SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Changelin : le songe > Inspirations > Les chroniques > L’Arbre des Fées > chapitre I
Contribuer

Changelin : le songe

chapitre I

vendredi 2 décembre 2005, par Sephyroth

Notre histoire commence en avril 1997, à New York. Cette ville est pour les changelings chargée d’histoire, car elle a été le lieu de nombreux affrontements des plus violents de la Guerre de l’Accord. Elle a vu la mort d’un Roi et la victoire des roturiers sur les sidhes. Depuis ces évènements, une grande tension existe entre les roturiers et la noblesse, au point qu’il a fallu à tous faire des compromis.

New York est sur le Royaume des Pommes, l’un des six Royaumes qui forment Concordia. La Reine Mab de la maison Fiona en est la gardienne et à de tout temps jouer la neutralité. À la fin de la guerre, il fut évident pour elle que seul un noble qui aurait sa bénédiction et appartenant à sa maison, pourrait gouverner sur le Duché de la Grande Pomme, qu’est New York et ses alentours. Il fallut aussi donner du pouvoir de décision aux roturiers, ce qui fut fait en transformant un fidèle de la Reine, le pooka renard Brion en comte de la maison Fiona.

Brion fut célèbre grâce à un haut fait d’arme pendant la guerre, où il avait libéré douze de ses compagnons sans qu’un seul de leurs gardiens ne s’en rendent compte. Cette histoire resta à jamais gravé dans les mémoires sous le nom de « l’évasion des 12 », faisant de Brion un chef de guerre de la résistance et célèbre pour sa ruse inégalée. Devenu Comte Brion, il avait pour mission d’aider les roturiers et les nobles dans leurs rapports. Par ailleurs, le pooka entretenait une idylle avec une sidhe de sa maison, qu’il avait rencontré à la cour de la Reine Mab. Très vite, leur union vit le jour, ainsi qu’une petite fille du nom d’Aria. Mais le destin voulut que ma mère d’Aria croise la route d’un dauntain, ce qui lui fut fatale.

Inconsolable, le Comte Brion redoubla d’effort pour élever sa fille et développer son lieu enchanté, la Maison des Sapins. En 1997, Aria a presque 12 ans. À la grande joie de son père, elle est devenue trois ans avant une pooka chat. Héritière du titre de comtesse de la Maison des Sapins, Aria avait découvert à son jour du Sain qu’elle possédait déjà un titre de comtesse et qu’elle faisait partie de la maison Dougal. Cela se retrouvait dans ses créations technologiques et chimériques dont elle était complètement mordue.

Un soir d’avril 1997, Aria se retrouva au Théâtre des Illusions, un lieu enchanté tenu par des roturiers. Tout comme son nom l’indiquait, l’endroit était un ancien théâtre laissé aux bons soins du troll Kall, un grincheux datant de la Guerre de l’Accord. La bonne ambiance y régnait et Kall essayait, avec l’aide de ses amis kithains, d’amener un maximum d’enfants et de rêveurs au lieu enchanté, afin de les éduquer au théâtre et d’empêcher qu’ils tombent dans les pièges de la rue. Il avait pour cela le soutien de la Duchesse Elhana ap Fiona, dernière héritière du duché.

Ce soir-là, on jouait une pièce de la création de Kall. Toute aide était la bienvenue et Aria aida à faire les décors. Elle rencontra par hasard un étrange sidhe rebelle, apparemment vaurien, du nom de Kenneth ap Eiluned. Ce dernier traînait ici par hasard, expliquant qu’il venait d’arriver à New York.

Le spectacle commença et tout allait bien jusqu’à ce qu’une bande de kithains, tous portant des masques de singes, ne viennent pendant l’entracte kidnappé le jeune héros, un dénommé Tommy. Aussitôt, Aria et Kenneth se lancèrent à leur poursuite, les rattrapant à la porte de derrière. Mais ils tombent sur deux petites chimères de singes qui leur lancent des tartes à la crème et qui rendent leur sol glissant. A cause de cet accueil à la sortie, les deux kithains, couverts de crème et de glace à la fraise, retournent bredouille voir Kall.

Celui-ci est fou de rage. Il sait qui a enlevé Tommy. C’est évident : c’est la bande des Crève-Cœur, un petit groupe de changelings rebelles qui ont pour emblème les singes. Kall demandent à Aria et Kenneth de retrouver Tommy avant que quelque chose de mal ne lui arrive. Tommy était un rêveur et connaissait le groupe des Crève-Cœur, aussi Kall s’inquiète-t-il beaucoup pour lui.

Aria et Kenneth agissent immédiatement. Ils partent faire une descente chez la planque de la bande, un taudis dans Harlem. Là, ils sont accueillis par Bumba, un énorme gorille chimérique, portant un chapeau républicain sur la tête et lançant des pastèques à qui le veut. Une nouvelle fois recouverts d’aliments, Aria et Kenneth en ont plus qu’assez. Ils s’énervent en lançant des charmes, faisant peur au pauvre gorille qui va se cacher chez ses maîtres. Ces derniers sortent voir dehors ce qui se passent, en hurlant « Mort aux Crotales d’Egoût ». Nos deux héros se retrouvent assaillis par une bande de gamins avec des épées en bois, menés par un jeune vaurien bonnet rouge, Mrent.

Une fois le groupe calmé par une bonne distribution de claques de Kenneth, voulant montrer qui est le vrai dur, la petite bande accepte de répondre aux questions d’Aria. Non, ils ne sont pas responsables de l’enlèvement de Tommy. De toute façon, il était devenu trop « bizarre » pour eux ces derniers temps. Par contre, Mrent pense que tout ceci est une supercherie de la part des Crotales d’Egoût, leurs ennemis jurés. Ces derniers forment une bande rivale qui ont déclaré la guerre, comme l’atteste une lettre qu’ils ont envoyée aux Crève-Cœur. Pour l’instant, Mrent et sa bande préparent le plan de bataille, mais bientôt, cela va chauffer.

Assez intrigués, Aria et Kenneth partent pour Square Garden, là où sont censés se trouver les Crotales d’Egoût. Nos héros trouvent une bande de kithains en train de jouer au basket, mené par un eshu vaurien assez charismatique. Ce dernier accepte de répondre à leurs questions qu’à une seule condition : ils doivent jouer et gagner un match de basket.

S’ensuit une partie délirante où les règles cèdent peu à peu la place à un duel de charmes de la part des deux équipes, dans l’unique but de contrôler le ballon et gagner. Au bout d’une demi-heure de jeu acharné, Aria et Kenneth finissent par arriver les premiers à 20 points, ce qui fait d’eux les vainqueurs. Bons joueurs, les Crotales d’Egoût reconnaissent leur défaite et acceptent de répondre aux questions. De l’interrogatoire, il ressort que ce n’est pas non plus cette bande qui a enlevé Tommy. De plus, eux non plus n’avaient aucun intérêt à attraper Tommy. De toute façon, Tommy était trop étrange ces derniers temps. Il avait pour habitude d’aller se cacher dans un entrepôt désaffecté près du port.

Quand Aria leur demanda ce qui se passait avec les Crève-Cœur, l’eshu répondit que c’était eux qui avaient commencé, envoyant une lettre de menaces. Aria regarda cette lettre et découvrit qu’elle était de la même écriture que celle envoyée à l’autre bande. Quelqu’un bernait les deux parties en présence, cela ne faisait plus de doute.

Nos deux héros repartirent pour l’entrepôt, afin de chercher Tommy. Il était tard et quand ils arrivèrent, la nuit entourait déjà l’entrepôt. Ils tombèrent alors sur quelque chose de particulièrement étrange : Tommy était bien là, mais ce n’était plus un rêveur. Il était désormais un nocker. Perdu dans ses pensées, il venait de créer une immense construction faite de jouets et de diverses pièces mécaniques. L’ensemble formait une sorte de tour, en bas de laquelle il marmonnait. Il semblait absorber par sa construction, n’arrêtant pas de répéter : « La perle est de retour et mon maître n’est plus là pour l’en empêcher. Je dois le retrouver avant que le sorcier ne la trouve... »

Aria entra alors dans son ordinateur magique le dessin de la structure, cherchant une logique ou une idée derrière cela. Mais avant qu’elle ait pu finir, une pique de fer froid transperça le pauvre Tommy, le tuant sur le coup. Apparut alors un vieux monsieur gris, irradiant de banalité et paralysant tous ceux qui étaient dans son entourage. Visiblement dauntain, ce dernier sourit devant le cadavre de tommy, récupéra sa pique et dit bien haut : « Sale petite fouine ! Tu ne m’embêteras plus désormais ».

Il se tourna alors vers Aria et Kenneth. Ces derniers prièrent alors qu’il ne les attaque pas. Le dauntain semblait vraiment extrêmement puissant, dépassant de loin les pires histoires que le père d’Aria avait raconté à sa fille. Le miracle se produisit et le dauntain partit, laissant en vie les deux pauvres kithains, avec un mort et beaucoup de questions sans réponses : pourquoi avoir tué Tommy ? Quel lien unissait le nocker au dauntain ? Et qui faisait monter la pression entre les deux bandes rivales ?



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.