SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Dark Earth > Aides de jeu > Personnages et créatures > Personnages > Phelionas Detentat
Contribuer

Dark Earth

Phelionas Detentat

jeudi 20 août 2009, par Grégory Poussier

Des recherches ont été effectuées sur des archives vieilles de plusieurs milliers d’années. Etrangement, elles parlaient d’un monde de ténèbres et de dangers : un Age sombre, celui de Dark Earth.

Dossier d’archives n° 15-20312654

Origines : Archives du Stallite de PHENICE

Thèmes : les prôneurs et la foi

Sujet : Renseignements sur la vie d’un membre de la caste des proneurs, ses croyances, ses habitudes, ses contacts. Renseignements récoltés au cours d’investigations dans les ruines de la ville après " Le Grand Déboire ", en 1025 du calendrier de l’Empire.

Art14 : Ceci est la propriété personnelle de la bibliothèque centrale de l’Empire. Toute consultation doit se faire à l’occasion d’une étude justifiée et expressément reconnue par le Grand Conseil de la Connaissance.

Etat civil

Nom : Phelionas Détantat

Sexe : Masculin

Caste : Proneur/missionnaire/adorateur du culte de Solaar

Numéro d’identification bibliographique : 1 02 457 985 6541 A

Particularités : Membre obscur d’une confrérie dite de "Lumière". Adorateur et prophète des anciens temps.

Acte de naissance :Inexistant, il semble que la situation politique de la ville ne permit pas de recensement systématique à la naissance. Cependant, il semble que un registre des intronisations était tenu à jour par un membre des " décideurs de castes ".

Extraits de remarques issues du journal d’un de ses professeurs ; avant l’intronisation :

"Phelionas est un enfant talentueux à qui un avenir glorieux pourrait être promis. Je crois qu’il a appris aujourd’hui ce qu’est l’humilité. Il apprend vite, et bien. Son esprit me fait penser au mien il y a maintenant bien longtemps. Cependant son intelligence est entachée d’un grand défaut. Il a une foi inébranlable en l’homme, et cela causera certainement sa perte.

Si j’étais plus jeune, j’essaierais de tempérer ses passions, de calmer ce feu qui le ronge, de le protéger de la vérité. Il sera déçu. Il n’a que dix ans et il sera déçu. ... Ses progrès son fulgurants. Mais plus il étudie, plus sa foi le transporte. Il me fait peur, car il est convaincu que l’homme est un être bon, chose que j’ai renoncé à croire depuis bien longtemps. Cet enfant est en danger, car il croit en l’amour. Qui aurait pensé cela possible ?

Quant à moi, je suis trop vieux et trop lâche pour vouloir le changer... Je souhaite mourir avant d’assister à la nouvelle déchéance de l’homme. Avant d’assister à sa perte, d’assister au triomphe de la réalité. Lui, croit que l’homme est porteur de lumière, que Solaar n’a rien a voir avec cela. Sa position dans notre caste est déjà compromise."

Rapports du comité responsable de l’intronisation des nouveaux phéniciens :

"En ce jour béni de Solar, nous avons encore une fois assisté a une intronisation.

Les différents pheniciens concernés sont :


Phelionas Detantat

Tous ont reçu la bénédiction des 7 révérés et sont prêts aujourd’hui a servir Solar et Phenice"

Notes issues d’un journal d’un camarade de séminaire de Phelionas Détantat :

"Phelionas est mon camarade de chambre. C’est un garçon timide et réserve. Il reste peu bavard et discret. Cependant, si on aborde des sujets qui concernent la condition des hommes ailleurs qu’à la grande marche, il peut être très violent dans ses propos, et je regrette aujourd’hui d’avoir traite les autres marches de Phenice de hangars a viande en putréfaction. Je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi Humaniste. D’ou cela peut il bien venir ?

...

Phelionas est vraiment bizarre. Je ne comprend pas pourquoi Maître Vïarken le Luxore lui accorde sa protection ! Il m’insupporte avec sa foi en la bonté. Il ne se rend pas compte a quel point il est a côté de la plaque !"

Extraits du journal de Phelionas Détantat, commencé au séminaire

Les documents originaux dont sont issus la suite on subit l’attaque du temps et des intempéries. Retrouvés dans les décombres d’une petite chapelle dédiée au dieu Solar dans une région connue sous le nom de la fourmilière, ces documents sont une reconstitution incomplète du journal du pater.

Voilà maintenant 3 jours que Grabbar, Grand Révéré a tenu a connaître mon évolution auprès du père Melionas. Je ne l’ai su qu’il y a quelques heures. Les raisons de son intérêt me sont inconnues. Je devrais me sentir flatté mais cela m’inquiète plutôt. Qu’aurais je fait qui puisse attirer l’attention d’un des Révérés ?

...

Je sais maintenant la raison qui a pousse le Grand Révéré à se renseigner. Il a connu personnellement mon père il y a de cela bien longtemps. Avant que celui-ci ne parte pour les terres sombres. Je crois qu’ils étaient amis mais se sont disputes avant le départ de mon père. C’est Maître Vïarken qui me l’a dit. Peut-être est ce là un regain de conscience ? J’ose espérer que mon père n’était pas fou, comme nombre de mes collègues le croient, et que Grabbar le savait.

...

Mon père était sans doute un saint homme. Je le crois bon de coeur, et même si mes camarades disent de moi que je suis aussi fou que lui, je continue à garder une certaine fierté et je ne me résous pas à le croire disparu.

...

Voici mon dernier jour au séminaire. J’ai hâte de me plonger dans la faune variée de Phénice. Il faut croire que je suis peut-être tout de même un peu fou puisque je suis le seul de ma promotion à quitter la grande marche aussi vite. J’ai hâte de rencontrer les Phéniciens et ne plus les voir avec les yeux des autres. Ils sont certainement très accueillants et ma foi saura certainement trouver me donner les mots justes quand je prêcherai au milieu d’eux !

...

Mon dieu, J’étais loin de me douter de trouver une telle misère, les gens sont malades, ils ne reflètent que le ...

...

J’ai décidé de rentrer a la marche des lumières. Je ne me soutiens plus, mes forces m’abandonnent. Ces pauvres gens ont besoin de plus que de ma compassion. Mon amour pour eux n’a pas tari, mais je me sens usé. Mes nombreuses suppliques lors des audiences mensuelles n’y font rien, et il me semble que la condition de ces pauvres n’intéresse personne. Je suis la risée de la Marche. Seul Maître Vïarken et Maître Grabbar semblent encore avoir de l’estime pour moi. Je vais m’absenter, changer d’air.

...

Mon séjour dans le palais suspendu est des plus bénéfiques. Même si la vie est rude, je trouve un nouveau souffle à ma foi, et mes croyances me paraissent toujours vraies. Je crois en l’homme et...

...

La vie dans la fourmilière est vraiment difficile, il semble que ces hommes soient vraiment égarés et que je n’ai aucun pouvoir sur eux. En réalité, il semblerait que à partir d’un certain âge, ils se détournent de la lumière pour l’obscurité de leurs galeries, je suppose que … Dans tous les cas, mes efforts ne sont pas récompensés et les seuls paroissiens que je réussis à attirer viennent d’autres quartiers.

J’ai fait la connaissance de gens assez particuliers, je me souviens de les avoir connus il y a fort longtemps, avant le séminaire. Il semblerait que nos destinés doivent se croiser encore fréquemment…

Ils possèdent en eux une force qui me pousse à croire que quelques uns de mes congénères aient en effet cette lumière en eux et que c’est grâce à certains d’entre eux que la lumière peut se faire sur les Stalites. La lumière viendra des hommes ou mourra !

Les révélés ont raison, la lumière ne vient pas seulement des hommes, une chose supérieure leur inspire cette clarté, cette force sans limite qui nous pousse à faire la lumière là où l’obscurité est reine. Nos multiples aventures dans l’obscure me laissent perplexes. Il semble en effet que dans l’obscure aussi la lumière soit. Ne serait ce que dans les coeurs ou les âmes. Je pense en particulier à ce bon Milèsis Dorkun qui était à ce point marqué par l’obscure et sa maladie, qui était également un virtuose et un compagnon des plus …

La découverte de ce culte me laisse perplexe, j’ai peur, pour la première fois. Il semble que nous allons partir dans l’obscure à la recherche de cette ancienne cité. L’avant me fascine de plus en plus, et j’espère trouver là bas l’illumination, la source de lumière qui nous fera renaître…

Mon dieu, les mots me manquent… Je ne sait que penser de notre découverte je suis complètement dépassé. Mais aujourd’hui je sais ! Je sais que quelque part des gens de l’avant vivent encore. Que des gens qui ont survécu à la catastrophe vivent encore quelque part. Je les retrouverai ! D’eux viendra la lumière, d’eux viendra la Rédemption. Eux seuls seront faire renaître les Runkins pour que la lumière règne encore une fois sur la Terre. Et ce jour là, chaque homme se verra grandi, libre de tous ses pêchers. Chaque homme vivra avec au coeur et à l’âme cette luminosité que j’ai vu chez ces gens de l’avant.

J’ai décidé de me consacrer entièrement à l’étude et à la recherche de ces gens de l’avant. Pour que la lumière renaisse de ce qui était, certains d’entre nous doivent être prêt à la Rédemption, prêt à recevoir ce savoir infini. Je serai parmi ceux qui conduiront les hommes à travers la nuit vers la lumière. Je serai un de ceux qui trouveront dans les vestiges de l’avant la marque de la lumière. Solar me pardonne de cette vanité !

Les recherches sont laborieuses et les réticences ne manquent pas. Heureusement, Maître Vïarken voit en mon entêtement une amélioration. Il pense que je ne suis pas complètement perdu pour la cause. Je n’ose pas lui parler de mes convictions et ce qui me pousse à tant d’étude.

Les hommes recyclent ! Je suis désespéré de voir que tout ce savoir est usé, gaspillé pour ce médiocre recyclage. Mon église et le dispensaire regorgent de trésors de l’avant. Je ne sais plus où les mettre. Mon entourage s’interroge… Pour la plupart, ces objets n’ont aucune valeur. En leur temps, toutes ces choses faisaient sans doute la force de l’Avant et seul un érudit peu en évaluer la véritable valeur...

La Rédemption et la lumière doivent se laver dans le feu. Il faut purifier l’âme de ceux qui sont perdus trop avant dans l’obscure ! Le salut viendra d’un phénix qui renaîtra de ses cendres…

D’autres informations sont à l’étude et à la restauration, elle seront misent à la disposition du public autorisé dès leur remise en état.

P.-S.

Cet historique est celui du chef de la Phalange Nadir de Lumière. Phelionas Detentat.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.