SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Ars magica > Inspirations > La Tour Emeraude > Background > Apprentissages de Mages > Histoire d’Ivana Drozdova
Contribuer

Ars magica

Histoire d’Ivana Drozdova

dimanche 25 juin 2000, par JyP

une magicienne de Bjornær venant de la lointaine Novgorod

Loin, très loin du Languedoc, se trouvent les montagnes qui séparent la France du pays des Papes. Au delà de ces montagnes encore, de grandes forêts mystérieuses abritent nombre de créatures magiques et de mystères oubliés. Plus loin encore, les princes de Russie se confrontent, ignorants de la menace qui sourde de l’Orient et qui les assujetira tous.

Dans ces terres d’Europe orientale, la ville la plus prospère est sans conteste Novgorod, la ville de bois dont les marchands tiennent tête aux grands seigneurs. Les multiples nobles de Novgorod ne sauraient régner sans composer avec les marchands, mais la magie est une force occultée qui étend son influence jusque dans les ruelles boueuses de la cité.

C’est dans cette cité qu’une jeune femme noble d’une grande famille donne naissance à son premier enfant, une petite fille qu’elle nomme Ivana. Elle est blonde comme les blés, comme sa mère, mais ce qui frappe chez elle, ce sont de grands yeux verts en amande, d’une couleur profonde, qu’elle ne tient d’aucun de ses parents.

La petite fille est espiègle, farceuse et polissone. A 6 ans, ses frasques l’amènent dans la forêt qui jouxte la solide maison de famille en bordure de Novgorod. Là, sa mère la retrouve en train de jouer avec un serpent autour du cou, qui se laisse faire comme un camarade de jeu, bercé par la voie enjôleuse de la petite fille.

La mère d’Ivana vient de Lithuanie, une principauté où les serpents sont vénérés et représentent une figure bénéfique. Elle ne parle à quiconque de ce que la petite fille a fait, mais lui cherche maintenant un précepteur. Un vieil homme habite dans la forêt proche, et elle a toujours cru qu’il s’agissait d’un prêtre de la nature, un volkhvy.

Elle va donc voir ce vieil homme, accompagnée de sa fille et de son serpent. Celui-ci n’aime guère les visites, mais la jeune femme est assez jolie, et sa petite fille plus encore. La jeune mère convainc le vieil homme de venir plus près de la ville, comme un boyard qui s’occupera d’entretenir la propriété de famille. Se faisant, il pourra éduquer la petite fille en toute discrétion.

Le vieil homme est un germain qui a aimé une slave dans sa jeunesse, mais également un magicien. C’est également un mage, mais non un prêtre slave comme l’a cru la jeune mère. C’est à un mage de Bjornær, de l’Ordre d’Hermès, qu’elle confie sa fille. Il a vu qu’elle contenait un animal de Coeur en son sein, et va lui apprendre à le libérer.

L’année suivante, il arrive à convaincre la jeune mère de le laisser partir en voyage avec sa fille pendant quelque temps, pour lui apprendre à communier avec la nature. En fait, il se rend au Rassemblement des Onze ans, où tous les mages de Bjornær se retrouvent, pour éveiller les nouveaux apprentis.

Ivana est la plus jeune de tous, mais son Animal de Coeur est celui qui demande à s’exprimer avec le plus de force. Elle se transforme en un long serpent aux écailles dorées, qui darde sa tête devant l’assemblée avec un port de reine. Ivana Drozdova est alors reconnue comme une Bjornær, mais elle n’est qu’au début de son apprentissage de sa Forme et de la Magie.

Quelques années heureuses passent, où la petite fille apprend à maîtriser sa Forme et où le vieil homme, qui a comme animal de Coeur un hibou, lui apprend les bases de la magie hermétique. Mais ces années de félicité sont bien vite révolues.

Lachesys de Tytalus est une magicienne au fort caractère. Son intérêt pour les Anciens Dieux est connu, et son obsession pour les créatures reptiliennes est apparu dans le Grimoire du Mage, où elle montre sa maîtrise des transformations ophidiennes. Résidant à Durenmar, elle entend bientôt parler d’une nouvelle Bjornær, encore une apprentie, dont l’animal de Coeur serait un magnifique serpent doré.

Elle fait le voyage jusqu’à Novgorod, pour s’apercevoir que la jeune Ivana est protégée par un vieux Bjornær et par l’amour de sa mère. Mais en tant que mage de Tytalus, elle sait comment mettre cela à son profit. Bientôt la jeune mère se défie du vieil homme, qui n’est pas un prêtre comme elle le croyait. Celui-ci retourne dans les profondeurs de la forêt, et abandonne avec regret Ivana à son sort.

Ivana a désormais une quinzaine d’année, mais possède déjà des formes voluptueuses et surpasse sa mère en beauté. Par contre, protégée du monde extérieur par sa mère, elle est encore immature et ignorante de la duplicité des hommes. Lachesys a tôt fait d’en mettre un dans ses bras, un jeune noble d’une famille ennemie à la sienne. Le père d’Ivana découvre rapidement l’idylle, et le scandale éclate.

Ivana est répudiée, jetée dans les rues. Sa mère meurt de chagrin, son ancien mentor est introuvable. Mais une noble dame venue d’occident lui offre sa protection, et l’emmène avec elle au delà de la Forêt Noire. C’est Lachesys elle-même, qui reprend Ivana comme apprentie.

Ivana est déjà considérée comme un mage à part entière pour les mages de Bjornær, aussi Lachesys doit faire montre de prudence dans ses rapports avec son "apprentie". Les Bjornær ne peuvent ignorer que la jeune fille connaît les enseignements de Bjornær, mais que ceux de Bonisagus ne lui apparaissent pas encore complètement. C’est sur cela qu’elle joue, et sur sa sapience sur les créatures reptiliennes, pour compléter la formation d’Ivana sans que les mages de Bjornær s’en mêlent.

Ceux-ci surveillent étroitement les deux magiciennes, pour vérifier que les enseignements de Bjornær ne sont pas divulgués à Lachesys. Les relations entre les deux femmes sont rapidement houleuses et conflictuelles, car Ivana cherche le réconfort mais est toujours rejetée, tandis que Lachesys recherche uniquement le pouvoir. Mais la maîtrise reptilienne de l’une est toujours supérieure à la Forme dorée de l’autre.

Les deux femmes se retrouvent maintenant à Narbo Martius, pour la réunion des magiciens. Là, Lachesys doit faire passer un "Gant" à Ivana, pour montrer qu’ensuite celle-ci sera considérée comme son égale et non plus comme une "apprentie", pour satisfaire les mages de Bjornær.

Lachesys demande à Ivana de défier et vaincre un de ses éternels adversaires lors d’un certamen. Mais lorsque Ivana rencontre celui-ci, il lui explique le rôle de Lachesys dans le départ de son mentor et sa répudiation par sa famille. Ivana, brisée, se décide alors à quitter Lachesys qu’elle hait maintenant, et demande alors l’aide de son adversaire.

Lors du certamen, l’adversaire d’Ivana se laisse vaincre facilement. Lachesys délivre alors son apprentie de ses devoirs et en fait une mage à part entière. Puis elle apprend qu’Ivana s’est en fait alliée avec l’adversaire, et de rage répudie son apprentie et la rejette, ce qu’Ivana attendait. Elle se retrouve une fois de plus seule et sans ressources, mais libre.

Le mage qui l’a aidée lui conseille alors de rejoindre une des jeunes Alliance du tribunal Provençal, l’Alliance de la Tour Émeraude. Il s’agit en fait d’un archimage de Guernicus, qui a déjà placé sa propre fille dans cette Alliance... mais cela tous l’ignorent encore. Ivana rejoint donc la Tour Émeraude, la rage au coeur envers Lachesys, et décidée à surpasser celle-ci au plus vite.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.