SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Changelin : le songe > Inspirations > Les chroniques > L’Arbre des Fées > Chapitre X
Contribuer

Changelin : le songe

Chapitre X

dimanche 21 mai 2006, par Sephyroth

Vint alors la deuxième phase de son terrible plan. Se servant de la rancœur éternelle du baron Gorwyn envers la Duchesse, il l’obligea à la faire assassiner, lui faisant miroiter le duché à la clef, tout cela par l’intermédiaire d’Ismère. Mais avant que l’assassinat n’aille jusqu’au bout, Drahir avait arrêté le processus et placé la Duchesse Elhana dans le trône de diamant et lié une bande de kithains prêt à tout pour la sauver, et surtout prêt à lui ramener la Perle de Luna et les deux bagues. Pour gagner la confiance de Merilhe et endormir se curiosité, il leur avait laissé la deuxième bague, celle de la Duchesse.

Et le plan s’était déroulé à merveille.

Fous de rage, nos héros jurèrent chacun pour soi qu’ils allaient faire payer cette ignominie au sombre sorcier Drahir. Alors que ce dernier ouvrait une porte de nulle part qui semblait partir dans le Songe, Aria, Kenneth, Artémisia et Merilhe sautèrent à leur tour dans la brèche, prenant de vitesse tous les autres membres de la pièce.

Ils se retrouvèrent dans le Songe, au milieu d’une immense forêt où l’on voyait à perte de vue des arbres et des animaux. Mais droit devant eux, écrasant de sa majesté tout le reste de la forêt, se dressait un gigantesque chêne. Bien qu’à plusieurs kilomètres, le groupe pouvait nettement le distinguer, tellement sa taille frisait la démesure. Sa splendeur éclatait à tous et il fut alors évident pour eux qu’ils étaient en face du légendaire Arbre des Fées.

Le groupe se mirent alors à courir vers lui, dans l’espoir de prendre de vitesse Drahir qui semblait avoir disparu. Lorsqu’ils arrivèrent au pied de la merveille, ce fut pour tomber sur Drahir qui semblait les attendre, perché sur une racine à plusieurs mètres d’eux. Il les nargua de son intelligence et déclara avoir finalement réussi à atteindre son ultime but qu’il poursuivait depuis des années. Trop longtemps, les Changelins s’étaient moqués de l’œuvre de la maison Scathach et ils avaient oublié les véritables dangers du Songe. Mais grâce au pouvoir de l’Arbre des Fées, enfin il pourrait prendre sa revanche et essayer de combattre une menace encore plus grande qui pesait sur tous les kithains. En disant ces dernières paroles, il regarda fixement Merilhe d’un air fier, puis enfonça brusquement sa main dans le corps de l’arbre.

Aussitôt, du glamour brut se mit à l’entourer, ne faisant plus de lui qu’un être de lumière absolu, grandissant démesurément et changeant sans cesse de forme. Nos héros assistèrent à une transformation étrange d’une masse informe de glamour. Ils cherchaient un moyen de contrer Drahir quand la masse prit enfin une forme. C’était celle d’un dragon très étrange, possédant des plumes multicolores et des écailles suivant la même règle. Dans ses yeux, on pouvait voir luire le désir qui caractérisait si bien Drahir.

Décidés à en finir, nos héros se préparèrent à combattre. Aria avait perdu sa mère par la faute des manipulations de cette être vicieux, en 1988. Artémisia avait vu l’honneur de sa maîtresse bafouée par cet immonde calculateur. Kenneth n’avait pas du tout apprécié d’être manipulé comme un véritable pantin. Enfin, Merilhe avait perdu de nombreux êtres chers et avait vu tous ceux qu’il aimait subir les affres des machinations du sombre sorcier. Les quatre chargèrent le dragon sans la moindre peur, prêt à venger à jamais toutes les humiliations qu’il leur avait fait subir.

L’affrontement fut dantesque. Alors que Kenneth avait sauté sur la bête pour la chevaucher et atteindre la tête, Artémisia et Merilhe affrontait le monstre de face, alors que la petite Aria était passée sous lui en faisant pleuvoir une avalanche continue de charmes de Prestidigitation. Tous crurent pendant un moment que c’était perdu, tellement leur adversaire semblait puissant. Mais avec résignation et une farouche détermination, parce qu’ils étaient les derniers remparts, le groupe finit par défaire le monstre dans une explosion de glamour incontrôlable.

Blessés et éreintés, ils virent réapparaître devant eux Drahir, les vêtements déchirés, le sang coulant de nombreuses blessures et dans l’ensemble, dans un état de mourrant. Il les maudit de leur actions, disant qu’ils ne savaient pas la portée de leurs actes et que bientôt, le monde entier allait en souffrir. Puis il vit le médaillon du dragon d’Aria et ses traits devinrent ceux de la terreur. "Non ! Cela ne peut-être vrai !" Ce fut ces derniers mots, alors que le Glamour de l’arbre qu’il avait accumulé se déchaînait en lui, l’embrasant dans une feu de paille gigantesque, le faisant disparaître à jamais.

Alors de la forêt, des hurlements de loups se firent entendre et les arbres commencèrent à s’ouvrir, laissant le passage à une magnifique fée. Elle était habillée de la forêt et la nature suivait ses mouvements. Deux immenses loups blancs l’accompagnaient, à l’allure fière et noble. Ce que nos héros avaient devant eux étaient une véritable fée, une sidhe sans le poids de la banalité d’un corps humain. Sa splendeur commandait le respect et sa présence attirait tous les regards, fondant les cœurs et touchant le plus profond de l’âme. Ses longs cheveux bruns reposaient sur ses épaules à peine couvertes de lierre et elle portait sur sa tête une sorte de casque formé de deux cornes de cerfs royaux.

Elle se présenta au groupe comme Shève, la gardienne de l’Arbre des Fées depuis sa création, comme l’avaient voulu les Tuathas dé Danaan. L’Arbre avait suscité de nombreuses tentations et cela devait cesser, pour le bien du Songe. Elle prit alors la Perle de Luna, sembla tracer quelque chose dessus avec ses doigts, puis la rendit à Merilhe, lui disant : "Qu’elle puisse accorder une dernière fois les vœux de ce dont le cœur est pur avant de disparaître à jamais. Allez sauver votre aimée, chevalier." Puis la réalité se mit à onduler et le groupe tomba dans l’inconscience.

Lorsque nos héros se réveillèrent, ce fut pour se retrouver dans le salle du trône, avec toutes les personnes qu’ils avaient quittées. Gorwyn semblait avoir disparu dans l’explosion de lumière qui avait suivi la fermeture du passage. Désormais, tout était réglé, sauf une chose : Elhana.

Autour de Merilhe, le groupe se réunit et leva ensemble la Perle de Luna, en souhaitant que la Duchesse revienne à la vie et se libère de sa prison de diamant. De plus, Aria souhaita secrètement que Merilhe et Elhana deviennent amants à jamais.

La Perle luit à nouveau, éclairant la pièce de sa lumière blafarde et se mettant à résonner à l’unisson avec les battements de cœur d’Elhana. Le trône de diamant éclata, libérant la Duchesse de son enchantement et la guérissant.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.