SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Changelin : le songe > Scénarios > Les chroniques de l’Hiver > Les Chroniques de l’Hiver : The World of Tomorrow (présentation)
Contribuer

Changelin : le songe

Les Chroniques de l’Hiver : The World of Tomorrow (présentation)

lundi 14 février 2011, par Mattboggan

"To me fairies represent the sense we all have that there’s a story being told about us, that there’s a larger meaning or a plot of life."
— John Crowley

Voici une chronique qui propose de jouer à Changelin : le Songe dans l’Hiver.
Elle intègre des éléments de Changelin : les Egarés. Pour en savoir plus sur le cadre de jeu et les possibilités qu’il offre, voir l’aide de jeu intitulée Changelin : le Songe dans l’Hiver.

Cette chronique est doublement ambitieuse : elle a pour but de présenter aux joueurs et à leurs personnages le nouveau cadre de jeu tout en leur permettant d’œuvrer pour permettre au monde d’avancer dans le cycle des saisons et pour faire en sorte que l’Hiver ne soit pas un Hiver Eternel ou un Hiver Sans Fin mais un Long Hiver pour qu’un jour revienne le Printemps. Cependant, le Printemps ne sera sans doute pas celui auquel ils s’attendaient…

Cadre : l’Hiver

Dans l’univers de Changelin, l’Hiver représente soit la mort de la Glamour et le triomphe de la Banalité, soit une période sombre de Cauchemars, associée au retour des Fomorians. Le supplément Time of Judgement propose plusieurs scenarii permettant à un Conteur d’amener l’Hiver dans son jeu. Toutefois, pour ma part, je les ai trouvés faibles et manquants du souffle épique attendu pour une fin du monde en beauté. Aussi ai-je concocté ma propre version de l’arrivée de l’Hiver.

L’idée est de pouvoir continuer à jouer à Changelin après que l’Hiver soit arrivé. Le combat des fées pour leur simple survie est devenu extrêmement ardu face aux deux périls qui les guettent : le monde humain est devenu encore plus banal et le Songe est inaccessible ou pire, totalement sous la domination des Fomorians qui le conquièrent. Les Ténèbres de l’Hiver sont donc doubles : elles sont l’ombre des Cauchemars fomorians et le froid glacial de la Banalité.

Le second objectif est de pouvoir intégrer à Changelin : le Songe certains éléments de Changelin : les Egarés sans toutefois renoncer au cadre général ni aux règles essentiels du premier (bien plus élégantes et poétiques que le second). En quelques mots, quels sont ces éléments ?

  • Les Vraies Fées de Changelin : les Egarés représentent très bien les cauchemars fantasmagoriques empreints d’une merveilleuse folie que sont les Fomorians et leurs serviteurs féeriques. Les Fomorians, s’étant réveillés, ont ainsi conquis le Songe et ont rétabli leur domination sur les Royaumes des rêves à partir desquels ils règnent en maîtres absolus et cruels. Les fées qui n’ont pas été massacrées lors de l’invasion se sont ralliées aux nouveaux seigneurs du Songe et sont donc devenues des fées noires (Unseelie), cruelles et persécutant les humains, car c’est là la vision qu’en ont les Fomorians.
  • Le Songe est devenu inaccessible et une Haie d’épines est apparue, empêchant toute fée corrompue par la Banalité d’y pénétrer.
  • Les fées qui sont restées sur Terre ont (re)découvert un moyen de glaner de la Glamour avec les Pactes d’autant plus nécessaires que les Rêveurs se font rares et que les lieux enchantés se sont tous éteints.

Le Songe apparaît donc aux fées coincées sur Terre comme une source de menaces : les fées fomoriennes peuvent en sortir à tout moment et nulle nouvelle des fées exilées lors de l’Exode à la Lueur des Etoiles censées être parties à la reconquête du Songe.

Elles se retrouvent seules, désemparées, isolées. Les royaumes féeriques se sont évanouis comme la rosée devant l’aube et les personnages, clignant des yeux dans la lueur d’un soleil pâle hivernal, doivent tenter de se souvenir de ce qu’ils sont. C’est le Monde de Demain/ The World of Tomorrow.

Pour une présentation complète des règles rendant compatibles les deux systèmes, voir l’aide jeu : Changelin : le Songe dans l’Hiver.

Intrigue

L’intrigue de cette chronique est ambitieuse et épique. Les Chroniques de l’Hiver : The World of Tomorrow sont en effet une double chronique faite pour être jouée par deux groupes de personnages (avec les mêmes joueurs ou non), qu’ils soient des changelins-fées ou des changelins-Egarés. Les scenarii peuvent être joués dans l’ordre présenté ci-dessous ou indépendamment en one-shot. En voici la trame :

Le Lever de Rideau est l’introduction des personnages au monde de l’Hiver.

Les Prophètes de l’Hiver (groupe 1)

Le premier groupe de PJs sera considéré comme incarnant les "Prophètes de l’Hiver." Cela signifie qu’ils seront chargés de comprendre pourquoi les fées n’ont pas su éviter l’Hiver (et pourquoi elles ne le pouvaient pas) mais également de réaliser ce qu’elles ont perdu. S’ils y parviennent, ils seront alors à même de découvrir que la nature de l’Hiver qui s’est abattu sur les Terres éveillées et le Songe n’est pas encore déterminée : Hiver banal ou Hiver cauchemardesque ? Ce sera à eux de choisir au cours d’une chronique en deux parties et cinq actes.

Dans la Première partie : The Carnival is Over, les Prophètes de l’Hiver sont confrontés tour à tour aux deux Cours des Fomorians.

Dans l’Acte I : To Fight Dragons Among Blue Hills, les Prophètes de l’Hiver suivent la piste d’un tueur en série (ou de plusieurs tueurs en série) connu sous le surnom de "l’ogre des Ardennes." En suivant ses traces, ils sont amenés à s’intéresser aux agissements de la Cour Blanche des Fomorians dans la région des Ardennes, en France. Ils découvrent alors la triste réalité de l’Hiver, comment les Fomorians en profitent pour prospérer et comment la folie fomorianne peut s’emparer d’une ville entière.

Dans l’Acte II : The Wasteland, les PJs sont cette fois confrontés à la Cour Rouge des Fomorians et en subiront les effets dévastateurs à travers le Héraut de la Cour Rouge en personne, Phlogiston le Bouffon. En même temps, les personnages découvrent l’importance des Egarés dans l’Hiver.

La Seconde partie : Death Shall Have No Dominion amène les Prophètes de l’Hiver à réaliser quel lien unit les Fomorians à l’humanité et quelle place ils occupent dans la toile du Conte. Ils devront donc chercher à définir leur propre vision de l’Hiver.

L’Acte III : Le Jardin des Délices conduit les Prophètes de l’Hiver à enquêter sur Phlogiston et découvrir que les Fomorians ont leur propre vision de l’Hiver. Peut-être séduira-t-elle les personnages… et peut-être ces derniers se rendront-ils compte que la marionnette et le marionnettiste ne sont pas forcément ceux qu’on croit…

L’Acte IV : Do Not Stand At My Grave And Weep amène une révélation sur ce que sont les changelins et les fées, sur la nature du Songe et de la réalité qui forcera les PJs à changer leur regard sur le monde, à s’allier avec ceux qu’ils pensaient être leurs ennemis – ou à périr.

L’Acte V : Walking To Hawai’i conduit les Prophètes de l’Hiver dans un lieu étrange où ils contempleront les mystères de la Création en bien énigmatique compagnie… avant que le rideau ne tombe.

Les Muses du Printemps (groupe 2)

Le second groupe de PJs forme les "Muses du Printemps", ce qui signifie qu’ils sont ceux choisis par le Dán (le Destin) pour remplir un rôle très particulier dans le Conte : celui de faire revenir le Printemps – ou au moins de comprendre comment faire. Les personnages évolueront essentiellement à Paris et en France.

Dans l’Acte I : Aucune trace des légendes passées ou The Belly of the Whale, les Muses du Printemps se rencontrent sous l’égide d’une fée perdue et recluse pour enquêter sur la mort mystérieuse d’un peintre retrouvé noyé dans la Seine.

Dans l’Acte II : Human Remains, les Muses du Printemps tombent par miracle sur une photographie brûlée aux coins qui les met sur la trace d’un couple malheureux et des fées responsables de leurs malheurs.

Dans l’Acte III : La Source de Bélénos, les Muses du Printemps tombent par hasard sur un effroyable homicide dans Paris et remontent la piste du crime jusque sur les lieux d’un antique pacte entre les hommes et les fées pour faire revivre les légendes passées.

L’Acte IV : Le Soupir du monde voient les Muses du Printemps confronter enfin leur ennemi dans un terrible jeu de quitte ou double.

L’Acte V : Où vont les rêves ? amènent les Muses du Printemps dans un lieu étrange où ils contemplent les mystères de la Création en énigmatique compagnie…. avant que le rideau ne tombe.


Encadrement arrondi
Les commentaires sur cet article

2011-06-20 12:52:14 - Mattboggan

Nouvelle version de cet article avec sommaire des scenarii à venir. Cet article sert de page de présentation et de menu pour les Chroniques de l’Hiver : The World of Tomorrow.

2011-02-16 14:36:10 - Mattboggan

Je viens de charger une nouvelle version de cet article, la dernière comportant quelques fautes que j’avais laissé échapper.

Encadrement arrondi
Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.