SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Brave new world > Inspirations > La section 2
Contribuer

Brave new world

La section 2

lundi 24 août 2009, par Lenny Nero

La Section 2, une équipe d’intervention pour DELTA PRIME

LA SECTION 2 :


Seattle a toujours été une ville en léger déficit de Deltas, par rapport à la moyenne nationale du moins. C’est pour cela que Delta prime n’y a pas de bureaux réservés. Au lieu de cela, l’antenne locale occupe les derniers étages (25 à 28) de l’immeuble fédéral, où sont déjà installées les bureaux de l’ATF et du FBI. De plus, n’ayant que peu de deltas (donc de Défiants) à affronter, les effectifs sont réduits. Seuls une vingtaine de Deltas sont en poste à Seattle, plus une quarantaine de cadres et d’administratifs regs (=réguliers, non-deltas NdR).

A la tête de tous ces hommes se trouve le Capitaine Wayne Garnett, vétéran de l’Escadron Delta. Sous ses ordres sont placés les lieutenants Bradley Fox, Nancy Kerrigan et Franck Shimamura, chacun à la tête d’une équipe, ou section, de 5 à 7 agents. L’équipe 1 est une force d’assaut (Goliaths, Blasters et Ours-Garous dans la majorité). La 3 constitue une équipe de soutien, composée entièrement d’As, Guérisseurs, Interrogateurs et autres, détachés au coup par coup auprès des deux autres.

Seule la section 2 est une équipe polyvalente. En voici les membres ...

LE LIEUTENANT NANCY KERRIGAN

- pas de pseudonyme -

Oui, Kerrigan est bien une femme. Pourtant, de loin, il faut avouer qu’on peut avoir des doutes : bâtie comme un quaterback, rasée comme un G.I., et tout aussi polie et aimable. Mais un conseil : ne lui dites jamais en face, car 1/ elle est très appréciée par le capitaine Garnett, et 2/ c’est une Cogneuse (Scraper en VO). Oui, tout à fait, elle sait instinctivement frapper où ça fait mal, et elle ne s’en cache pas. Du haut de son mètre quatre-vingt-huit, elle est à elle seule responsable de 40% des arrestations de Défiants faites à Seattle. Aussi charismatique qu’un stylo bille, ses hommes la respectent, par crainte. Sa vie privée est ... privée. Personne ne sait si elle est célibataire, mariée, fiancée ...

Si Nancy paraît si distante, ce n’est pas par orgueil. Son enfance n’a pas été des plus gaies, il faut l’avouer. Recevant ses pouvoirs pendant l’enfance, lors d’une banale rixe entre élèves, elle a cassé un bras, fracturé une arcade sourcilière, mais surtout cassé une colonne vertébrale. Renvoyée par la direction, condamnée par le tribunal pour enfants, elle a grandi dans une maison de correction pour jeunes deltas jusqu’à ses 16 ans, date à laquelle elle n’eut d’autre choix que d’incorporer l’Académie Delta. Les punitions corporelles et la propagande gouvernementale eurent raison de son esprit bagarreur. Elle incarne maintenant tout ce que la Défiance dénonce chez Delta Prime : son fanatisme, sa violence. Elle parle peu, mais ses paroles sont toujours incisives. Elle ne rie jamais, ne sourit jamais. Au milieu d’une fête entre collègues, elle se contentera d’être moins sur la défensive que d’habitude ; c’est tout.

Nancy Kerrigan a 35 ans, est afro-américaine et a une vilaine cicatrice sur la nuque, souvenir d’un raid contre un Blaster Défiant. Sa nourriture est à base de surgelés et de café. Les rarissimes moments où elle s’accorde un moment de détente, elle écoute de vieux 45 tours de jazz. Sa vie est d’une solitude mortelle, mais cela lui plaît, ou plutôt ne lui déplaît pas trop.

Inspi pour le roleplay : Grace Jones dans je ne sais plus quel James Bond, en moins bavarde et gaie (c’est dire ...).

LE SERGENT-CHEF ROBERT FULLER

"SHADY SKY"

Bob Fuller est le second du lieutenant Kerrigan. Il en est également l’opposé. Autant Nancy s’isole volontairement, autant Fuller est extraverti, souriant et plein d’énergie. Mais il est aussi perfectionniste, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, en tant que Flingueur, il utilise un Colt 2000 modifié par ses soins, tirant des balles custom qu’il réalise lui-même dans son garage : ces dernières sont à base d’un alliage coûteux, donc il vaut mieux ne pas les gaspiller et prendre son temps pour n’avoir besoin que d’une balle par ennemi. D’autre part, Bob est le seul père de famille de la section 2. Son deuxième enfant étant encore un nouveau-né, il n’a pas envie qu’il soit déjà orphelin de père. C’est également pour cette dernière raison qu’il a récemment décidé de prendre lui aussi un pseudonyme comme certains de ses collègues. Avec toute la racaille à laquelle il est confronté tous les jours, il tient à garder les siens le plus à l’écart possible.

Fuller est le tacticien de la section 2. Avant d’être doté de ses pouvoirs, il était chef de section dans une unité de l’ATF. Sa connaissance des techniques d’intervention font de lui l’homme de la situation dans la plupart des cas. Il a encore de nombreux contacts dans cette agence d’ailleurs.

Robert Fuller est un père de famille heureux. Il n’hésite pas à inviter des collègues à dîner, à faire un bon barbecue, en parlant de tout SAUF du boulot. Sa vie de famille est son ilôt de réconfort, et il sacrifierait tout pour l’épargner.

Robert Fuller a 36 ans, est brun avec une barbe naissante. Il est marié à Megan, institutrice dans le privé, depuis 12 ans, et ils sont parents de deux enfants, Britney (11 ans) et Robert Jr (2 mois). Entre les couches à changer et les biberons à donner, il passe ses week-ends à donner des cours de deltaball aux jeunes de l’Académie Delta et à écouter du blues. Il a joué de la batterie dans un groupe avec deux anciens amis du lycée, mais n’en a plus fait depuis des années.

Inspi pour le roleplay : Mark Wahlberg dans "Les Rois du Désert", avec quinze ans d’armée de plus.

LE SERGENT GORDON "OLD SCHOOL" WAYNEGROW

- pas de pseudonyme -

Ancien inspecteur de police (du temps où il était encore un reg), Gordon Waynegrow en a gardé un sens de la procédure et des techniques d’interrogatoire un peu spécial ... Ce delta proche de la retraite est en effet plus proche de l’inspecteur Harry que de Derrick ! Secouant "un peu" les suspects lors des interrogatoires, n’hésitant pas à fouiller des pièces à conviction (l’avantage d’être un Phaseur ...), il est en quelque sorte celui par qui les mauvaises nouvelles arrivent. Champion du dénichage d’infos, il est également celui de l’engueulade. Ses prises de bec avec le capitaine Garnett (qui fut son coéquipier pendant une dizaine d’années) sont quasi-proverbiales dans le service, et c’est cette grande gueule qui lui vaut le fait de ne pas avoir été promu lieutenant, bien qu’il en ait toutes les capacités (et quelque chose que d’autres non pas, l’expérience).

Gordon n’est cependant pas un rustre : il n’a ce caractère bougon que lorsqu’un problème survient. Le reste du temps, il est probablement avec Fuller un des membres les plus sociables de la section. Il sert de "mémoire collective" de l’équipe, capable de réciter de tête le casier judiciaire de tout individu interpellé par la section depuis les quinze dernières années. De plus, il est le mentor de la plupart de la bleusaille du service, toutes équipes confondues. D’aucuns prétendent que c’est pour palier à quelques difficultés familiales ...

Gordon Waynegrow a 57 ans, est dégarni, et son "reste" de cheveux est poivre-et-sel. Il a un bouc, toujours bien taillé, et de petites lunettes qu’il ne met que pour lire. Grand amateur de musique classique, sa discothèque est impressionnante. Son plus grand regret est d’avoir quitté sa femme (aujourd’hui décédée) il y a une quinzaine d’années : depuis, ses trois enfants (Gina 34 ans, Jeffrey 32 ans et Ian 28 ans) ne veulent plus lui parler. Il est d’ailleurs grand-père depuis trois ans (d’un petit Victor, fils de Gina), mais n’en est pas au courant.

Inspi pour le roleplay : Revoyez quelques épisodes de "Mike Hammer" avant de l’incarner, vous serez dans le ton.

LE SERGENT VANESSA KEYTRIDGE

- pas de pseudonyme -

Le sergent Keytridge est une Bombe. Dans tous les sens du terme. La plupart du temps, elle sert d’appât lors des descentes, usant de ses charmes pour amener le suspect à l’endroit voulu. Si l’individu est trop pressant, il lui suffit de se faire sauter - ou plutôt, pour éviter les plaisanteries grivoises (NdlR : ne nie pas, je t’ai vu !), d’exploser, entraînant le malheureux avec elle, mais ce dernier ne dispose pas de son pouvoir de régénération ....

Membre de Delta Prime depuis quatre ans seulement, Vanessa Keytridge ne laisse personne indifférent. Waynegrow, Hailey, et Garcia la voient comme une allumeuse tandis que Kerrigan et Fuller la trouvent remarquablement compétente pour une personne avec si peu d’expérience. Cette estime, en particulier en ce qui concerne Fuller, a fait circuler beaucoup de rumeurs. Vanessa fait mine de ne pas les avoir entendues. Elle n’en est plus à ça près.

Keytridge est l’expert juridique de l’équipe. Prise au milieu d’un attentat à la voiture piégée perpétré par les Défiants à la sortie de son examen d’entrée au Barreau, Vanessa a découvert ses pouvoirs par un traumatisme très violent, plus que pour la majorité des "Eveils", et a radicalement changé sa façon de vivre. Elle qui était très expansive est devenue timide et réservée. Quelquefois, à la suite d’un choc émotionnel, elle entre dans un état second : elle adopte un comportement quasi suicidaire, marchant en équilibre sur une corniche ou traversant une autoroute à pied en pleine heure de pointe. La seule chose qui la retient, c’est le vœu qu’elle a prononcé en recevant ses pouvoirs : qu’elle ne se reposerait que lorsque plus personne n’aura à subir de chocs comme elle l’a vécu. Mais depuis quelques temps, elle s’interroge sur les motivations des Défiants ... et s’ils avaient raison ? S’il y avait un autre moyen de parvenir à la paix que la répression ?

Vanessa Keytridge a 27 ans, est blonde aux yeux bleus et aux cheveux longs. Sa vision peut être résumée en un mot : radieuse. Elle attire la convoitise de la plupart des hommes qui la croisent, mais elle en a conscience et cela la gêne. Généralement, elle agit sans y prêter attention, même si le regard des autres la dérange. Célibataire, elle n’a connu que des expériences malheureuses avec les hommes, qui ne voient pour la plupart en elle qu’une Marie-couche-toi-là ... et elle n’a pas beaucoup d’amies car elle suscite la jalousie. Elle est seule, mais pas solitaire, et aimerait bien trouver quelqu’un à qui parler.

Inspi pour le roleplay : Pour la motivation, Marko Ramius dans "Octobre Rouge" de Tom Clancy (rôle de Sean Connery dans le film qui en a été tiré).

LE SERGENT MANUELA SOLEDAD GARCIA

"SHALLOW GRAVE"

Le sergent Manuela Garcia est la petite dernière de la section 2. Mais attention, elle n’est pas une bleusaille ! Elle vient d’être mutée de la section 3, suite à quatre demandes consécutives. En effet, dans son ancienne affectation, elle passait son temps à attendre un hypothétique appel aux renforts ... ce qui n’arrivait pour ainsi dire jamais. Voulant aller "au feu", elle harcela presque le capitaine jusqu’à obtenir ce tansfert. Encore mal intégrée, cette Guérisseuse est une battante, bien décidée à creuser son trou. Elle se comporte avec zèle, dans l’espoir que quelqu’un le remarquera ... Lunatique, elle alterne entre des phases de gaité et des périodes d’acidité particulièrement désagréables pour ses collègues.

Son surnom (NdlR : littéralement "Tombe peu profonde") lui vient de Gordon Waynegrow. En effet, lors d’une intervention, Garcia a réussi à ranimer un Défiant pris dans l’explosion du sergent Vanessa Keytridge, brûlé au troisième degré dans plus de 90% du corps. Le vieux Phaseur, sur un ton peu amical, mit immédiatement les menottes au miraculé, lui précisant qu’il avait le droit, certes d’avoir un avocat, mais aussi de s’arrêter de creuser sa tombe - du moins pour le moment.

Manuel Garcia a 29 ans, et a le teint mat, comme toutes les latinas. Elle est fiancée à Hank Callahan, un Invocateur qu’elle connaît depuis le lycée. Mais ce que Manuela ne savait pas, c’est que Callahan était un membre actif de la Défiance ... La découverte fut plutôt violente, mais au terme d’explications longues de plusieurs heures, elle finit par abandonner. Seulement par amour, du moins au début, elle informait son petit ami des descentes qui allaient être faites. Au fur et à mesure, elle prit conscience de ce qui se passait vraiment dehors, et a rejoint pleinement les rangs des Défiants. Au sein de la section 2, elle est en quelque sorte le ver dans le fruit ... Elle sait que Keytridge a des contacts dans la Défiance, et pour l’instant elle tente de la jauger un peu plus afin de savoir si ses intentions sont honorables.

LE SERGENT CARSON HAILEY

"PALE RILER"

Dans toutes les équipes, il y a un souffre-douleur. La section 2 n’est pas une exception.

Affecté à son poste depuis à peine deux mois, le Planeur Carson Hailey en est déjà la tête de turc. Il faut dire qu’il n’y met pas du sien ... arrogant et (trop) sûr de lui, il est persuadé que le monde lui appartient, et que son rôle est de "foutre une taulée à ces trouducs de Défiants". Tout un programme ... et son vocabulaire imagé n’est que le plus léger de ses défauts ! Bruyant, gaffeur, vantard, agaçant, j’en passe et des meilleures, il s’est attité l’inimitié de la section. D’ailleurs, maintenant tout le monde l’ignore tout bonnement ! Quoi qu’il dise, il connaît déjà la réponse : un unanime "LA FERME CARSON !" franc et massif de la part de ses collègues.

Mais il n’y prête pas attention : de toute façon, ce ne sont que des vieux croulants ! Le monde appartient aux jeunes, que diable ! la seule qui vaille le coup, cette cette blonde, là, celle qui explose ... mais Vanessa lui a bien fait comprendre qu’à la prochaine allusion, il allait découvrir le vol à réaction ...

Carson Hailey a 21 ans, les cheveux décolorés, un visage de play-boy et une tête à claques. De tous côtés, on l’entend rire aux éclats, ce qui ne plaît pas à tout le monde. Sa discrétion légendaire l’a conduit à ne plus faire partie des équipes d’intervention, c’est dire ... il sert d’éclaireur, c’est tout. De tous les membres de ce squad, c’est probablement celui qui a la vie privée la plus dissolue : une nouvelle petite amie tous les mois (ce sont toujours elles qui le plaquent il ne comprend pas pourquoi), des sorties en boîte plusieurs fois par semaine ... Quoi qu’il en soit, il n’est apprécié par personne ici, qui le voient plus comme un fanfaron que comme un véritable professionnel, à son plus grand désarroi, car lui est sincèrement motivé pour apprendre beaucoup. Si seulement il s’y prenait de la bonne manière !

Inspi pour le roleplay : Steve Buscemi dans "The Big Lebowsky", il répètera inlassablement la même question en coupant la parole à tout le monde jusqu’à obtenir une réponse où un "LA FERME CARSON !".



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.