SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Changelin : le songe > Inspirations > Les chroniques > L’Arbre des Fées > chapitre II
Contribuer

Changelin : le songe

chapitre II

lundi 19 décembre 2005, par Sephyroth

Remis du choc, les deux kithains savaient qu’ils ne fallait pas rester dans les parages. Aria proposa de rentrer chez elle, afin de se remettre de leurs émotions. Ils allèrent à la Maison des Sapins, à Brooklyn, et furent accueillis par Maître Kelson, le boggan et sénéchal des lieux durant l’absence du Comte Brion, parti à la cour du Haut Roi David à Tara-Nar. Celui-ci les réconforta, tandis qu’Yshido entrait. Il était le maître d’arme de la Maison des Sapins et en assurait la sécurité. Satyre de kith, il était dans la vie humaine fils de riche et capitaine de l’équipe de football de la prestigieuse université de Colombia.

Devant le récit des aventures d’Aria et de Kenneth, Kelson leur conseilla de faire jouer leurs titres et d’aller voir la Duchesse Elhana en personne. En effet, le dauntain n’était autre que le terrible Lhandren des légendes, le plus craint de tous les dauntains, car aussi le plus puissant. Il fallait à tout prix prévenir la Duchesse de ce danger.

Nos deux héros partirent pour le Palais d’Hiver, lieu enchanté où se trouvait la Duchesse Elhana. Ce lieu servait l’hiver de résidence pour la cour royale et l’été, il était sous la responsabilité de la Duchesse. Après avoir fait valoir leur titres, Aria et Kenneth furent reçu par Elhana. Ils furent étonnés par la sidhe. Elle était d’une grande beauté et illuminait la pièce, mais ce qui se démarquait le plus de sa personnalité, c’était son extrême gentillesse et sa bonté d’âme. Délicate, elle laissait toutefois percevoir une fragilité qu’elle tentait de dissimuler du mieux qu’elle pouvait. A côté d’elle, se trouvait une immense trollesse, nommée Mirtaï. Elle veillait à la protection de la duchesse, étant sa protectrice officielle.

Elhana écouta attentivement ce que lui dirent ses deux sujets lorsqu’une autre personne se fit annoncer. Entra alors à toute vitesse le Baron Gorwyn ap Gwydion, visiblement mécontent. Il fit preuve de toutes les marques de politesse et expliqua qu’il avait un problème avec les roturiers. La Ville des Gobelins, un des plus grands lieux enchantés de Concordia, qui se trouvait sous Manhattan, posait des problèmes. Depuis toujours aux mains des roturiers, il portait son nom du fait que c’était avant tout un repère de nockers. Des rumeurs circulaient en ville que les Gobelins abritaient en ce moment même des membres de la Cour de l’Ombre qui attisaient la colère roturière et préparaient une croisade contre les nobles. Cela ne pouvait être toléré. Aussi, comme la Ville des Gobelins était sur sa baronnie, Gorwyn se proposait d’écraser la révolte dans l’œuf et de frapper un grand coup, afin que les roturiers comprennent.

La Duchesse remercia le baron et lui demanda de partir, afin qu’elle réfléchisse à la question. Une fois Gorwyn dehors, Elhana se prit la tête entre les mains. Gorwyn était une brute de traditionaliste et il n’arrêtait pas de le lui rappeler. Il voulait ainsi se venger du fait qu’Elhana avait reçu le titre de duchesse et lui non, en 1992, à la mort du précédent duc. Mais le Ville des Gobelins était célèbre dans tout Concordia et une telle manière de régler les problèmes déclencherait à coup sûr la colère des autres roturiers.

Soudain, Elhana regarda Aria et Kenneth, puis sourit. Elle leur demanda, du fait qu’ils avaient été là pendant l’entretien, d’aller enquêter sur cette affaire et de rapporter des preuves pour qu’elle puisse régler diplomatiquement ce problème avant que cela ne se termine dans un bain de sang. Nos deux héros acceptèrent, voulant à tout prix aider leur duchesse. Cette dernière demanda alors à Mirtaï d’appeler sa protégée. Entra alors une autre trollesse, vaurienne cette fois-ci. Son apparence humaine, une jeune femme noire habillée de façon à provoquer, prouvait qu’elle venait des quartiers difficiles. Son regard froid et dur ne disait pas le contraire. Elle s’appelait Artémisia et devait accompagner Aria et Kenneth dans leur épopée.

Alors qu’ils s’apprêtaient à partir, le groupe rencontra le Seigneur Kheltar, oracle de la Duchesse. Celui-ci leur dit qu’il pouvait leur fournir des informations sur Tommy, le nocker tué par Lhandren. A la même occasion, ils en apprendraient plus sur l’histoire du Duché de la Grande Pomme.

A la fin de la Guerre de l’Accord, la Reine Mab choisit pour homme de confiance le Duc Esnel ap Fiona. Esnel était quelqu’un de très porté sur la diplomatie et il s’avéra être un excellent choix. Le duché connut la paix et le calme après une dure période. Mais ce calme fut troublé à la veille de Noël, en 1988. Un étrange sidhe se présenta à la cour ducale, se faisant appeler Drahir. Il n’avait aucun blason apparent mais ses habits faisaient indéniablement penser aux Oracles, les puissants sorciers de la maison Scathach qui se déplaçaient dans le Songe. Drahir s’adressa au Duc Esnel d’une voix calme et déclara que ce dernier devait abdiquer en sa faveur, sinon le duché allait connaître les pires tourments. Plus amusé qu’outragé, Esnel se moqua du sidhe et le congédia prestement, lui disant qu’il avait de la chance d’être à la veille de Noël. Drahir sourit à son tour, puis partit sans faire d’histoire.

Deux semaines plus tard, un groupe de dauntains attaquaient les lieux enchantés de New York, sachant précisément où frapper. C’est lors de ces raids que la mère d’Aria mourut. Devant l’ampleur du désastre, le Duc se devait de réagir. Deux appels à l’aide arrivèrent simultanément, l’un du Théâtre des Illusions, l’autre de la Baronne Eclis. Esnel à cause de son amour pour la dame Eclis, choisit d’aller aider cette dernière, laissant les roturiers à leurs propres problèmes.

Les roturiers prirent très mal la chose et leur colère fut attisée par Drahir, qui fit alors une soudaine réapparition. Devant tant d’ennuis, le Duc fit appel à la personne en laquelle il avait le plus confiance, le chevalier Merilhe ap Fiona, un jeune sidhe aux exploits martiaux déjà contés dans de nombreux lieux enchantés de Concordia. Aidé de son fidèle écuyer nocker, Nadam, celui se vit investi de la mission de savoir ce qui se tramait derrière toute cette sale affaire.

Quelques jours plus tard, alors que les roturiers envahissaient le château ducal avec à leur tête Drahir, Merilhe réapparut, amenant la preuve que le ténébreux sidhe qui déchaînait les passions était le responsable de tout ce chaos. Grâce à sa puissante magie, il avait réussit à orienter les dauntains vers les lieux enchantés. La colère roturière changea de cible. Drahir dut faire preuve de tous ses talents de magicien afin d’échapper au courroux des roturiers, mais il ne put fuir celui de Merilhe.

Le chevalier et son écuyer poursuivirent le félon à travers toute la ville et leur duel se finit au-dessus de New York, sur le toit d’un gratte-ciel surplombant l’Hudson. Dans cet affrontement, Nadam le nocker fut tué. Ivre de douleur, Sir Merilhe embrocha le sorcier avant que celui-ci ne fit une chute spectaculaire dans les eaux glacées de l’Hudson.

Ainsi naquit la renommée de Sir Merilhe, le jeune chevalier servant la justice. D’après la description faite par Aria et Kenneth, Tommy devait être la réincarnation dans une nouvelle vie de Nadam l’écuyer. Kheltar pensait que cela avait peut-être un rapport avec la suite de l’histoire du duché.

Après la mort de Drahir, le calme revînt. Mais en 1992, le Duc Esnel mourut d’une étrange maladie, dont certains murmurèrent qu’il s’agissait en fait d’un empoisonnement. Toujours était-il que le siège ducal était vide, car le duc n’avait pas d’héritier attitré. Selon les traités, le titre revenait au jeune baron Gorwyn ap Gwydion. Mais cela ne plaisait pas beaucoup à la Reine Mab, qui ne savait que trop bien que New York était une ville qui avait besoin de tact et de douceur. Merilhe fut convoqué par la Reine et fut sommé d’amener sa pupille, la dame Elhana. Cette dernière n’était encore que gamine à l’époque et suivit son mentor sans trop comprendre ce qui se passait.

La petite plut à la vieille reine et après mûre réflexion, Mab en fit la nouvelle duchesse de la Grande Pomme, rendant fou de rage les Gwydions. Apeurée par ses nouvelles responsabilités, Elhana crut ne jamais pouvoir surmonter cette épreuve. Mais avec l’aide de son ancien mentor, elle acquit très vite l’amour de ses sujets, plaisant par sa simplicité et son calme enfantin. Pourtant, en 1995, Sir Merilhe fit ses adieux à la cour, devant partir dans une quête dont il tenait la nature secrète. Elhana réussit à surmonter l’absence de son fidèle bras droit, mais s’inquiéta de son départ. Depuis 1988, Merilhe était de plus en plus sombre. On murmurait que Drahir avait dû préparer quelque chose et que Merilhe n’avait pas la conscience tranquille. Après tout, personne n’avait jamais retrouvé le corps de Drahir.

Kheltar pensait que la disparition de Merilhe et la réapparition de son écuyer était liées. Par quoi, il ne savait pas. Renforcé de ce nouveau savoir, les trois kithains décidèrent de partir à la Ville des Gobelins, afin de remplir les blancs de cette sombre histoire plus tard. Il était connu que le repaire des nockers se trouvait sous New York et qu’il semblait animer d’une vie propre, changeant sa disposition à volonté et se transformant ainsi en véritable labyrinthe, même pour ses occupants. Il y avait donc peut-être un moyen de rentrer dedans sans se faire repérer, à l’aide d’une entrée secrète.

On leur indiqua un certain Isaac, un troll qui traînait dans les bars. Nos héros finirent effectivement par le trouver en train de cuver une mauvaise gueule de bois dans un bistrot minable de Harlem. Après un aller-retour dans un bain d’eau froide et la promesse qu’il y aurait des bonnets rouges, Isaac accepta de les aider. Il disait connaître une entrée dont les gobelins n’avaient pas encore eu connaissance, ce qui permettrait au groupe d’accomplir leur missions parfaitement. C’est ainsi que l’aventure dans les égoûts commença.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.