SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Changelin : le songe > Inspirations > Les chroniques > L’Arbre des Fées > Chapitre XI
Contribuer

Changelin : le songe

Chapitre XI

vendredi 2 juin 2006, par darkbaron, Sephyroth

Il faisait nuit dans la décharge publique de New York et plus personne ne traînait au milieu de ces tas d’ordures insipides. Seuls les rats envahissaient le territoire, devenant l’espace d’une nuit les seigneurs d’un si vaste territoire. Pourtant, une lumière aveuglante les chassa, terrorisant la plupart d’entre eux. Puis elle se termina, laissant derrière un Sidhe mortellement blessé et agonisant, qui avait été des années avant l’un des plus puissants à voyager à travers le monde et le Songe. Maintenant, il se traînait dans la boue, rampant pour se sortir des immondices qui couvraient sa si noble personne. Le Songe le quittait et chaque seconde, il sentait peu à peu la vie s’en aller. Bientôt, il allait connaître la mort, là où seuls les Kithains et ceux de sa maison pouvaient revenir. Il sourit, ce qui déclencha en lui une douleur si fulgurante qu’elle l’obligea à ne plus bouger.

Drahir se retourna alors sur le dos et fit face au ciel étoilé. Pourquoi son plan avait-il échoué ? Pourquoi le combat de toute sa vie allait-il se finir dans l’anonymat le plus total, alors qu’il avait tout fait pour empêcher un grand malheur ? Et surtout, pourquoi Yos l’avait-il trahi ? Il fouilla parmi ses restes de vêtements calcinés et sortit son médaillon du dragon, le même que cette sale petite pooka avait. Il était intact et un seul homme pouvait vous les offrir. Alors, dans un ultime effort, il leva le bras vers le ciel, le poing serré sur son médaillon et hurla :

-Pourquoi Yos ? Tu m’avais promis un destin grandiose et la noble tâche d’empêcher le Roi Déchu de revenir ? Pourquoi m’avoir contré, alors que j’agissais en ton nom ?

Drahir ne s’attendait pas à ce qu’on lui réponde et pourtant, une voix s’éleva non loin de lui, une voix chaleureuse et triste :

-Parce que ton ambition t’aurait dévoré, mon ami, servant les desseins du Roi Déchu. C’est Aria qui aurait dû récupérer le pouvoir de l’Arbre des Fées, mais pour une raison obscure, Shève en a décidé autrement.

Yos, l’homme au yeux d’argent, apparut alors au-dessus de Drahir, le visage triste et grave. Drahir pouvait lire la douleur dans ses reflets d’argent, une douleur qui le frappa jusqu’au plus profond de son âme puisqu’il en était la source.

-Mais Yos, reprit d’une voix mourante le sorcier, tu connais comme moi la prophétie. De l’union des deux lions d’argent viendra l’enfant qui incarnera la colère du Songe. Sa puissance sera sans limite et il mettra les fées devant la réalité, devenant le héraut de l’Hiver Sans Fin. Elhana porte l’enfant, Yos ! Bientôt, les dragons se réveilleront à son l’appel et ce sera la fin. Que vas-tu faire, maintenant ?

Ces dernières paroles furent prononcées dans un souffle et les yeux de Drahir se fermèrent, alors que son âme immortelle rejoignait la roue du Destin. Yos se retrouva seul au milieu de la décharge. Il prit le médaillon et le mit dans sa poche, puis répondit :

-Je ne sais pas mon ami, vraiment pas. Mais ce n’est plus ton problème maintenant. Dors en paix, tu as accompli ce pour quoi tu es né.

Alors, l’homme aux yeux d’argent se leva et partit, disparaissant dans le noir avec ses questions, laissant seul le corps de celui qui avait sacrifié sa vie afin de combattre un mal incompris.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.