SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Conspiracy X > Aides de jeu > Background > Le GDI Project
Contribuer

Conspiracy X

Le GDI Project

dimanche 24 avril 2005, par Captain Bug

Cette nouvelle aide de jeu, proposée par Mr Smith, un aimable confrère Suisse, permet de donner les lignes générales d’une évolution globale de l’ensemble des conspirations impliquant les différents protagonistes (d’origine terrestres ou non) ! Vous imaginerez sans peine qu’un tel projet ne peut être totalement exhaustif, mais il permet cependant d’avoir un certain nombre de pistes à développer pour les besoins de votre intrigue propre.
Une aide de jeu de ce type pourrait permettre de jouer un background optionnel inntégrant une quantité de conspirations nouvelles dont vos joueurs n’ont pas idée... A vous de l’utiliser !



> GDIintranet, data system Research

>Incident Roswell, Global Defense Initiative
184 documents trouvés. Résumé disponible.


> RESUME

L’affaire Roswell fut probablement un des événements les marquants et décisifs du XXème siècle au niveau de la lutte anti-extraterrestre.
L’affaire eut lieu près de la petite ville de Roswell au Nouveau-Mexique, dans une base de l’US Air Force. Tout ce qui est décrit dans le livre de base de Conspiracy X est parfaitement juste si ce n’est que les rôles ont tout bonnement été inversés : ainsi, c’est bien Aegis qui abattit le vaisseau extra-terrestre tandis que le Black Book, plus modéré préconisait le dialogue psychique.
Ce fut donc le Black Book qui réussit à récupérer les corps et le Gris survivant, Job. Mais ce fut aussi le Black Book qui essuya tout d’abord les assauts des Gris avant de pouvoir expliquer ce qui s’était vraiment passé.

Les Gris et le Black Book décidèrent alors la conclusion d’un pacte de non-agression momentané. Puis après quelques investigations, le pacte se mua en une alliance stratégique permanente. En effet, les Gris divulguèrent au Black Book leur volonté de transformer l’être humain... Sans quoi ils seraient à même de le détruire. Le Black Book accepta de collaborer avec ce qu’il imaginait, à raison, une race puissante.
Bien entendu, le Black Book n’apprit jamais la vraie raison de la venue des Gris et de leur volonté de transformer à jamais l’Homme.


Mais pendant ce temps, le président Truman format le Projet GDI (Global Defense Initiative), un plan de lutte contre la menace extra-terrestre. Il ordonna l’intégration du Watch (dont il ignorait la scission) au sein GDI et plaça des spécialistes de la conspiration, encore jeunes à l’époque, à la tête du Projet.
Ceux-là ne tardèrent pas à convenir de la politique de fonctionnement du Projet et dépassèrent de loin les ordres de Truman, se fixant eux-mêmes plusieurs objectifs, chacun donnant lieu à un projet, lui-même bien souvent séparé en sous-projets.

C’est ainsi que l’on pu dénombrer :

Le "Defense Project" : Ayant pour but la lutte active et immédiate mais provisoire contre toute vie extra-terrestre, on lui adjoignit aussi le renseignement direct et les opérations. La récupération d’Aegis ne se fit pas sans malheur, le glorieux groupement ne supportant que mal d’être mis à disposition de mystérieux conspirateurs... C’est pour cette raison que fut envoyé le nouvellement formé "Majestic 12", afin de diriger le plus secrètement possible Aegis.

Le "Azurean Project" : Evidemment un projet totalement occulté à Truman et complètement illégal...Il s’agit d’un gigantesque plan prévu initialement pour saboter (ou saborder plutôt) l’Humanité en cas de problème tout en conservant des spécimens dans des abris souterrains secrets en l’attente de jours meilleurs. La première phase du Plan fut réalisée, à savoir l’affaiblissement total de l’Humanité.

Le "Meta Project" : Deuxième phase du Plan et aussi occulte que le Projet Azurean, ce projet regroupe les organismes chargés de concevoir les Hommes du futur, tant au niveau physique (Moleconics) que psychique (Psycheus) en en faisant des guerriers à même de lutter enfin contre les extra-terrestres. De plus, c’est de ce projet que le sous-projet Andromedean, chargé de la conception d’une intelligence artificielle qui gouvernera la future humanité, dépend.

Le "Politic Affairs" : Plus un service qu’un projet, il s’agit d’une sécurité illégale que se sont donné les membres du Conseil de Sécurité en ce qui concerne les ressources et les appuis. En effet, le Politic Affairs comprend le Financial Safety Service, chargé d’assurer comme son nom l’indique la sécurité financière du projet entier. Il est aussi responsable (en plus d’Aegis) du renseignement à l’intérieur du système politique américain.

Puis avec le temps, vinrent se greffer d’autres projets :

Le "Intel Project" : Ce projet fut créé afin de coordonner les efforts des organismes de renseignement gouvernementaux à travers une organisation fantôme appelée SICS (pour Special Intelligence Coordination Service). Le SICS est formé de personnes influentes dans le milieu du renseignement, tels que des membres du National Security Council...

Le "Laïka Project" : Tous ce qui concerne l’espace fut consigné ici. Du renseignement à la protection en passant par l’action clandestine, le Projet Laïka est le gouffre à dollars principal du GDI. Mais cela semble apporter un énorme appui au GDI entier : la maîtrise de l’espace.


Le Projet GDI reçut l’ordre de ne divulguer son existence qu’aux présidents des Etats-Unis, et seulement lorsque la situation l’exigeait. Ainsi, des hommes comme Jimmy Carter ou George Bush n’eurent jamais vent de cela, tandis que le GDI décida d’en parler à Ronald Reagan.
Le cas de J.F. Kennedy est plus complexe : ayant découvert l’existence d’Aegis, le président menaça de tout dévoiler au Congrès et à la population américaine. Le GDI ne voulant pas avoir à couper le fil d’un instrument aussi précieux qu’Aegis, il fut décidé de l’élimination du président.

Mais Aegis Prime ne put jamais avaler son rattachement au gigantesque Projet GDI et ses chefs se communiquèrent plusieurs fois les précieuses et trop rares informations qu’ils avaient récoltées au sujet de leurs mystérieux maîtres. Aegis Prime décida de créer un réseau spécial dans Hermès recueillant toute information pouvant toucher au GDI. Cela ne fut bien entendu jamais divulgué au groupe Majestic.
Celui-ci, formé de douze agents spéciaux, reçut pour mission de transmettre tous les ordres, rapports, informations entre les deux groupes.
Aegis essaya de créer un groupe d’enquête sur ses chefs : ce fut en 1999 (Project Discovery). Puis recommença en 2000 avec le Project Sirius, qui se mutera en 2011 en Project Aquinius, fruit de l’alliance Aegis-Black Book. Le Watch sera alors revenu...

A voir aussi, dans le document à télécharger :

Un organigramme des agences et projets, ainsi que leurs liens hiérarchiques avec les agences employant les PJs.

Un exemple de listing des PNJ important utilisables autours du projet.

Un historique du projet intégrant les élèments présentés au sein des différents supléments de la gamme, et de quelques autres sources...

Une présentation des différentes factions et de leurs buts respectifs, tenant compte des PNJ présentés précédement.

La présentation du "Projet Ambrosia". La création d’un dangereux virus est une des étapes du Plan du GDI...

Une ébauche de planning des évènements possibles depuis 1995 jusqu’en 2010. Intégrant quelques-uns des scénarii proposés sur ce site.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.