SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Chivalry & Sorcery > Suppléments > Thieves’ World
Contribuer
Les participants

Chivalry & Sorcery

Thieves’ World

dimanche 22 juin 2014, par Lord Doom

Univers de JDR basé sur les romans éponymes

Publié pour la 1ère fois en 1981 par CHAOSium (éditeur de l’Appel de Cthulhu, Runequest, Strombringer, etc.), Thieves World permet de jouer dans Sanctuary, une ville de voleurs qui a été utilisée comme cadre d’une série de romans participatifs à l’initiative de Robert Asprin.

Sa sortie fut très remarquée à l’époque, et ce pour plusieurs raisons :

  • Tout d’abord, Thieves’ World est compatible avec 9 systèmes de JDR : AD&D, Adventures in Fantasy, Chivalry & Sorcery, DragonQuest, D&D, The Fantasy Trip, RuneQuest, Traveller et Tunnels & Trolls.
  • Ensuite, les aventures se déroulaient en milieu urbains et non plus au fond d’un donjon (mis à part de très rares exceptions les JDR des années ’80 se cantonnaient à du PMT [1]).
  • Enfin, il faisait la part belle aux voleurs et assassins qui étaient des classes qui avaient du mal à se faire une place dans un groupe d’aventuriers.

La boite est de très belle facture et contient 3 livrets (The Player’s Guide to Sanctuary, The Game Master’s Guide to Sanctuary, Personalities of Sanctuary) ainsi qu’une très belle carte de Sanctuary, du Labyrinthe (un équivalent du souk) et de ses souterrains.

Greg Stafford, président de CHAOSium à l’époque, fit appel aux auteurs des différents systèmes pour adapter les caractéristiques des personnages du livret ’Personalities of Sanctuary’, ce qui ne fut pas une partie de plaisir comme il le dit lui même :

"But it was hard. It cost me. I nearly had a breakdown with all the hassles. Seven companies, nine games, nine game authors, five fiction writers, a bunch of artists, and just about 300 egos." [2]

L’adaptation pour C&S fut réalisée par le regretté Wes Ives (Saurians, C&S sourcebook, etc.). Les figures principales de Sanctuary et certains monstres que l’on retrouve dans les romans sont décrites avec soin et détails et il ne reste plus qu’à se lancer dans l’aventure... en demandant aux chevaliers de laisser derrière eux épées à deux mains et armures de plates. Ben ouais, la première fois ça fait drôle mais c’est la seule solution pour se déplacer et combattre efficacement dans le Labyrinthe. Comme on dit : "A Rome, il faut faire comme les Romains".

Bien que d’un prix assez conséquent (l’équivalent d’un JDR complet), ce supplément permet de jouer une campagne sur une année entière si le MJ se sent prêt à créer ses propres aventures autour des différents protagonistes de Sanctuary (maîtres de guildes, sorciers, politiciens, esclavagistes, cultistes,etc.) et cela peut représenter un investissement intéressant pour un club où plusieurs MJ maîtrisent des systèmes différents.

- La liste des romans,
- Pour en savoir plus

Notes

[1Portes-Monstres-Trésors

[2"Mais ça a été difficile. Ça m’a coûté. J’ai presque fait une dépression avec tous les tracas. Sept entreprises, neuf jeux, neuf auteurs de jeux, cinq écrivains de fiction, un groupe d’artistes, et à peu près 300 égos."



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2016 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.