SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Connaissance > Histoire > Ere industrielle > Le "Tea time"
Contribuer

 Connaissance

Le "Tea time"

mercredi 16 novembre 2005, par darkbaron

Le thé en Angleterre

Rapide historique

Les premiers à importer du thé sont les hollandais, en 1610, rapidement suivis par les anglais en 1650. Importé en très petite quantité, il est avant tout utilisé pour ses vertus médicinales. Mais les anglais finissent par en faire une boisson d’agrément. Comme le chocolat en son temps, le thé est d’abord réservé aux hautes classes de la société avant de se répandre à toutes les classes sociales.

Au milieu du 18e siècle, l’angleterre importe 2 millions de livres de thé par an.

Le thé, boisson nationale

Dans les années 1750, le thé est encore une boisson coûteuse pour les plus pauvres, mais malgré tout, chacun met un point d’honneur à consommer du thé deux fois par jour, le plus pauvre des paysans comme le plus riche des Lords.

Les coffee houses

Ce sont des maisons où l’on sert du café, du thé et de l’eau de vie et toutes sortes de gâteaux pour accompagner les boissons. Elles deviennent rapidement le centre de la vie sociale anglaise et au début du 18e siècle on en compte déjà plusieurs centaines.

En 1706, ouvre le Tom’s coffee house, première maison à se spécialiser dans le thé, à l’initiative de Twinnings. En 1717, il y adjoindra un magasin de thé sec, le Golden Lyon où les dames sont admises, contrairement aux coffee houses habituels.

Un autre indice de l’importance et de l’omniprésence du thé en Angleterre à cette époque est le célèbre « tea for two » qui est en
fait le cri des colporteurs londoniens qui offrent un pot de thé pour deux pences.

Le rituel du thé en Angleterre

Le rite du thé de l’après-midi est le mieux connu. Culte domestique et social, il est pratiqué par la maîtresse de maison. Dès
l’adolescence, les jeunes filles y sont initiées afin de devenir à leur tour de parfaites maîtresses de maison. Le thé d’après-midi peut se pratiquer chaque semaine et lors d’occasions spéciales. Il se tient entre 16 h et 18 h, selon les préférences de la maison. On le sert dans le boudoir ou le salon, accompagné de pâtisseries sèches, de biscuits, de scones, de fruits de saisons, de noix ou de sandwichs au concombre (sic).

Le service impeccable :

La maîtresse de maison prépare le thé et tend la tasse au premier invité. Les filles de la maison ou, s’il n’y en a pas, de jeunes femmes invitées, aident au service. S’il n’y a pas assez de femmes, les hommes sont tenus d’aider.

L’hôtesse doit resservir les invités tant qu’ils le désirent, sans comptabiliser le nombre de tasses consommées en demandant par exemple : « Voulez-vous une seconde tasse ? ». Quant à l’invité, il doit attendre qu’on lui en offre à nouveau. Aux États-Unis, comme il était considéré comme impoli de demander à l’invité s’il désirait une autre tasse de thé, on avait l’habitude de la remplir à nouveau tant qu’il ne signalait pas qu’il en avait suffisamment, en retournant la tasse sur la soucoupe et en déposant la cuillère en équilibre dessus. On raconte l’histoire d’un visiteur étranger qui ne connaissait pas la coutume et avait dû boire ainsi une douzaine de tasses avant de se décider à cacher la tasse dans sa poche !



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.