SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Changelin : le songe > Inspirations > Les chroniques > L’Arbre des Fées > Chapitre IX
Contribuer

Changelin : le songe

Chapitre IX

jeudi 6 avril 2006, par Sephyroth

Armés de leur courage et de la Perle de Luna, nos héros foncèrent sur New York sans avoir peur des hommes que pouvaient envoyer le baron Gorwyn. Rien ne pourrait plus les arrêter maintenant et la vérité éclaterait au grand jour.

Mais dans leur soif de justice, les trois compagnons avaient compris qu’il allait leur falloir une aide plus que conséquente pour faire tomber Gorwyn. Avec le soutien de Merilhe, ils décidèrent de faire face à la plus haute autorité du Royaume des Pommes, à savoir la Reine Mab en personne afin qu’elle décide de par son pouvoir ce qu’il devait être fait.

Le groupe partit pour Caer Palissade, une petite île en face de New York où résidait la plus vieille reine de Concordia, réputée pour sa sagesse dans tous les Royaumes. Jouant de ruse, ils réussirent à passer les gardes et demandèrent audience à la reine, Sir Merilhe prenant sur lui la responsabilité des accusés. Devant l’inébranlable volonté du chevalier et de ses compagnons, les gardes allèrent prévenir la Reine Mab qui les reçut en comité restreint. Là, Aria, la plus titrée du groupe, puisque Comtesse, se mit à parler. Elle fit un effort énorme pour dire la vérité, qui fut aidé par le serment de quête qu’elle avait prêté. La Reine Mab écouta tout le complot, comprenant que de très graves accusations pesaient sur le baron Gorwyn. Le fait que Merilhe, le fidèle chevalier soit à leur côté fit pencher la vieille reine en faveur du groupe. Mab décida que dès le lendemain, elle et le groupe se déplaceraient pour aller voir le baron et Elhana, afin de sauver cette dernière.

L’arrivée de la Reine Mab fut faite en grande pompe. Le Duché de la Grande Pomme avait toujours été le domaine de la maison Fiona et il semblait reconnaître ses maîtres. Malgré le fait que le baron Gorwyn jouissait d’une bonne réputation pour avoir "miraculeusement" sauvé le duché de la Cour de l’Ombre, il devînt d’une pâleur évidente en voyant la Reine Mab avec à ses côtés, la Comtesse Aria ap Dougal, le Sir Kenneth ap Eiluned, le puissant Sir Merilhe et la trollesse Artémisia, élève de Mirtaï, la protectrice dévouée de la Duchesse Elhana.

Le baron Gorwyn subit sans trop broncher les accusations de la jeune pooka, ripostant qu’aucune preuve ne pouvaient être amenée pour renforcer ses accusations, notamment celle de son alliance avec la Cour de l’Ombre. Merilhe réclama alors que l’on sauve la Duchesse Elhana afin qu’elle puisse dire ce qu’elle avait réellement vu. Il sortit alors la Perle de Luna et la montra bien haut, afin de faire comprendre à tous qu’elle serait l’instrument de la rédemption de nos héros. Gorwyn vira au gris mais accompagna tout de même toute la troupe jusqu’à la salle du trône afin que la quête prenne fin et que la vérité éclate.

On fit appeler l’oracle Kheltar afin que ce dernier lève l’enchantement qui enfermait et protégeait la Duchesse Elhana. Le mystérieux sidhe s’approcha alors et se mit à côté du trône de diamant, l’air humble. Il demanda que Merilhe lui amène la Perle de Luna et les bagues, ce que ce dernier fit, et lui demanda de tout faire pour sauver sa lige. L’oracle pris alors la Perle de la main tendue de Merilhe et dit alors d’une voie qui n’était plus la même : "Vous ne pouvez pas savoir à quel point cela me fait plaisir de voir mon pire ennemi agenouillé devant moi, me tendant ce pour quoi il s’était battu par le passé afin de m’empêcher de l’avoir".

Merilhe releva la tête, horrifié, alors que l’image de Kheltar se mettait à onduler, se modifiant peu à peu en un autre être habillé de noir et portant le blason de la Maison Scathach. Abasourdi, alors que le sidhe riait à gorge ouverte de mépris en tenant la Perle de Luna qui commençait à luire d’une aura argentée, Merilhe ne dit qu’un mot : "Drahir !".

Alors nos héros comprirent à quel point ils avaient été joués, ils étaient en face du chaînon manquant de leur intrigue. Drahir n’était pas mort en 1988 pour une raison qui leur échappait. Il était revenu peu de temps après à la cour du Duc Esnel, toujours à la recherche des bagues. Sous l’identité de l’effacé Kheltar, il avait empoisonné le Duc, mais une fois de plus, Merilhe avait été involontairement plus rapide que lui et avait fait hériter à Elhana la bague d’Esnel. Devant l’impossibilité de récupérer les deux bagues ouvertement, ainsi que la Perle de Luna qui était entre les mains trop bien gardées de la Duchesse Levay, il monta un plan risqué afin de tout récupérer. Il infiltra la Cour le l’Ombre et se fit un allié d’Ismère le sluagh, lui laissant entrevoir de bien servir sa maîtresse, Levay, en aidant à ouvrir le pouvoir de la Perle. Entre-temps, il avait envoyé Merilhe droit dans les griffes de Levay afin que ce dernier soit fait prisonnier. Il avait précisé à Ismère que Merilhe ne devait pas mourir pour d’obscures raisons.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.