SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Dark Earth > Scénarios > Le dernier jour des bannis
Contribuer

Dark Earth

Le dernier jour des bannis

jeudi 20 août 2009, par Multisim

Ce scénario, issu du site officiel, se déroule alors que, comme chaque année, on prépare activement les cérémonies qui marqueront le Jour des bannis.

Œuvrant dans l’ombre, une petite organisation secrète cherche a mettre fin non pas au Jour des bannis lui-même mais aux multiples vexations, humiliations et tortures physiques et psychologiques qui l’accompagnent.

Cette "cellule" est composé d’une dizaine d’hommes, issus de toutes les couches sociales de Phénice. On y trouve un magistrat (par ailleurs connu pour la sévérité de ses verdicts), deux défenseurs, un ingénieur, trois fouineurs, un huileur, un marcheur et un prôneur..

Pour atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés, les membres de la cellule travaillent depuis plusieurs mois à une mise en scène destinée à faire prendre conscience à l’ensemble de la population de la cruauté inutile des cérémonies du Jour des bannis.

Ils ont organisés l’accusation, la condamnation et le bannissement d’un prôneur. Voici une chose qui ne s’est encore jamais vue à Phénice. Personne n’imagine que la Justice, aussi droite soit elle, ne puisse condamner un membre du clergé de Solaar. Le prôneur en question, volontaire pour la circonstance, est prêt à sacrifier sa vie (car il sera banni) pour mettre un terme à cette forme d’expiation collective que constitue le Jour des bannis.

Le plan de la cellule est le suivant :

1°) Faire condamner le prôneur par le Juge la veille du Jour des bannis, pour empêcher toute intervention des instances de Solaar. Le prôneur lui-même déclarera accepter sa peine. La condamnation a pour motif d’avoir porté assistance à un prisonnier lors du précédant Jour des bannis.

2°) Obliger la hiérarchie des prôneurs à intervenir le lendemain, c’est-à-dire le Jour des bannis, en public et en justifiant cette intervention par le fait que le crime ne justifie pas une peine aussi lourde.

3°) S’engouffrant ainsi dans la brèche ouverte par l’action des prôneurs, le groupe, et plus particulièrement ses plus haut membres (gardiens du feu, juge, ingénieur) se mettront à défendre les prisonniers contre les injures et les coups lors de leur transfert vers l’exil. Ils comptent sur un effet d’entraînement des familles tout d’abord, des amis, puis d’une frange non négligeable de la population.

Voici quelques suites potentielles à ce mini-scénario. Si le groupe a réussi, il sera difficile aux prôneurs et aux gardiens du feu d’accepter une telle défaite. Mais l’opinion publique a un sens à Phénice, surtout en un moment de tensions sociales importantes comme aujourd’hui. Les manœuvres de certains prôneurs pourront mettre en péril l’existence des membres de la cellule. D’autres chercheront sans doute à légiférer sur ce point précis.

Si le groupe à échoué, la plupart de ses membres seront prêts à recommencer, probablement par d’autres moyens, comme la corruption.

Les personnages :

Il existe plusieurs moyens de faire entrer les personnages dans ce petit scénario :

1°) Ils peuvent avoir connaissance de la cellule par l’intermédiaire d’un contact et peuvent décider d’enquêter sur elle, voire de la dénoncer aux contrefeux.

2°) Ils peuvent être contactés par des enquêteurs pour obtenir plus de renseignements.

3°) Ils peuvent assister au procès (qui a lieu, par exemple, juste avant celui de l’un des leurs) et être intrigués par une telle décision.

4°) Ils peuvent faire partie d’un groupe chargé de neutraliser la cellule après le verdict du procès. Ce groupe, constitué à l’initiative de prôneurs ultra-conservateurs, doit purement et simplement éliminer les membres de la cellule et ce sans se poser de questions.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.