SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Dark Earth > Scénarios > La Horde du Contreshankr [en cours] > Acte 1 : La fausse prophétie > I.2_Seuls dans l’Obscur
Contribuer

Dark Earth

I.2_Seuls dans l’Obscur

vendredi 22 mars 2013, par rodi

Ce deuxième scénario sera celui de la première marche des personnages. Contraints au départ d’Okhaen par les évènements du premier scénario, ils vont se rendre à Sparta, stallite d’origine du messager du Konkal. Ce scénario est un scénario intermédiaire. Prévu pour être joué en une séance, il traitera de la marche et de la vie dans l’Obscur.

Introduction : La vie continue

Cette introduction est la suite directe du scénario précédent L’heure du Serpent. Les personnages sont donc probablement atteints dans leur chair, mais aussi dans leur âme, suite aux deux confrontations face à des shankréatures puis à la mort de Faruk. Certains vont donc probablement avoir besoin de repos. Repos qui leur sera donné à Portail ou à Okhaen. Pendant ce temps, de nombreux évènements vont avoir lieu. Il n’est pas nécessaire de les jouer. Les décrire sera bien suffisant.

Tout d’abord, le corps de Faruk va être incinéré à Portail. Suite à la cérémonie, un de ses amis va se présenter aux personnages. Il explique que Faruk lui avait demandé de remettre certaines de ses effets personnels à cinq jeunes gens du stallite. Or Hans, c’est ainsi qu’il se nomme, a tout de suite compris qu’il s’agissait des personnages lorsqu’il les a vu arriver à Portail quelques jours auparavant. Parmi les affaires se trouvent du matériel de marche d’indice 3, un falchion d’excellente facture (dommages +2, défense +1) probablement amélioré, cruelle coïncidence aux Ateliers Anker et une carte (à scanner). Cela est très précieux et Hans va demander aux personnages d’en prendre le plus grand soin. J’ai personnellement ajouter pour mon groupe un carnet en cuir destiné à la Horde du Contreshankr.

Pendant ce temps, des réparations vont être effectuées à Portail et à Okhaen. Les personnages en bonne santé peuvent y participer. Il s’agit de remettre tout en état ce qui a été endommagé lors des attentats du Konkal. Le principal chantier va être la rénovation de la douve du deuxième cercle. Combler les fissures, plus ou moins grandes, provoquées par les explosions va prendre environ une semaine.

A la fin de cette semaine, les derniers konkalites vivant vont être jugés à Okhaen ou pendus en haut du phare s’ils sont à Portail. D’ailleurs, mêmes les corps sans vie d’Anker et du messager vont être pendus durant tout une semaine. Ni Omar, ni Lucéphore d’Ambre ne vont accepter de rendre à l’un ou à l’autre les coupables ou les cadavres. Justice sera rendue là où chacun se trouve. De toute façon, la sanction sera la même. La mort !

Quand tout cela sera fini, que les choses seront rentrées dans l’ordre et que les personnages seront de nouveau tous sur pied, il va être temps pour la Horde de prendre la route. Kolohent et Tunkar sont en effet portés disparus et nul ne sait encore ce que voulait le messager de Sparta, porteur d’une bien étrange sentence.

Hordiens, faites confiance au destin...

Il est donc probable que la Horde du Contreshankr fasse route vers Sparta, après avoir effectué un détour par le monastère Gaïa des Terres de Solaar dont la description est disponible en annexes. C’est en tous les cas ces évènements qui seront décrits dans le scénario.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.