SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Dark Earth > Aides de jeu > Factions > La maison perdue
Contribuer

Dark Earth

La maison perdue

jeudi 20 août 2009

La septième Maison Runka, celle de l’Obscure Vérité, existe bel et bien. Contrairement à la Maison Harckon dévouée au Shankr, la Maison de L’Obscure Vérité dirigée par le mystérieux Elu Rharck, lutte pour les Runkas mais dissimulée aux yeux des initiés par des siècles d’oubli.

La Septième Maison Runka : La Maison Rharck

Histoire de la Maison :

A l’origine, alors que les Runkas établissaient un moyen simple pour servir d’interprètes entre les humains et eux, la Septième Maison avait été créée pour représenter le dernier pouvoir Runkas : L’Obscur Vérité.

Celui faisait un écho aux six autres pouvoirs de Maison initiés : la Force Cosmique des Sarkeshs, la Vision Lumineuse des Phyrentis, la Magie Stellaire des Thorgrads, la Terre Immortelle des Kyrims, l’Alchimie Dorée des Druweds, la Parole Éclairante des Sartharils.

Regroupement d’érudits et de chercheurs, le but de ces initiés était d’en apprendre plus sur leurs ennemis : les Shankrs, et sur les pouvoirs de la Darkessence. Il pensaient que pour vaincre il fallait savoir, et que pour savoir il fallait étudier. Cette curiosité malsaine, au yeux des autres initiés, les poussa à travailler en étroite collaboration avec la Maison Sarkesh qui leur fournissait les Shankréatures servant de sujets d’observation. Durant cette âge d’or, avant la chute de l’Atlantide et de Mû, la Maison était considérée comme l’un des plus respectables car elle avait le courage de manipuler la matière même du Shankr au risque de sa vie. C’était toutefois une Maison regroupant très peu d’Initiés car la peur de l’inconnu freinait les ardeurs des jeunes adeptes qui préféraient rejoindre la Maison Sarkesh et ses méthodes plus expéditives.

Malheureusement, les craintes des Initiés des Maisons sœurs étaient fondées. les Runkas avaient sous-estimé le pouvoir corrupteur de l’Archessence Shankr. La Septième Maison a toujours eu conscience de ce fait mais avait préféré garder le secret comprenant qu’on perdrait toute confiance en eux s’il venait à être révélé. La vérité était que régulièrement certains adeptes se retrouvèrent contaminés par la Darkessence suite à des travaux trop approfondis sur la Substance Obscure. Mais bientôt la rumeur prit tant d’importance que la Maison de l’Obscur Vérité dut se justifier devant un synode organisé pour l’occasion. Les initiés, dans leur ensemble, jugèrent que la Septième Maison était allée trop loin dans l’observation du Shankr et qu’elle serait elle-même déclarée hérétique. Il fut décidé que ses membres rejoindraient les autres Maisons et que ceux qui refuseraient seraient sacrifiés par la main de la Maison Sarkesh.

Devant la puissance de l’organisation Sarkesh, la croisade contre la Maison de l’Obscur Vérité était imparable et la plupart des initiés jugés hérétiques obéirent à la décision du synode en rejoignant les autres Maisons. Pourtant, unis derrière des élus, de nombreux initiés décidèrent de ne pas abandonner le secret du Septième Pouvoir Runka et prirent la fuite. L’inquisition Sarkesh parvint tout de même à en rattraper la plupart avant de les purifier. Nombreux étaient ceux qui, à partir de là, crurent en la disparition de la Septième Maison. Ils avaient tord.

Les initiés réunis dans un nouveau synode décidèrent alors d’établir le Grand Oubli. Il s’agissait d’un mouvement conduit par ceux qui ne voulaient pas être entachés par l’hérésie de la Septième Maison au cour de l’histoire et le sujet devint tabou entre les initiés eux-mêmes. Peu à peu, le souvenir même de l’existence de la Maison de l’Obscure Vérité disparut, jusqu’à son nom qui tomba lui aussi dans l’oubli.

Deux Elus accompagnés de fidèles survécurent au pogrom Sarkesh,
l’Elu Harckon et l’Elu Rharck. Rharck était un compagnon d’Harckon à l’époque où tous deux apprenaient la lumière mystique de l’Obscur Vérité. Lorsque la situation de la Septième Maison devint plus délicate avec les premiers signes de l’inquisition Sarkesh, les deux compagnons prirent la fuite pour mener les initiés en lieu sûr, loin du totalitarisme de la Force Cosmique. Harckon et Rharck ne voulaient pour rien au monde assister à la disparition de la Septième Maison et la réintégration des six autres maisons par les initiés de l’Obscur Vérité.

Mais lorsque Harckon, poussé par un bon nombre d’initiés déjà contaminés (lui l’était d’ailleurs également), décida de changer de bord et de se tourner vers la Voie du Shankr, Rharck n’approuva pas son choix et il scinda la communauté en deux. Les premiers rejoindraient Harckon dans sa dévotion aux forces du Shankrs alors que les autres sous la tutelle de Rharck continueraient dans l’ombre à suivre les principes Runkas de l’Obscur Vérité.

C’est ainsi que la Septième maison existe encore à travers une poignée d’initiés disséminés à travers tout Sombre Terre.

Tu fais parti de cette confrérie d’hommes et de femmes qui sont considérés comme des parias et qui doivent cacher leur existence aux yeux de la communauté des Initiés. Leur rôle est d’autant plus ambigu à interpréter qu’ils sont également considérés comme les ennemis jurés des Harckons.

Un véritable initié de la Septième Maison sera souvent un érudit et un sage. Cependant, lorsque le besoin s’en fera sentir, il n’hésitera pas une minute avant de se rendre dans l’Obscur pour se frotter de très près à toutes les manifestations du Shankr.

Les Initiés de la Septième Maison perdue, ayant oublié le nom qui les fédérait autrefois, se sont donnés le nom de Sombre Sages. La motivation première d’un Sombre Sage est souvent de percer à jour les secrets du Grand Oubli et de redonner toute sa grandeur et sa légitimité à la Septième Maison Runka.

Stellaires

- Choix 1 : Orion, la Vérité
- Choix 2 : Aldebaran, la Foi
- Choix 3 : Altaïr, le Courage
- Choix 4 : Sirius, la sagesse

Les Tombeaux à rêves

Ils nous sont inaccessibles. Notre maison toute entière souffre de ne pouvoir contempler l es demeures oniriques de nos Dieux de Lumière.

L’Archessence Runka

Nous la connaissons peu. Nous devons tout faire pour combler ses lacunes. Il faut étudier son interaction avec son alter ego obscur.

Le Seigneur Shankr

Il est notre ennemi. Corrupteur, nos autres frères l’ont rejoint. C’est dans son étude et celle des ses créatures que nous pourront le comprendre et par là même le vaincre si cela est possible.

La lutte contre les Shankréatures

Elle ne pourra être fait que par la connaissance. Nous devons les étudier, cataloguer, leurs pouvoirs. Une fois une compréhension totale acquise nous pourront alors œuvrer à leur chute.

Les Sarkeshs

Fanatiques et dangereux à éviter à tous prix ! Si, par malheur, notre existence venait à être révélé à ses bouchers, cela sera notre perte à tous.

Les Thorgrads

Leur soif de domination qu’ils avaient déjà par le passé n’a pu que s’agrandir au fil des millénaires. Il faut éviter le Thorgrad car sa soif de connaissances pourrait bien être le glas du secret de notre existence.

Les Kyrims

Il ont, comme nous, choisi une autre voie pour combattre notre ennemi commun. Ils n’ont par chance par eu notre destin. Leur entité, Gaia, sera-t-elle vraiment le poids qui fera pencher la balance du coté de la Lumière ?

Les Phyrentis

Etrange, cette maison nous intrigue. La main mise qu’elle possède sur l’initiation pourrait être un sujet d’inquiétude particulièrement brûlant pour un des nôtres, infiltré chez les initiés.

Les Sartharils

C’est la Maison la plus proche de nous par l’esprit de leurs stellaires. Nous leur envions les communications qu’ils possèdent avec les Runkas. Nous souffrons de ne pouvoir y participer. Mais le salut ne viendra pas de l’écoute des géants endormis sous les stallites mais bien de la connaissance de son ennemi.

Le réveil des Runkas

Il viendra en son heure et à cette heure nous disparaîtrons comme les autres maisons. Notre rôle deviendra bien inutile lorsque nos maîtres fouleront le sol de Sombre Terre.

La Grande Révélation

L’humanité n’est nullement prête à ce secret. Seule le réveil de nos maîtres sera à même de l’annoncer.

La Bataille Finale

Nos connaissances pourront peut être faire pencher la balance du coté des Runkas. Notre rôle sera alors accompli.

La Missionara

Elle est utile car les hommes doivent peu à peu appréhender le concept de la Lumière. Car si l’idée des Runkas les dépasse, il est bon qu’ils honorent des déités semblables à eux. Le Sidhe

Notre savoir contient les moyens scientifiques pour étudier, cataloguer, analyser.

La Toile de Lumière

Qu’est-ce donc ?

Les Elus

Rharck est le seul de notre Maison. Notre chef, notre guide ! Puisse sa vie se prolongeait encore longtemps !

La Troisième Force

Nous ne sommes par certains qu’elle puisse nous aider pour la bataille finale. Nous savons trop peu de choses pour être favorable ou défavorable vis à vis d’elle. Nous savons par ailleurs que l’intolérance peut avoir des effets très néfastes.

LA HIERARCHIE DE LA SEPTIEME MAISON

- Statut 1 : Novice
- Statut 2 : Forgeron de l’Obscurité
- Statut 3 : Prêtre de l’Obscur Vérité
- Statut 4 : Sombre Sage
- Statut 5 : Fils de l’Obscur Vérité
- Statut 6 : Seule Rharck possède ce statut et on le nomme le Sombre Messie de la Vérité

Il existe dans Roke 30 initiés de la Septième Maison :

1 Elu, Rharck

3 Fils de l’Obscur Vérité : Philius et Maldon et Tembaï

10 Sombres Mages

5 Prêtres de l’Obscur Vérité

5 Forgerons de l’Obscurité

7 Novices



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.