SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Brain soda > Scénarios > Sortie culturelle de la Muerte
Contribuer

Brain soda

Sortie culturelle de la Muerte

samedi 15 septembre 2007, par Thorgul

Aqelatrioxu, pendant l’ete 1537.

Apres avoir fuit le massacre de Tenochtitlan, Nochikuxalu, grand pretre du Dieu Soleil a commence une exode avec quelques serviteurs vers le nord. Ils feront halte a Aqelatrioxu, un ancien Temple secret du Dieu Soleil mais seront finalement rattrappe par Cortes et ses hommes. Apres cinq jours de siege, Cortes veux s’amuser avec le vieux pretre, un assault serait relativement facile et ne lui couterait que peu.

*On voit, au coin du feu, un barbu avec un accent espagnol a faire hurler de rire un hispanique, qui dit aux autres, que faire dessecher le vieux adns son trou le fait bien rire...
Tout en rigolant d’un rire tonitruand, la camera se fixe sur ses yeux qui semblent etre ceux d’un malade mentale en phase terminale apres avoir mange de la soupe trop chaude*

Nochikuxalu s’apercoit qu’il ne pourra rien et decide de lancer l’ultime malediction sur les hommes de fer venus de par-dela l’ocean. Commence alors un rituel sanguinolant ou le pretre sacrifie un a un ses serviteurs et les ranime plus forts, plus moches, plus mechants et avec une haleine a assomer un chacal.

*On voit rapidement des acteurs mal deguiser s’agiter comme des mollusques puis avancer aavec des mouvements sacades, puis on voit une acteur mal maquille avec de la peinture blanche plein le visage et du ketchup degoulinant de la bouche et de l’endroit ou se trouve vaguement le coeur *

Il envoi ensuite ses hommes combattre Cortes et les siens pendant qu’il invoque la terrible malediction du Dieu Soleil. Mais comme tout le monde le sais, les rituels ca foire a un moment ou a un autre, et la pas de chance pour le vieux pretre, ca a pas manque, les espagnols sont rentre dans le Temple et lui on colle un bon coup de crosse derriere la nuque pendant qu’il grignotait un morceau de coeur humain en finissant son rituel. Et forcement, quand on coupe un vieux pretre dans son elan, ca fini bizarrement, la, pire que tout, ca a fini par la reincarnation du vieux pretre rabougrit dans un ornitorynque. Mais manque de bol pour lui, le Temple s’est ecroule sur lui, les soldats espagnols et les restants de zombies azteques qui etaient encore a l’interieur. Cortes effraye par ce qu’il avait vu n’en fera mention que dans son journal intime.

Une petite ville paumee dans le sud de la Californie, ete 2007.

Le professeur Cortes y Mendoza, que tout le monde appelle Luis parce que bon, il est sympa, jeune et franchement trop mignon, a propose une sortie culturelle pour se rendre sur le site de fouille de ce qui serait un vieux temple Azteque, a environ cinquante kilometres de l’universite. C’est sympa, il fait beau et ca sera l’occasion pour tout le monde de decompresser apres la mega fete orgiatique du week-end dernier. Une fois sur place, Luis presente son collegue et ami archeologue a ses eleves et commence une journee culturelle pouvant se resumer en drague du prof par trois groupies, descente de packs de biere et fumage de pets pour les autres, et un peu plus pour jack et kate, mais passons cette scene torride...

*Zoom en contre plongee du plus mauvais effet*

...Ou pas completement...

C’est alors que...

*Gros zoom sur les visages stupefait des archeologues*

... une ouverture est decouverte...

*Les memes archeologues semblent exploser de joie, les pauvres, ils n’ont que ca dans la vie, faut les comprendre*

Apres avoir fini d’excaver les dernieres pierres qui encombrent l’entree, les archeologues invitent tout le monde a venir avec eux dans le Temple pour ce qui pourrait etre la decouverte du siecle. Une fois a l’interieur, ils decouvrent un Temple immense, ressemblant a une pyramide Azteque creuse.

- Mais ca tiens pas debout, le trou des archeologues etait a dix metres sous le plus haut talus...
- On s’en fout, pas le temps ni l’argent pour faire plus realiste, et si tu continue comme ca et t’es vire toi !!!

Alors que les Archeologues s’extasient devant des vieux vases casses, des restes de tabourets et un morceau de peinture defraichit, Tommy a ramene sa sono et demande betement : "Stairway to Heaven ou Highway to Hell ?" avant de se faire fusiller du regard par les archeologues. Il va donc mettre "They Only Come Out At Night" de Lordi, histoire de detendre l’atmosphere.

*Et hop un travelling trop laid pour tomber direct sur un cadavre decompose de conquistador espagnol*

Et forcement, comme c’est Vicky qui a trouve ca, elle hurle comme un taree, et tout le monde se fout d’elle en voyant l’espagnol, mis a par les archeologues qui commencent a etre saoulant en s’extasiant pour un rien devant les trucs decomposes.

*Soudain l’image se brouille et on voit une autre piece, un peu plus loin, un espece de castor decompose semble avoir des comvulsions puis commence a bouger par saccades. Et il tourne brutalement une tete ornee d’un bec de canard... Et oui, l’ornythorinque azteque n’est pas mort, car comme tout le monde le sais, n’est pas mort ce qui a jamais dort, surtout si c’est moche, qu’on a une malediction azteque, egyptien ou autre et des bimbos a sacrifier... en parlant de ca, le vieux pretre ornythorinque zombie semble avoir la dalle.*

Apres quelques heures et la decouverte des cadavres espagnols, une ombre va se faufiller entre les jambes des ados, et c’est la que les vraies emmerdes vont commencer, a savoir, l’entree qui va s’effondrer, les cadavres decomposes qui vont se relever, Tommy qui n’aura plus de shit, Joey qui va repeindre les murs avec ses tripes, les archeologues qui vont plus se rappeller comment cmobattre une malediction Azteque vieille de 500 ans, un ornythorique qui va vouloir se venger de maniere expeditive

- Tiens c’est marrant, on dirait qu’il est pas le seul a vouloir en finir rapidement, c’est vraiment naze ce film, je crois que je vais le rendre au video club...

Le tout dans le noir, eclaire avec des torches dans les meandres des couloirs sous la pyramides creuse.

Heureusement, enfin si on veux, pour nos joueurs completement bourres, defonces a toutes sortes de substances completement illicites, meme chez les Azteques, les archeologues avaient amene une caisse de dynamite, juste au cas ou un gros rocher bouche le passage. Mais que d’eux et de l’Ornythorinque zombie s’en emparera le premier, ca ca reste a voir.

- Non t’en vas pas, tu vas rater le meilleur, Luis est en fait un descendant de Cortes et il pourra sauver tout le monde si il empale l’Ornythorinque avec une dague qui a ete prealablement plongee dans son sang (quelque soit la methode)...
- Comment ca c’est nul ?
- Y a aussi un etudiant qui descent de Nochikuxalu et qui va l’aider a se debrasser de ses enflures qui ont foutu son peuple aux fers. Meme qu’il va arriver plein de sang en courant pres de ses potes, mais sans blessures, parce qu’il aura fait fondre le coeur de Mel’, avec une torche. Et qu’ensuite il l’aura mange, le plan a meme coute super cher en steack hache et en sauce tomate..
- Quoi c’est du deja vu ?
- Et les guerriers Azteques qui marchent sur les murs avec une demarche d’araigneee zombie, t’en dit quoi ?
- L’exorciste ? Mais non rien a voir...
- Les gerbes de sang de dix metres quand l’ornythorinque fou de rage devorera de l’interieur Pam’ et lui arrachera la tete d’un coup de bec ?
- Chasse, peche et tradition ? Mais n’importe quoi...

P.-S.

Le OuJiDiRéPo se trouve ici !



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.