SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Dark Earth > Aides de jeu > Lieux > Les carnets de l’Obscur > La confrérie Léonide
Contribuer

Dark Earth

La confrérie Léonide

jeudi 20 août 2009, par Bogue

La confrérie Léonide est une confrérie d’Antéquaires née à Phénice dans le but de récupérer des objets de l’Avant perdus dans l’Obscur.

Milieu : Obscur

Type : Amical

Présentation :

Il y a environ un an, un certain airgonaute particulièrement excentrique fit des essais dans Phénice (voir Les personnalités). Se fut un essai presque historique tant son Albatros (nom de son engin volant) avec aisance prit son essor dans les airs. En effet, très rapidement son planeur monta, mais cela ne dura guère. Léonide, car tel est le nom de notre airgonaute, dû faire un atterrissage forcé dans l’Obscur car son engin demeure malgré tout peu apte au vole dans ces plaines ténébreuses. Léonide possédant une grande connaissances de l’Obscur d’après toutes ses pérégrinations passé, il pu, non sans mal, atteindre le lointain monastère de L’ange Déchu.

C’est dans une tempête qu’il se retrouva nez à nez avec une caravane de Marcheurs qui eux aussi étaient perdus. Grâce à une carte que notre airgonaute possédait, celui-ci guida les Marcheurs jusqu’au monastère de L’ange Déchu.

Arrivés ici, ils firent le point, et le convoi en question était un groupe de Marcheurs-Antéquaires quelque peu inexpérimentés et qui essayait de fouiller l’Obscur pour y récupérer de quelconques objets de l’Avant. Ils tombèrent déchu quand leur première Marche tourna au vinaigre, lorsque ceux-ci furent assaillis par l’énorme tempête.

Le monastère était depuis longtemps déserté tellement la vie y avait était rude de plus les besoin des anciens occupants qui étaient des Prôneurs ne répondait pas vraiment à ceux de la confrérie naissante. Avec les moyens qu’on avait, tout le monde se mit à la tache afin de rénover un peu ce foutu bordel !

Les constructions malgré tout simple de l’établissement, ne posèrent que peu de problème pour ces Bâtisseurs aguerris par des années de construction dans différents stallites.

La confrérie est trop récente pour qu’on puisse vraiment établir une histoire il n’y a donc pas grand chose à dire. En fait, tout est à faire et l’histoire de cette équipée de l’Obscur sera alors surtout bâti par les PJ, ce sont bel et bien eux qui feront l’histoire de cette confrérie qui n’aura de cesse d’évoluer au cours du jeu.

La Confrérie

Population : 50 membres, Marcheurs-Antéquaires tous autant qu’ils sont.

Qui y entre : n’importe qui à condition d’avoir une expérience de l’Obscur et d’avoir quelques petits talents de bricoleur. Les mieux accueillis sont évidement et par ce fait les Bâtisseurs et les Marcheurs. Il n’y a pas de cérémonie ou quoi que se soit de ressemblant pour vraiment entrer ici, tout au plus demandera-t-on un service pour la petite communauté ou encore une mission dans l’Obscur.

Contexte actuel : la Confrérie Léonide n’a que peux d’histoire mais son avenir n’en demeure pas moins prometteur. En effet, cette dernière refusant les lois dictées par les stallites se pousse inconsciemment vers l’Avant afin de connaître un peu plus l’Obscur et découvrir de nouvelles contrés de ces sombres plaines. De plus, le fait de leur présence dans cet Obscur qui meurtri les voyageurs, la confrérie a une petite réputation sur laquelle elle compte bien s’appuyer pour mieux rebondir : l’aide des Marcheurs et des convois égarés. Il n’est pas rare de voir quelques uns de ses confrères patrouiller dans la périphérie de L’ange Déchu surveillant les alentours pour proposer de l’aide à toute personne se trouvant en difficulté. Des convois ont souvent été satisfait par les services rendu par la Confrérie Léonide se voyant parfois avoir des objets qui marchent mieux qu’originellement ! Mais la Confrérie Léonide nourrie un projet bien ambitieux, en plus de vouloir découvrir de nouvelle contrées et d’offrir toute sorte de service, ces habitants de L’ange Déchu ce sont mis en tête, à l’instar de la philosophie d’Akil, de rendre l’Obscur apprivoisable, vivable et que l’on est plus à subir les dogmes trop sévères des stallites qui se dressent de façon si prétentieuses dans cette Obscur qui est pourtant la vérité.

Les valeurs de la confrérie
La Confrérie Léonide forme un groupe homogène car il faut bien savoir que les dix premiers membres se sont retrouvés chacun égarés dans l’Obscur et a offert son aide à l’autre. C’est comme ça que tout à débuté en fait.

- Athéisme : toute religion est interdite en ces lieux, Léonide le sait très, une telle chose génère des ennuis et il n’est pas question que sa confrérie débutante devienne dissipée pour cela. Léonide, comme tout les membres de la fraternité font parti des personnes qui sont persuadés qu’il n’existe rien qui puisse être invisible vaporeux mais puissant sur cette planète. Ainsi, toute personne appartenant à une quelconque religion est automatiquement expulsé.

- Fraternité : C’est le mot clé pour de la confrérie. Même si on ne porte pas autrui dans son cœur il n’empêche pas que l’on doit l’aider. Mais la fraternité dans la confrérie est plus qu’un symbole, c’est aussi un mode de vie qui bientôt fera une renommée à travers l’Obscur. Et n’oublions pas que la fraternité est le commencement de tout ceci...

- Respect : personne ne doit être mit à l’écart chacun à sa place et peu importe son sexe, sa nationalité ou sa caste. Bref, c’est bien simple il n’y a pas et il ne doit pas y avoir de discrimination de n’importe quelle sorte. Mais pour se faire respecter, il faut se respecter soi-même...

Les ressources de la confrérie


Les Trafics
Il est évident qu’avec le peu de moyen monétaire que possède la confrérie celle-ci est forcée d’avoir recourt à l’illégalité pour suffire à ses besoin. D’ailleurs la notion de légalité n’a jamais été très bien fixée ici. Il faut bien avouer que la notion de partage est tellement grande au sein de la confrérie qu’on a du mal à reconnaître celle de possession...

Nourriture
Ce n’est pas ce qui pose le plus de problème vrai dire. L’Obscur suffit pour que les confrères puissent manger à leur faim. D’ailleurs, on a ici parmi les meilleurs armes du Plateau de Silice utile à la chasse s’en est d’ailleurs une petite fierté.

Armes
Comme il est mentionné plus haut ce sont parmi les meilleurs mais ce n’est pas un hasard, les Faiseurs et autres Inventeurs sont toujours à l’ouvrage pour se surpasser dans ce domaine. De plus, les relations à l’extérieur aidant, il est évident que cela progresse vite, mais il ne faut pas ce le cacher, ce n’est pas rare qu’on fasse appel à la contrebande pour se procurer ce dont il est besoin. En ce moment, les plus brillant membres de la Confrérie Léonide sont en train d’inventer un canon qui marquera probablement le premier de cette nouvelle génération...

L’Avant
C’est une des activités préféré de toute la confrérie. En effet, le 90 % des membres étant des intellectuels il n’est pas étonnant d’une telle choses. Mais tous le savent très, tout ce qui est découvert comme objet précieux et peut-être réutilisable de l’Avant doit être donné à Phénice.

Relation
Dans les relations de la confrérie, il n’y a rien de légale ou de sédentaire, sans pour autant être de mauvaise intention. Les relations avec les autres organisations aux activités secrètes se base surtout sur les échanges et service on a compté jusqu’à présent deux pactes dont l’un est signé depuis peu. Pour le premier il s’agissait des commencements de la Confrérie Léonide alors qu’il fallait s’approvisionner en matériaux primaire nécessaire à la survie des confrères. Un tel dû à été organisé avec une branche du Réseau d’Inventeurs. Le second avec la même organisation avait lien avec le stallite écrasé dans la Mortezone un peu plus loin de L’ange Déchu.

Les alliés
Pour l’instant on compte parmi les alliés de la confrérie le Convoie Romane, la Compagnie des Traceurs et bien évidement le Réseau d’Inventeurs dans le Stallite Immortel. Le Clan du Padre quant à lui est un domaine assez nébuleux. Leurs relations consistent surtout en un réciproque échange de service lorsqu’il s’agit d’activités illégales. De plus, par le fait que certain des membres soient des Chasseurs de Lumières des liens ont déjà étaient étroitement fondés par leur présence avec certain clan de ces groupes de Marcheurs.

Les ennemis
Pour la confrérie qui est athée, il est évident que tout les Prôneurs ou presque sont ennemis ou hostiles aux confrères. Pour l’instant on commence à parler d’un attaque terroriste dans la Marche des Lumières avec pour allié dans ceci le Clan du Padre (!). Les Susanos sont quant à eux l’un des ennemis juré de la confrérie et tous comme chacun les détestent tous autant qu’ils sont. Finalement, les Horlas sont de redoutables ennemis pour les confrères, redoutable mais juré, plus encore que les Susanos. D’ailleurs il n’est pas rare de voir de violent conflit parfois éclater entre les organisations...



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.