SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Changelin : le songe > Inspirations > Les chroniques > L’Arbre des Fées > chapitre V
Contribuer

Changelin : le songe

chapitre V

vendredi 17 février 2006, par Sephyroth

Une semaine passa et les pistes se firent plus précises. Avec l’aide des enfants de la lumière, le groupe réussit à avoir la dernière adresse de Merilhe sur la Nouvelle Orléans. Il était descendu à un hôtel minable, où d’après le concierge, il semblait fuir quelque chose. Mais l’homme avait disparu sans payer son loyer, laissant d’ailleurs toutes ses affaires sur place. La police, qui s’était occupé de l’affaire, avait conclu à une fuite de la ville : un mauvais payeur.

Mais l’investigation de la chambre d’hôtel révéla que des charmes avaient été lancés pour tenter d’effacer des traces d’affrontements chimériques. Quelque chose s’était passé ici et on avait tenté de le faire passer inaperçu. Le groupe partit au commissariat de la Nouvelle Orléans afin de récupérer les affaires consignées de Merilhe. Les charmes de Chicanerie volèrent dans le hall de police et nos héros réussirent à parvenir à leur fin. Ils apprirent aussi que l’inspecteur chargé de l’affaire avait enterré les preuves sur une demande de plus haut.

Parmi tout l’équipement de Merilhe, la choses la plus impressionnante qu’il avait laissé était une épée très ouvragée, un mélange entre la rapière et l’épée longue. Ce qui marquait le plus, c’était sa garde, semblant faite d’écailles qui enfermaient la main du combattant. Cette épée était manifestement un trésor de grande qualité.

Une enquête plus approfondie permit de montrer que la police de la Nouvelle Orléans avait désigné un détachement spécial sur la demande d’un inspecteur le soir où Merilhe avait disparu. Mais aucune suite n’avait été donné à cette affaire et le rapport concluait à une descente dans l’hôtel de Merilhe, mais sans aucune interpellation. Cela parut des plus louches au groupe qui décida de chercher plus de pistes de ce côté de l’affaire.

Avec l’aide des sluaghs du Vaudou Museum, un repère d’antiquité sur ces légendes d’appels aux morts, nos héros arrivèrent à découvrir que Merilhe avait dû être enlevé par un allié surnaturel de la Duchesse Levay, un ancien inspecteur corrompu devenu vampire et qui avait encore ses entrées dans le milieu policier. Le chevalier de la maison Fiona devait être retenu quelque part, dans la Nouvelle Orléans. Le groupe se mit alors à chercher les meilleurs endroits possibles afin d’enfermer un changeling. Le plus évident fut le quartier français, un quartier riche aux maisons datant de la fin du siècle dernier, à l’architecture magnifique, mais au gros défaut de posséder des grilles et des ornements faites de fer froid, particulièrement repoussant pour tout changeling.

Après avoir cherché, en recoupant avec le nom de l’ancien inspecteur, il fut découvert une maison qui semblait bien gardée et particulièrement entourée de fer froid. Pour s’en assurer, Kenneth alla discrètement jusqu’à l’intérieur des grilles de fer froid, semblant peu inquiété par elles, à la grande stupeur de ses compagnons. Il revint en disant avoir vu des hommes armés dedans. Peut-être était-ce un coup dans le vide, mais au moins, ils auraient essayé. Devant le manque de temps et malgré le fait que la nuit soit tombée, le groupe décida d’investir la maison afin de sauver le chevalier Merilhe.

Les trois compagnons firent alors Appel au Sauvage et aussitôt, leurs formes féeriques envahirent le monde des humains. Puis Aria fit un bêtise, en prenant une poubelle, la plaçant en face de la porte, puis frappant dedans comme on frappe un ballon. Ceci fut accompagné d’un charme de Prestidigitation, qui eut pour effet de renforcer la puissance de la projection. La poubelle explosa littéralement la porte et trois fées s’engouffrèrent dans la brèche. À l’intérieur, même l’apparente tranquillité du chef vampire ne parvînt pas à calmer la fureur des kithains. Mais dans cette violence, la jeune pooka vit pour la première fois un être humain mourir, lui faisant découvrir un peu plus la dure réalité du vrai monde et la plongeant un pas de plus dans la maturité, quittant peu à peu l’innocence enfantine.

Une fois tous les adversaires immobilisés, les trois compagnons se mirent à fouiller la maison. Au premier étage, ils découvrirent un homme enfermé dans une chambre. Pensant d’abord avoir fait une erreur d’appréciation, ils se rendirent compte que cet homme correspondait à la description humaine de Merilhe et c’est avec crainte qu’ils comprirent que le fer froid avait fait son effet : Merilhe était désormais dans l’Oubli...

Devant l’urgence de la situation, du fait de bruits de sirènes se rapprochant, le groupe décida de fuir en apportant Merilhe avec eux, puis d’aviser après. Seuls au milieu de la ville et avec une personne qui ne comprenait plus ce qu’il lui arrivait, nos héros durent trouver un moyen de se sortir de leurs ennuis. Il leur fallait un lieu pour se reposer et s’abriter quelques temps, de préférence un lieu enchanté afin que Merilhe puisse sortir de l’Oubli. Ils tentèrent alors un coup de poker : ils avaient entendu parler d’une certaine Evangelyne, une puissante nymphe qui résiderait dans le Bayou Saint John, en plein milieu de la Nouvelle Orléans, dans un parc naturel à côté du lac Pontchartrain. Ils décidèrent de tenter leur chance chez elle, espérant que la nymphe soit de bonne humeur.

Lorsqu’ils arrivèrent au Bayou Saint John, ils trouvèrent un magnifique cyprès au milieu d’un reste de nature que la ville avait épargné. Cette arbre était le centre d’un lieu enchanté et sa maîtresse apparut à ses visiteurs, leur demandant sous un ton menaçant ce qui les poussait à venir la déranger dans son repos. Implorant son aide, le groupe lui raconta tout ce qui leur était arrivé depuis leur arrivé à la Nouvelle Orléans et les problèmes dans lesquels ils se trouvaient. Voyant en eux la vérité et le serment de quête qui les unissaient, Evangelyne décida de leur accorder son hospitalité auprès de son arbre.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.