SDEN - Site de jeu de role
Accueil > C.O.P.S. > Scénarios > Histoire de fantômes chinois
Contribuer

C.O.P.S.

Histoire de fantômes chinois

dimanche 29 avril 2007, par Hells_Duke

Une affaire de meurtre sur fond de légendes chinoises.

Synopsis.

Ce scénario propose de lancer vos cops sur une affaire de meurtre sur fond de légende chinoise. Si vous désirez jouer ce scénario dans le cadre de la storyline, vous pouvez l’inclure à la grève des éboueurs de la ville, en août 2030 et vous servir de l’article de Loki « La révolte des boueux » pour accentuer le côté apocalyptique de la ville de L.A. La description du quartier d’Alhambra où se passe l’essentiel du scénario est faite dans le premier supplément pour COPS : « Amitiés de Los Angeles ». Le fonctionnement des Triades est quand à lui décrit dans le supplément « Les Affranchis ».

Ambiance, ambiance…

Le but de ce paragraphe n’est pas de reprendre ce qui est déjà dit dans Le supplément « Amitiés de Los Angeles » mais plutôt de mettre en avant les détails d’ambiance du scénario. L’un des points essentiel à développer (et peut être aussi le plus dur à retranscrire pour vous MJ) est le côté mystique de la culture Chinoise et qui devra être omniprésent durant toute l’enquête de vos flics dans les bas-fonds d’Alhambra. La civilisation chinoise plonge ses racines au plus profond des origines de l’humanité et conserve, envers et contre tous, des traditions plusieurs fois millénaires dont certaines se perpétuent encore plus que jamais. C’est notamment le cas de la magie.
Les Chinois sont toujours friands de légendes merveilleuses et croient plus que quiconque au surnaturel surtout lorsque celui-ci est quelque peu teinté de magie. Celle-ci fait habituellement partie du quotidien et on trouve presque partout des amulettes protectrices sous des formes les plus diverses, pièces, figurines et pendentifs de métal ou de jade comportant des trigrammes (Bagua ou Pa Kua) ou des formules de protection, effigies de divinités que l’on colle sur les portes lors des cérémonies du Nouvel An, charmes taoïstes et talismans de papier (Fu Lu) reproduisant des calligraphies magiques et permettant de favoriser la chance, de réussir dans les affaires, de conclure un marché ou de séduire son prochain... faux billets et faux lingots servant d’offrandes aux ancêtres et que l’on brûle, miroirs octogonaux que l’on suspend en fac de la porte d’entrée, pierres bénéfiques représentant des animaux du zodiaque, le Bouddha, Kuan Yin ou d’autres divinités chinoises que l’on porte sur soi. Au cours de leurs investigations, les cops pourront donc remarquer ici et là des personnes portant des talismans, une boutique magique où une vieille femme prépare des charmes pour repousser les démons, des glyphes de protections peints sur les portes des appartements et peut être même pourront-ils assister à un rituel de purification Feng Shui.

Toujours est-il que la population Chinoise que rencontreront vos flics est terrifiée et intimement convaincue que c’est bien un Démon qui est à l’origine de tous les meurtres. Et les choses pourraient très vite devenir compliquées pour les cops.

1. Introduction.

Voilà quelques temps déjà que des corps humains, des asiatiques pour la plupart, sont retrouvés disloqués dans les ruelles sombres et brumeuses d’Alhambra. Aucune empreinte, pas le moindre témoin, la police locale piétine et les morts s’entassent. L’agresseur fait preuve d’une sauvagerie et surtout d’une force qui n’ont rien d’humain. Au sein de la population locale, des immigrés chinois dont la culture mystique est naturellement forte, est né le mythe d’un démon vengeur. Au L.A.P.D. l’enquête est aux mains de la crim’ enfin jusqu’à ce que l’inspecteur Patrick Drumon, en charge du dossier, soit compté au nombre des victimes du Démon. Peu après cet incident, le dossier se retrouve sur le bureau d’un lieutenant du COPS bien connus de nos flics.

«  Entrez, fermez la porte, posez vos fesses et bouclez-là ! » Après cette phrase qui est plus un rituel qu’autre chose, Todd Hawkins mets les personnages au parfum. Ils vont devoir reprendre le dossier sur lequel bossait Drumon et faire la lumière sur cette affaire. Il remet ensuite aux cops les éléments qu’à pu récolter l’inspecteur Drumon avant sa disparition. Et il met tout de suite les choses au clair : c’est maigre, très maigre…

2. Let the show begin.

Une des premières choses que devraient faire vos cops est de prendre connaissance du dossier et des indices relevés par Drumon. Une rapide lecture du dossier permettra de confirmer les dires d’Hawkins. Drumon à passé des jours à enquêter dans les différents quartiers où les corps ont été retrouvés sans que cela ne semble porter ses fruits. Accordez à vos flics un jet de bureaucratie/perception(1).

Marge de [0] :

1) L’enquête à été ouverte au commissariat d’Alhambra il y à deux mois. Depuis, une dizaine de personnes ont été retrouvées mortes dans les ruelles de la ville. Aucun lien n’a pu être établi entre les victimes excepté le fait quelles soient toutes asiatiques. Drumon à enquêté sur les lieux des différents meurtres sans grands résultats. Une des causes en est la difficulté à communiquer avec la population du quartier. La majorité des habitants sont des clandestins et n’aiment pas avoir affaire aux flics. De plus une rumeur persistante dans la communauté chinoise parle d’un démon qui hante les rues d’Alhambra (et surtout qui exacerbe l’imagination).

2) Le rapport du légiste définit l’agresseur comme ayant une force surhumaine, les victimes ayant été littéralement déchiquetées par leur agresseur. Une empreinte de morsure identifiée sur le corps d’une des victimes à permit de déterminer la taille approximative du tueur qui avoisinerait les 2 mètres. Le boulot du légiste est rendu difficile car les corps ont souvent été retrouvés plusieurs jours après le décès et la fange qui traîne dans les ruelles insalubres d’Alhambra à malheureusement fait disparaître toute preuve ou indice utile. Les corps sont gardés au commissariat de Montebello. Si les cops décident d’inspecter directement les maccabés n’hésitez pas à leurs imposer des jets de sang-froid : imaginez quels dégâts peuvent provoquer les rats, la vermine, les produits polluants et les pluies acides sur le corps d’un homme décédé il y à deux jours…

3) L’autopsie de Drumon ne fait pas partie du dossier, et pour cause, elle n’a pas encore été pratiquée. Son corps repose avec les autres victimes au commissariat d’Alhambra.

4) Ne cherchez pas de résultats d’analyse des techies, il n’y en à pas. Comme vous le savez, ces gars coûtent cher et il n’est pas à l’ordre du jour de les faire se déplacer pour quelques immigrés clandestins.

Marge de [1] :

1) Il semblerai que Drumon ait trouvé quelqu’un capable de le rencarder sur la série de meurtres. Malheureusement le nom de son contact n’apparaît nulle part dans le dossier.

2.1 Les révélations du légiste.

C’est le lendemain que le légiste remettra son rapport sur l’autopsie de Drumon. Et celui-ci amènera son quota de nouveautés. Bien qu’il semblerait au premier abord qu’il s’agisse de la même manière de procéder, l’autopsie révèlera quelques différences remarquables :

1) Le corps de l’inspecteur à été déplacé.

2) Drumon est mort d’hémorragie et s’est fait arracher la carotide par une mâchoire puissante. Le rapport conclura à une morsure comparable à celle d’un chien d’attaque comme un Fat-bull. cet élément ne devrait pas trop aider les cops pour l’instant ; la moitié des gangers de la ville ayant au moins une de ces charmantes bestioles en guise d’animal de compagnie…

2.2 Patrick Drumon

Les cops voudront peut être en savoir plus sur Patrick Drumon, que ce soit en accédant à son dossier ou en faisant appel à un contact dans l’administration du L.A.P.D. (considérez cette information comme étant de niveau 1). A la surface, ses états de services sont exemplaires ; décorés plusieurs fois au cours de ses 16 ans de bon et loyaux services au sein de la police. Il n’aura finalement été inquiété qu’une seule fois dans sa carrière par le SAD dans une histoire de corruption. Aucune charge n’aura été retenue contre lui.

3. Alhambra Police Station.

Dans le cadre de leur enquête les cops se verront attribuer un bureau dans les locaux du commissariat d’Alhambra. Un fois sur place, ils pourront se lancer plus sérieusement dans l’enquête mais aussi en apprendre plus sur Drumon. Ses anciens collègues le dépeindront comme un flic exemplaire, même s’il accumulait des petites erreurs ces derniers temps. Les collègues du commissariat mettent ça sur le compte de sa récente séparation d’avec sa femme et ne semble pas lui en tenir rigueur. Certain diront qu’il traversait une grande phase de déprime et qu’il se réfugiait dans l’alcool ; en plus son ex-moitié l’avait fichu à la porte et il vivait seul dans un appartement minable de Montebello.

4. Une fausse piste pour la route.

Chez Drumon, un jet de scène de crime/perception(1) permettra aux cops de découvrir de l’Ice et des capsules d’Oni entre les bouteilles de whisky et les photos de son ex-femme ; visiblement il ne tournait pas qu’à l’alcool. Ils découvriront aussi que Drumon était un habitué du « Venus Nest » ; un bar à striptease de Montebello situé à deux pas de son appartement. Si les personnages ont découvert la came, un jet de connaissance[drogues]/éducation(1) leur permettra de déterminer qu’il y en a pour une somme relativement importante, en tout cas pour le salaire d’un flic. Enfin un jet de psychologie/perception(2) fera comprendre aux cops que Drumon était dans une détresse psychologique profonde et qu’il brûlait visiblement la chandelle par les deux bouts.

Si les cops se rendent dans la boite de strip-tease. Ils pourront apprendre que Drumon était un client plutôt récent mais assidu, il buvait beaucoup (surtout du mauvais whisky). On se rappellera aussi qu’il avait des problèmes avec sa femme. Et plus récemment d’argent… Si les flics poussent l’interrogatoire un peu plus loin, ils apprendront que Drumon se fournissait en came auprès d’un petit dealer de quartier : un certain Miguel Velasquez (une des danseuses du bar les aura surpris un soir à la sortie du bar).

Il ne sera pas trop compliqué de retrouver Velasquez. Premièrement, il est bien connu des services de police (il à déjà été arrêté plusieurs fois pour vente de came et est connu comme appartenant aux Barrio Rascals, un petit gang de Montebello affilié au Dieciocho). Deuxièmement, il traine souvent dans le hood avec ses deux Fat-bulls en guise de protection. Evidement, le plus dur sera de l’arrêter pour l’interroger. Il reconnaitra avoir vendu l’Oni à Drumon mais malheureusement pour nos flics, ce n’est pas lui le tueur. Ce qui sera prouvé par les empreintes dentaires de ses chiens qui ne correspondent pas aux morsures retrouvées sur le corps de Drumon.

5. Sur les traces d’un fantôme.

Tôt ou tard les cops devraient s’intéresser au rat de Drumon. Si les cops n’ont pas encore connaissance de l’existence d’un contact qui aurait fourni des informations à l’inspecteur de la crim ils pourront l’apprendre au commissariat d’Alhambra, auprès des ses anciens collègues.

Interrogés sur l’hypothétique contact de Drumon, les flics du quartier révèleront qu’après une enquête de proximité dans les alentours des lieux des meurtres, un chinois avait finit par parler… Il avait peur et refusait que son nom apparaisse dans les dossiers, ce que Drumon à fait afin d’accéder à quelques informations. Lesquelles ? Aucune idée. Toujours est-il que l’homme avait été rencontré dans la rue et disait être du quartier. Après ils savent juste que Drumon est entré plusieurs fois en contact avec lui.

Si les cops se rendent sur les lieux et effectuent une petite enquête de proximité, ils découvriront rapidement que personne ne connaît l’homme en question ; pas vraiment une fausse piste mais plutôt un cul de sac. On se rappelle bien de Drumon (un non asiatique dans le quartier ça se remarque) et du type qui l’accompagnait mais celui-là n’est pas du quartier.

Note : La plupart des asiatiques habitants le quartier n’ont que des notions d’anglais, la majorité ne parle que le mandarin. Si aucun des cops du groupe ne parle couramment cette langue et qu’ils décident de se rendre dans le quartier, le L.A.P.D leur fournira un interprète asiatique ; un patrouilleur du nom de Xu He Lin. Il ne leur fournira aucune autre aide, sauf si les cops y mettent vraiment du leur auquel cas vous pourrez le considérer comme un allié de niveau 1. Si vous êtes un MJ vicieux vous pourriez même en faire une taupe des Triades au sein du L.A.P.D.

La solution viendra de la liste des appels téléphoniques de Drumon. Si les cops ont la présence d’esprit de la vérifier, ils pourront réaliser, après un jet de bureaucratie/sang-froid(3), qu’entre les incessants coups de fils à sa femme, son avocat, et quelques autres personnes de son entourage, il avait reçu un coup de fil le soir de son meurtre. Le téléphone cellulaire utilisé pour passer cet appel pourra être localisé dans un hangar d’Alhambra (en fait là ou Drumon à été tué). Quand aux informations détenues par la compagnie de téléphone, elles associent le numéro à un type répondant au nom de Liu Han. Cette personne n’est cependant ni connue des services de police (absente du système DABIS donc), ni, et c’est la tout le problème, de la base de donnée générale. Liu Han n’existe donc tout simplement pas aux yeux de l’état Californien.

6. Le hangar 013.

C’est dans ce hangar que vos flics pourront retrouver le dénommé Liu Han, grâce notamment à son téléphone portable (il l’a toujours sur lui). Il est relativement facile de repérer le « contact » de Drumon. A la vue des cops l’homme prend la fuite ; prévoyez une course poursuite dans le hangar au milieu d’une foule d’asiatiques à vélo et de vendeurs en tout genre. Si Liu Han est aussi facile à repérer c’est qu’il y a une raison ; la Tsing Foo vient de tendre un piège aux cops sur un schéma quasi-identique à celui qui coutât la vie au détective Drumon quelques jours plus tôt. La poursuite est donc truquée ; l’asiatique sait parfaitement où il va et des hommes de la Tsing Foo, disséminés dans la population, vont ralentir les cops pour éviter qu’ils ne rattrapent le fuyard trop vite. Au bout de 6 tours sans se faire rattraper, la poursuite prend fin… dans une impasse.

6.1 Ben Johnson revival.

Que se passe-t-il si vos flics arrivent à serrer Liu Han avant que celui-ci ne réussisse à les jeter dans les griffes de la Tsing Foo ? Et bien cet échec supplémentaire coutera la vie au chinois. Deng Mao, son bâton rouge, le fera abattre en pleine rue pendant son interpellation. Pour couvrir leur fuite, les membres de la Tsing Foo n’hésiteront pas à abattre quelques civils histoire de créer une pagaille suffisante pour empêcher toute poursuite… Reste le corps de Liu Han qui en dira beaucoup plus qu’il n’y paraît.

Un cops consciencieux pourrait avoir la bonne idée de vérifier les empreintes de Liu Han dans les fichiers du DABIS et là… bingo ! Le véritable nom de feu Liu Han est en fait Zhang Jiao ; membre reconnu de la Tsin Foo dont il était un petit exécutant sans envergure.

Zhang Jiao à sur lui les clés et les papiers d’une camionnette frigorifique de type Ford BoxCarrier III qu’il sera possible de retrouver garée dans le quartier. A l’intérieur les cops pourront découvrir un stock de barbaque et une liste de restos dont la plupart sont situés dans le quartier mais également dans Chinatown et même dans le quartier des affaires de downtown… Un point commun ? Ce sont tous des restaurants chinois. Les viandes quand à elles proviennent d’animaux exotiques : singes, alligators, tigres, etc. Une analyse pourra révéler qu’en plus de ne pas respecter les normes d’hygiène en vigueurs dans le pays, elles contiennent des traces de drogues de combat.

6.2 Rencontre avec le Démon.

Si les cops tombent dans l’embuscade, ils se retrouvent dans un des hall de déchargement de marchandises désaffecté du hangar 013. La pièce est faiblement éclairée et encombrée de conteneurs mangés par la rouille. Un jet réussi d’Instinct de flic/perception(2) leur fera deviner qu’ils sont cernés par les membres de la Tsing Foo cachés dans l’ombre. C’est là qu’ils rencontreront Deng Mao, le bâton rouge de la Triade responsable des activités musclées dans le secteur. S’ils ne l’ont pas compris, faites sentir à vos cops que ce n’est vraiment pas le moment de jouer aux marioles, d’autant plus que Deng Mao va les obliger à jeter leur arme (mais ne va pas les faire fouiller par ses hommes ; si vos flics ont un flingue caché ce sera un bon point pour eux). Sûr de sa victoire il ne se fera pas prier pour raconter d’une manière théâtrale (et toujours teinté de mysticisme) le fin mot de l’histoire avant de décréter leur arrêt de mort.

Attention : ce combat pourrait bien être fatal aux cops. Néanmoins, les membres de la triades n’utiliseront pas d’armes à feu mais plutôt des armes blanches de type hachoir ; il serait trop difficile de maquiller le meurtre en une énième agression du Démon plus tard. En outre ils ont avec eux deux Fat-bulls shootés aux drogues de combats (ceux-là mêmes qui ont tués Drumon et qu’ils utilisent d’habitude dans les combats clandestins). A vous de rendre ce combat épique tout en faisant comprendre à vos flics qu’ils risquent vraiment leur peau. Lorsqu’il sentira le vent tourner Deng Mao tentera de prendre la fuite couvert pas ses hommes ; que voulez vous les triades ne sont plus ce qu’elles étaient… A vos flics de tout mettre en œuvre pour ne pas le laisser filer ou à défaut le retrouver !

7. Vous aimez manger chinois ?

Si les flics ont découvert où travaillait Zhang Jiao ils devraient finir par rendre une petite visite à l’employeur de Liu Han. L’établissement sert de couverture à la Tsing Foo pour revendre les carcasses d’animaux aux restaurants chinois du coin. Il ne devrait pas être trop compliqué d’obtenir des informations du responsable de la boucherie mais il peut se révéler risqué de s’aventurer sur le territoire de la Triade, le steak de flic étant très prisé dans le quartier. Ils se peut également que les cops soient en possession de la liste des restos « clients » de la Tsing Foo et qu’ils décident d’orienter leur enquête dans cette direction qui se révèlera moins dangereuse mais attention ; la loi du silence imposée par les chinois rendra les interrogatoires plus difficiles.

Quoi qu’il en soit, voici ce que les flics pourront découvrir après interrogatoire :

Marge de[0] :

Ils apprennent que la Tsing Foo est derrière le trafic de viande exotique. Ce sont eux qui se sont occupés de Drumon.

Marge de [1] :

Cette viande provient d’animaux que la Triade utilise dans des combats clandestins. Les bestioles qui perdent le combat finissent dans l’assiette des Angelinos… Bon appétit ! Les animaux sont parqués dans un entrepôt désaffecté du quartier.

Marge de [2] :

La Triade dispose d’une entreprise d’import d’animaux exotiques. Qui les revends ensuite aux différentes animaleries de LA. Toute cette organisation est légale. La société dispose en outre d’un entrepôt sur les docs de long beach.

Marge de [3] :

Les flics apprennent la prochaine date de livraison. Ils apprennent également que 10% de la livraison est directement récupéré par la Tsing Foo pour alimenter les combats clandestins.

Note : China Pets Import est une société tout ce qu’il y à de plus légal dont le siège se trouve à Chinatown ; l’entreprise loue un entrepôt sur les docs de Long Beach où elle stocke la marchandise arrivée d’Asie. La Tsing Foo s’en sert pour importer les animaux qui seront revendus aux animaleries de Los Angeles mais également pour blanchir une partie de la somme générée par les combats illégaux. De plus, une partie des animaux sort du circuit légal pour venir alimenter le marché du jeu parallèle mis en place par la Triade. Faire fermer la boite est du domaine du faisable pour peu que l’on se penche sur les comptes de cette société. Un boulot de paperasserie de longue haleine qui est d’habitude du ressort de la brigade financière bien que le C.O.P.S puisse très bien s’en occuper.

8. Ending.

La fin du scénario dépend des preuves qu’auront découverts les cops au long de leur enquête. Voici quelques éléments qui permettront de déterminer la réussite de vos cops dans ce scénario.

  • Ont-ils découvert que la Tsing Foo à commandité le meurtre de Drumon et savent-ils pourquoi ?
  • Ont-ils capturés Deng Mao ?
  • Ont-ils découvert que la Triade organise des combats d’animaux illégaux dans les hangars d’Alhambra.
  • Savent-ils ce qui advient des carcasses d’animaux morts durant les combats.
  • Ont-ils découvert la filière d’importation des animaux sur le territoire Californien ?

Suivant le degré de réussite de vos cops vous pourrez leur expliquer dans quelle mesure ils peuvent s’attendre à une franche poignée de mains de leur supérieurs ou au contraire à un savon magistral. Si les flics élucident l’affaire, la Tsing Foo verra la brigade financière mettre son nez dans les comptes de sa boite d’importation ; ce qui l’obligera à réorganiser son réseau de distribution. Deng Mao, s’il n’est pas aux mains des flics ou mort sera sévèrement puni par la Triade pour avoir échoué dans sa mission et les cops auront gagné là un nouvel ennemi. Les services sanitaires fermeront les restaurants et l’enquête menée par les hommes de Bush conduira à l’arrestation d’une vingtaine de personnes responsable du commerce des carcasses d’animaux. Reste la Tsing Foo, qui bien qu’ayant perdue une bataille est loin d’avoir perdue la guerre…

9. L’histoire en quelques mots.

Les Triades d’Alhambra ont la mainmise sur le jeu et les combats d’animaux (illégaux bien entendus), l’argent qu’elles en retirent se comptent en millions de dollars CA. Ce qui était au début un combat de coqs ou de chiens à fini par dériver sur toute un pléiade d’animaux exotiques en provenance directe du triangle d’or : Tigres, grands singes, etc. Vu l’argent que leur rapporte les paris, les triades n’hésitent pas à en rajouter pour le spectacle.

Il y a 2 mois la Triade à laissé s’échapper l’un de ses pensionnaires. Un gorille mâle de 4 ans shooté jusqu’aux yeux aux drogues de combat. L’animal s’est retrouvé livré à lui même et le stress s’ajoutant aux effets de la drogue s’est transformé en un mass-murderer de première classe. Résultat des courses, une dizaine de morts en quelques semaines. Zhang Jiao courre après le primate qu’il finira par retrouver mort dans un vide-ordure victime d’un arrêt cardiaque. Mais la Triade ne fera rien pour endiguer la légende urbaine qui vient de naître, au contraire, elle va attiser le feu et s’en servir pour asseoir sa position.

Lorsque Patrick Drumon, de la crim’, prit le dossier en main il était plus que sceptique, mais cette affaire allait un peu lui permettre d’oublier sa vie. En flic consciencieux et expérimenté il finit par comprendre ce qui se passait dans le quartier. Malheureusement pour lui, les Triades estimant qu’ils devenait dangereux pour leurs petite affaires décidèrent de l’éliminer et d’en faire une nouvelle victime du Démon. Le Démon originel étant mort la Tsing Foo va se rabattre sur des Fat-bulls non moins féroce avant de balancer le corps sans vie de l’inspecteur dans une ruelle.

10. Les dossiers.

10.1 Patrick Drumon

Le détective de la crim’ qui était à la base chargé du dossier sur les meurtres perpétrés dans Alhambra. Divorcé depuis peu, il habitait dans un petit appartement miteux de Montebello et s’enterrait dans l’alcool et la drogue. Mais ses collègues ne garderont de lui que le fait que c’était un excellent flic. Drumon s’est fait abattre par la Tsing Foo alors qu’il touchait au but. Son corps à été mutilé et jeté dans une ruelle d’Alhambra pour faire croire à une énième attaque du Démon qui terrorise le quartier.

10.2 Fat-bulls

Ces charmants Pit-bulls modifiés génétiquement sont la bestiole de compagnie préférée des gangsta comme Velasquez. Ils sont également utilisés par la Tsing Foo dans les combats d’animaux. Les chiens de la Triade sont en outre shootés aux drogues de combat (style Berserk).

Caractéristiques Style
Carrure 4 Berserk (*)
Réflexes 5
Init. min. -2 Compétences
Coordination 3 Corps à Corps [Morsure] (**) 4+
Perception 6 Corps à Corps 5+
Charme 2 Discrétion 6+
Education 1 Pistage 6+
Sang-froid 3 Athlétisme [Course] 4+
PV 22 Athlétisme [Saut] 6+

(*) Le personnage reçoit un bonus de 2 dés à ses jets d’encaissement (sur Sang-Froid ou Carrure) et ne perd conscience qu’à –10 points de vie au lieu de 0.

(**) Les dégats sont équivalents à une arme blanche 021.

10.3 Miguel Velasqez

Ce jeune hispanique issus d’une famille de clandestins mexicains est connu des services de police pour être un petit dealer affilié aux Barrio Rascal. Récemment il a eu des ennuis avec les Bloody Threadz pour avoir dealé sur leur territoire, depuis il ne sort jamais sans ses molosses Itchy et Scratchy, deux Fat-bulls mâles de 3 et 4 ans. Velasquez était le fournisseur de Drumon.

Caractéristiques Interrogatoire
Carrure 3 Agressif 6+
Réflexes 2 Inquisiteur 8+
Init. min. +1 Froid 7+
Coordination 3 Poli 7+
Perception 2 Amical 5+
Charme 3
Education 2 Compétences
Sang-froid 2 Arme de poing 6+
PV 19 Arme de contact 7+
Corps à corps 7+
Styles Conduite [Voiture] 8+
Speed (*) Athlétisme 6+
Charognard Urbain [1] (**) Connaissance [Drogues] 5+
Discrétion 8+
Informations disponibles Instinct de truand 7+
Dealers & Drogués -3
Gangs Chicanos -2 Matos
Free Snake S -131
Fat-bulls (Itchy et Scratchy)
Dope (500$ CA)

(*) Le personnage peut choisir une initiative de son choix, même si sa caractéristique de Réflexes est inférieure à 5.

(**) Le personnage dispose d’une compétence équivalente à celle « d’Instinct de flic » qui lui permet de détecter les flics sous couverture, les embuscades…

10.4 Zhang Jiao

Soldat de la Tsing Foo sous les ordres de Deng Mao, il est tenu responsable par la Triade de la fuite de l’animal qui donna naissance au mythe du Démon et doit maintenant se rattraper aux yeux de ses supérieurs. Après avoir été désigné pour tendre un piège à Patrick Drumon il va devoir en faire de même pour se débarrasser des cops. Ce qui est sûr, c’est que la Tsing Foo n’acceptera plus d’erreur de sa part et le prochain échec sera puni de mort.

Caractéristiques Interrogatoire
Carrure 2 Agressif 7+
Réflexes 4 Inquisiteur 6+
Init. min. 0 Froid 8+
Coordination 4 Poli 5+
Perception 2 Amical 7+
Charme 2
Education 1 Compétences
Sang-froid 2 Arme de poing 7+
PV 16 Arme de contact 6+
Corps à corps [Projection] 5+
Styles Conduite [Voiture] 8+
Insaisissable (*) Athlétisme 6+
Discrétion 8+
Informations disponibles Intimidation 7+
Trafic d’animaux [Alhambra] -3
Triades -2 Matos
Beretta Fink A021
Ford BoxCarrier III

(*) Lors des poursuites dans lesquelles il est engagé (voiture, à pied...) le personnage gagne gratuitement un dé blanc supplémentaire au début de chaque tour pair (2ème, 4ème…).

10.5 Deng Mao

Le Bâton Rouge de la Tsing Foo, responsable des opérations musclées dans Alhambra. C’est un chef de guerre charismatique et connu pour être particulièrement cruel avec ses adversaires. Ancien mercenaire, il n’est sur le sol Californien que depuis 2 ans et parle avec un fort accent Chinois. Il à vu dans cette histoire de Démon la possibilité d’emprisonner encore un peu plus la population du quartier dans la peur et s’est donc accaparé l’invocation de la bête après avoir eu connaissance de la mort de celle-ci… La légende était née et Deng Mao devint sorcier.

Caractéristiques Interrogatoire
Carrure 3 Agressif 4+
Réflexes 4 Inquisiteur 5+
Init. min. -1 Froid 6+
Coordination 3 Poli 7+
Perception 3 Amical 5+
Charme 4
Education 2 Compétences
Sang-froid 3 Arme de poing 5+
PV 29 Arme de contact [Machette] 3+
Tir en rafales 7+
Styles Corps à corps [Coups] 4+
Boss de fin de niveau (*) Corps à corps [Projection] 6+
Chef de guerre [1] (**) Conduite [Voiture] 8+
Street Fighter (***) Athlétisme 7+
Discrétion 8+
Informations disponibles Intimidation 6+
Milieu du mercenariat -3
Immigrés et clandestins asiatiques -2 Matos
Trafic d’animaux [Alhambra] -1 Colt Terminator 031
Tsing Foo 0 Machette 031
Vetements Protex KevlarBulletProof™ (1D6 + 3 de protection)

(*) Le personnage dispose d’autant de points de vie qu’un COPS (20 + Carrure x 3 PV).

(**) Le personnage est un leader-né. Lors d’un affrontement ou simplement pour résister à un interrogatoire, il donne un bonus de 1 dé à chacun de ses compagnons d’armes capables de le voir et présents à moins de 1à mètres de lui. Tous les individus connaissant le personnage disposent d’un bonus d’1 dé lorsqu’il s’agit de résister à un interrogatoire visant à l’incriminer.

(***) Le personnage dispose de 2 dés de bonus à tous ses jets de Corps à corps.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.