SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Dark Earth > Aides de jeu > Règles et matos pour le MJ > Règles > La cuisine
Contribuer

Dark Earth

La cuisine

jeudi 20 août 2009

La bouffe est un élément plus qu’important dans l’univers de Dark Earth si vos aventuriers veulent survivre dans l’obscur. Cette règle est optionnelle mais peut se révéler très intéressante pour densifier encore davantage vos longues marches dans l’Obscur et les rendre plus vivantes.

La compétence cuisine

Lors des longues marches, les rations ne suffisent souvent pas, et pour peu que l’un de vos personnage achète la compétence Cuisine, il va vouloir à coup sur vous préparer des petits plats comme le voulpe au jus de rueg, l’urs farci au rappazz sauce rueg... J’en passe et des meilleurs !

Voici donc les règles que j’ai confectionnées à cette fin (faim).

1. La compétence Cuisine dépend de Connaissance Technique.

2. Pour faire un plat pour un repas, le personnage doit faire un jet de Technique + Cuisine dont la difficulté dépend du plat voulu et des rations dont dispose le personnage :

- Il faut des rations indice 1 pour faire un plat indice 1. Le nombre de succès nécessaire est de 2. Le plat dépend des rations utilisées.

- Il faut des rations indice 1 et 2 pour faire un plat indice 2, le nombre de succès nécessaire est de 3.

- Il faut des rations indice 2 et 3 pour faire un plat indice 3, le nombre de succès nécessaire est de 4.

Si le personnage veut faire un plat indice N alors qu’il n’a que des rations indice N-1, le nombre des succès à obtenir est majoré de 1 et cumulable si les rations sont d’indice N-2.

Exemple :

Thrond veut faire un plat de Takin au Rueg (indice 2), mais il ne dispose que de rations de Rueg indice 1 et de viande séchée de Takin indice 1 qu’il a chassé la veille.

Thrond s’en fout et décide cependant de faire son plat. Il doit obtenir 3 succès : 2 de base + 1 du fait de ses rations indice 1 au lieu d’indice 2.

il lance 7 dés de sa compétence Technique + Cuisine et fait 4 réussites : le plat est une merveille et tout le monde se régale. Merci Thrond !

Le maître du jeu peut évidemment corser l’affaire, et il est là pour ça, en imposant des modificateurs au jet suivant l’état des ustensiles du cuisinier par exemple ou suivant le degré de décrépitude des rations. Elles peuvent avoir traîné dans l’eau des marais...

3. Si le jet est un succès, le plat est comestible et réduit d’autant que son indice le modificateur d’hostilité de faim du milieu concerné lors d’un test de survie des heures qui suivent.

Il faut cependant faire un test de cuisine par jour, en supposant que les personnages prennent un seul vrai repas par jour. Si le personnage fait le double des succès demandés, tous les personnages prenant part au repas regagnent un point d’énergie, requinqués par le succulent repas !

Au contraire, si le PJ commet une maladresse lors du jet, ceux qui touchent ce plat de daube au Rueg perdent un point d’énergie immédiatement et doivent faire un jet de Résistance + endurer contre 4, sinon ils choppent une indigestion qui leur fait perdre 2 points de vie.


Encadrement arrondi
Les commentaires sur cet article

2013-02-05 16:26:42 - rodi

Relu et corrigé. C’est très intéressant cette règle optionnelle : 4/5

Encadrement arrondi
Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.