SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Château Falkenstein > Scénarios > L’Avarice est un défaut Fatal
Contribuer

Château Falkenstein

L’Avarice est un défaut Fatal

dimanche 15 mai 2005, par Pitche

Ce Scénario se déroule au Portugal et va confronter les héros à un Génial cerveau sans scrupules se servant des faiblesses humaines pour accomplir ses plans. Il utilise notamment l’aide de jeu sur le Palacio da Pena.

" L’ignoble et l’infâme Olrik avait tout prévu ! D’ici une semaine, il devait être le maître, que dis-je, le Dieu des Affaires à Lisbonne. La monnaie devant et se passant de main en main allait être l’instrument de son plan diabolique !
Le poison que composait son alliage allait commencer par toucher la classe commerçante et consommante pour remonter, telle la gangrène dans tout le corps économique et sociale de la société. "

Olrik pourra se venger de tous ceux qui n’ont jamais crû en lui et se sont moqué de son Génie. La monnaie que tout le monde veut posséder leur sera fatale, il prévoit en effet de diffuser, de mêler son poison à l’alliage de la monnaie royale lors de son battage.
Rapidement, toute la population, dans un état léthargique et comateux profond, sera sous son contrôle total et il pourra les diriger à sa guise !
Il ne lui suffira que d’entretenir insidieusement l’empoisonnement...



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.