moindre. Ceux qui
se spécialisent dans cette magie ont tendance à adopter des positions extrêmes vis-à-vis
de l’islam, dans un sens ou dans l’autre.

Comme il est vu dans Ars Arabica, ce sont les génies qui ont appris la magie aux premiers shamans de
l’extrême-orient. Avec l’Almageste de Ptolémée, on obtient un semblant d’union entre les différentes
formes de magie orientales, mais la théorie d’ensemble vue dans Ars Arabica ne tient pas compte des génies
eux-mêmes.

Les sahirs utilisent donc l’Ars Arabica dans une forme aménagée, à savoir Shams/Kamar +
domaine d’influence des génies à la place des 12 signes zodiacals. Ils diffèrent donc des
pratiquants classiques de l’Ars Arabica pour l’étude des domaines des génies.

Les génies peuvent accorder des parcelles de magie à un sahir, qui se doit ensuite de les assimiler,
puis de les contrôler pour s’en servir. Il obtient alors une influence sur le domaine correspondant du génie,
soit un score dans ce domaine.

Les domaines des génies sont les suivants :

Djinns (Jinns)

AirAl Hawa¬
Daos (Janns) Terre Al ’Ard
Marids Eau Al Ma¬
ÉfritsFeu Al Nar
Shaitan Esprit  
Ghuls Corps  

Les parcelles de magie sont ici appelées nodules. Pour un mage hermétique, cela apparaitrait comme
du virtus à double nature, à la fois Virtum et forme correspondant au génie. Les sahirs savent
se servir de tels nodules pour augmenter leurs pouvoirs magiques.

Compétences & autres facteurs utilisés

Donc, les sahirs connaissent huit arts magiques : Shams et Kamar comme Techniques, et les domaines cités
précédemment comme Formes. Ils peuvent avoir des scores dans ces huit arts, qui sont utilisés
comme il est vu dans Ars Magica et Ars Arabica. Pour les domaines d’influences, il est nécessaire d’assimiler
puis d’apprendre à utiliser les nodules.

La compétence mystique Magie des Génies leur tient lieu de Théorie de la Magie, et est
abondamment utilisée dans ce qui leur sert d’études magiques. Elle ne peut évoluer que par
l’étude d’un nodule.

Le facteur Sang Magique correspond à la fois aux points d’un Crépuscule d’un mage hermétique
et au concept du Sang féérique : il détermine à quel point le sang des génies,
et donc leur pouvoir, court dans les veines du sahir. Quand ce total atteind 24, le sahir subit l’équivalent
du Crépuscule Final, et quitte le monde tel que nous le connaissons. La plupart se dissolvent en fluides
élémentaires, mais d’autres peuvent encourrir des destins complètement différents.
Le but ultime de tout sahir est sans doute de devenir un génie lui-même,et il se peut que certains
ayant atteint cette Assimilation Finale aient alors réussi.

Études magiques

Assimilation d’un nodule

Lorsqu’ils réussissent à obtenir un nodule, les sahirs doivent d’abord l’assimiler, c’est-à-dire
en absorber la puissance magique. Un rituel leur permet de le faire seuls, ou l’aide d’un génie peut suffire.
L’assimilation est une expérience qui correspond quelque peu au Crépuscule des mages occidentaux,
le sahir courrant alors le risque de disparaître à jamais, son corps n’ayant pu assimiler le nodule
étant alors désintégré par lui.

En terme de règles, un jet de contrôle doit d’abord être effectué : le sahir jette
un dé de tension et y ajoute son score en Magie des Génies. D’un autre côté, on lance
un dé de tension en y ajoutant le nombre de nodules que le sahir a déjà absorbés, plus
1 (le nodule en cours). Si le jet du sahir est supérieur au jet des nodules, on note l’écart entre
les deux jets, qui servira plus tard. Sinon, le nodule est gâché.

On jette ensuite un dé simple, auquel on retranche la magnitude de l’écart (si le jet du sahir
a été inférieur au jet des nodules, on a un écart négatif). Le total obtenu
est ajouté au score de Sang Magique (vu ci-dessus) du sahir. S’il atteint 24 ou plus, il subit l’Assimilation
Finale. Sinon, son nouveau score lui offre certaines possibilités, vues par la suite.

Étude d’un nodule

Au lieu d’assimiler un nodule, on peut l’étudier pour faire évoluer sa compréhension de
la magie (donc son score de Magie des Génies). Cela équivaut à l’étude du virtus, on
gagne (dé de tension + Intelligence + Aura) points d’expérience en étudiant un nodule pendant
une saison. Ce nodule ayant été utilisé, il n’en reste rien après l’étude qui
puisse servir ou être assimilé.

Contrôle d’un nodule assimilé

Un sahir peut gagner des pouvoirs magiques en apprenant à utiliser l’énergie obtenue par l’assimilation
d’un nodule. L’écart noté lors de l’assimilation du nodule prend ici son importance, car il correspond
au nombre de fois pendant lesquelles le sahir pourra apprendre à utiliser cette énergie. Si un sahir
a ainsi eu résultat de 12, tandis que le jet des nodules a donné un résultat de 8, il pourra
apprendre 4 fois à utiliser l’énergie du nodule.

À chaque fois qu’il étudie ainsi, pour le domaine considéré, le sahir gagne alors
(dé de tension * nombre de nodules assimilés + Aura + Magie des Génies + Intelligence) points
d’expérience.

Il est nécessaire de finir d’étudier complètement un nodule avant d’en assimiler un autre.
Dans l’exemple précédent, le sahir devra donc étudier par 4 fois le nodule avant de songer
à en assimiler un autre.

Pour chaque nouveau nodule, il est fait un compte séparé des points d’expérience ainsi
gagnés. On recommence donc de compter comme si le sahir avait un niveau 0 pour le domaine même si
ce n’est pas le cas. Pour le score du domaine, on ajoute les niveaux obtenus pour les différents nodules
(et non les points d’expérience).

(note à l’usage des matheux qui se demandent si le système est équilibré :

Bon, en prenant un sahir qui aurait 10 nodules à disposition (impossible), et qui étudierait afin
d’avoir un score maximum dans un domaine, en prenant 5 comme résultat de tous les dés, il aurait
un score d’environ 80 au moment de partir dans l’Assimilation Finale. Mais c’est le cas de figure ultime. Un mage
hermétique avec une reine de virtus approcherait lui des 40. Mais il reste malgré tout moins spécialisé,
et par suite moins vulnérable aux attaques mettant en jeu d’autres domaines de compétence

... fin de la note)

Effets du Sang Magique

On sait déjà que si ce score dépasse 24, le sahir subit l’Assimilation Finale. Mais ce
score correspondant également à la quantité de magie qui coule dans les veines du sahir, il
a nécessairement d’autres effets sur sa personne :

  • Pour chaque tranche de 4 points complète, le sahir gagne +1 au trait de caractère correspondant aux génies du domaine. Par exemple, un sahir ayant 8 en Sang Magique, en ayant étudié majoritairement des nodules du feu, aura +2 à son Trait de Caractère Efrit (fier, flamboyant, ombrageux, cruel...)
  • Pour chaque tranche de 4 points complète, le sahir a un malus de -1 sur toutes les activités sociales. Les vulgaires sentent qu’il n’est pas comme eux, et l’effet correspond à peu de choses près à celui du Don chez les mages occidentaux.
  • Pour chaque tranche de 3 points complète, le sahir gagne un bonus de 1 sur ses jets de vieillissement, son sang de Génie lui assurant un peu de leur longévité. Par suite, les sahirs ignorent complètement les potions de longévité.

Étude de nodules de domaines différents

Les sahirs sont censés être spécialisés dans un seul domaine, il n’existe pas de
sahir "généraliste". Qui pourrait réussir à discuter à la fois avec
des êtres magiques aussi puissants et avec leurs ennemis mortels ? Les limitations suivantes empêchent
de trop éparpiller les pouvoirs d’un sahir :

  • Il est impossible d’assimiler des nodules de domaines opposés.
  • Le nombre de nodules assimilés pour le domaine principal du sahir doit être strictement supérieur au nombre de nodules assimilés pour chaque autre domaine (sans additionner les nombres de nodules pour les autres domaines).
  • Pour chaque domaine différent assimilé, il y a un malus de -1 au jet d’assimilation du sahir.
  • En cas d’étude d’un nodule pour gagner des points en Magie des Génies, un nodule opposé

    au domaine du sahir divise par 5 le nombre de points d’expérience obtenus, et un nodule différent
    du domaine du sahir divise par 2 ce même nombre de points.

Protections Magiques

Les sahirs n’ont pas d’équivalent à la Parma Magica, mais comme pour les mages hermétiques
leurs scores de Formes leur fournissent une protection contre les sorts du employant cette Forme. Ainsi, un sahir
ayant 22 dans le domaine du feu n’a rien à craindre d’un Pilum de Feu (Cr Ig 20) improvisé par un
mage hermétique.

Pareillement, leurs scores de Formes leur fournissent une protection naturelle égale à ce score
divisé par 5. Un score de 12 dans le domaine de l’esprit donne un bonus de +2 contre les attaques mentales,
par exemple.

Par contre, la protection naturelle dans le domaine opposé baisse d’autant. Le sahir ayant 22 dans le
domaine du feu a donc un malus de -4 contre le domaine de l’eau, la glace, le froid. Il est également probable
qu’il soit quelque peu aquaphobe (voir la section sur les effets du Sang Magique), et comme il ne peut avoir de
protection dans ce domaine, il est clair que ses points forts sont fortement contrebalancés par ses points
faibles.

Vertu - Sang de Génie (var.)

Cette nouvelle vertu donne 3 points en Sang Magique par +1 de la vertu. Les
effet du Sang Magique sont décrits précédemment. On peut
considérer que l’enfant d’un génie et d’un mortel aura la Force
Magique du génie / 2 points en Sang Magique, et que ces points sont
divisés par 2 pour chaque génération suivante. Mais une
naissance exceptionnelle est toujours possible, bien entendu, et les variations
existent. De lointains descendants d’une telle union pourrait ainsi avoir
1 ou 2 points en Sang Magique, dans ce cas la vertu ne coûtant aucun
points.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.