SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Deadlands > Aides de jeu > Personnages > Colton Cobb
Contribuer

Deadlands

Colton Cobb

vendredi 4 mai 2012, par rodi

Colton Cobb est un personnage créé par Sam pour le scénario en ton âme et conscience (disponible sur la rubrique). Sorcier noir redoutable aux allures de pied tendre très sympathique, il méritait bien un plus long développement. Le voici !

Colton Cobb, le pied tendre

Colton Cobb est un dandy anglais, qui dans la campagne En ton âme et Conscience de Sam, a prévu de créer une nouvelle race de déterrés en utilisant l’âme des personnages. Voici ce que Sam dit de son vilain PNJ dans l’introduction de la campagne :

Colton Cobb est vieux, riche, anglais & complètement déjanté ! Il y a bien longtemps que toute trace d’humanité a quitté son corps, en fait depuis qu’il a vendu son âme aux justiciers. Or, notre homme est également érudit et comme tout bon méchant, un peu (voire même carrément) sorcier. Bref, il a un plan : Faire venir sur terre des manitous dans des corps frais. Jusque-là, rien de bien original ! Il n’y aura que quelques déterrés de plus… Sauf qu’il a mis sur la main sur un ancien rituel qui permet de faire quitter l’âme d’une personne vers les terres de chasse. A partir de là, son plan est simple : trouver des « volontaires », effectuer le rituel, relâcher les manitous afin qu’ils se lâchent un peu… Imagine, pour un manitou être dans une carcasse neuve et ne pas avoir une tête de cadavre, sans personne pour venir t’emmerder avec ses crises morales lorsque tu pends Mme Kitty avec les intestins de son fils. C’est pas le pied ? Pour sûr, c’est tripant ! Là où ça se corse, c’est que notre homme est un scientifique, il croit à la théorie darwinienne sur l’évolution de l’espèce. Or pour accueillir une race supérieure (les manitous) il faut également un hôte supérieur. Et tu ne devineras jamais qui il a choisi ?

Tu peux également te demander pourquoi foutre le boxon chez les ricains ? Et bien, considères qu’il a une dent contre eux depuis leur indépendance.

Bon, alors il va faire comment, le père Cobb, pour effectuer sa sélection naturelle ? Rien de plus simple, il va organiser un voyage à travers le Weird West dans un train de la Union Blue (de Chicago à Denver), puis de la Denver Pacific (de Denver à Salt Lake City). Il compte sur ce voyage, qui sera émaillé d’embûches, pour effectuer sa sélection. Pour être sûr que le voyage ne soit pas de tout repos, il a un homme de main qui s’occupe toujours de pourrir un maximum le trajet du convoi. Arrivé à destination, il se servira des survivants en tant que réceptacle à Manitous.

Colton Cobb est né en 1816 à Manchester dans une famille très aisée à la tête d’une aciérie riche à millions. Par conséquent, on ne peut pas dire qu’il ait connu le besoin. Sa jeunesse fut heureuse mais le petit garçon qu’il était semblait déjà avoir un penchant pour la souffrance des autres et sa collection d’insectes morts inquiètait sa mère. Cette dernière disparaît d’ailleurs le jour de ses dix ans. C’est Colton qui la retrouva pendu dans la chambre parentale. La nurse n’eut aucune preuve de l’assassinat mais elle en était presque sûre. C’est Colton qui avait tué sa maîtresse... Elle en perdit les yeux et les oreilles et on ne retrouva jamais son corps... A 20 ans, Cobb perdit son père et hérita d’une fortune incommensurable. Au premier abord très sympathique, il intégra de nombreux clubs d’aristocrates fumeurs de cigares, laissant la gestion de l’entreprise au vieux bras droit de son père, Cyrus Danes. S’intéressant intensément à l’occulte, il entra, grâce à sa fortune mais aussi à des connaissances solides, des groupes telles que la Franc Maçonnerie ou la Société des Explorateurs. C’est d’ailleurs lors de voyages à Denver et New York, au début des années 60, qu’il rencontra Charles Pennington Smythe, de la Société des Explorateurs et Sir Lionel Thompson de la loge maçonnique de New York.

Avant cela, le prestige de Cobb n’avait cessé de grandir en Grande Bretagne. Proche des puissants, confident des maîtres des cercles occultes et généreux donateur à la couronne britannique, Cobb était aussi un vétéran des campagnes indiennes, effectuées pour la gloire de la Reine Victoria. La légende raconte d’ailleurs qu’il survit à une rencontre dans une profonde grotte avec un sorcier noir sikh qui terrifiait la région. Il est d’ailleurs toujours en possession d’un crâne qu’il prétend être celui du sorcier... Pour ses exploits mais aussi pour tous ses talents, il fut anobli par la Reine Victoria et Colton Cobb devint Sir Colton Cobb.

Tout réussissait donc à Cobb. Sa vie familiale était aussi un exemple. Marié à Emilia Rothledge, une splendide fille de propriétaire terrien, il fut, sur le tard, l’heureux père d’une très mignonne Sarah. Fasciné par sa beauté diabolique, il en fit très vite une poupée destinée aux gloires occultes les plus fameuses. L’accompagnant partout, elle fut présentée aux plus grands maîtres maçons du Royaume-Uni et d’Europe qui la firent sauter sur leurs genoux, tout aussi éblouis par son étrange regard perçant...

Tout était donc prêt pour le grand voyage dans le Weird West. Planifié dès 1874, il débuta en juin 1875 quand le navire transatlantique quitta le port de Douvres. Quelques semaines plus tard, la famille débarqua à New York. Hébergé par les frères de la loge de New York, Cobb acheta un train et tout son petit monde, sa femme, sa fille et son serviteur des basses oeuvres, le mystérieux huckster Ash partit vers Chicago. Cette première étape fut l’occasion d’engager une équipe de baroudeurs destinés à agrémenter le voyage jusqu’à Salt Lake. Les évènements qui suivirent sont ceux de la campagne Ame et Conscience de Sam.

La vraie histoire de Cobb

La vraie histoire de Sir Colton Cobb est bien plus ancienne. C’est en effet un être séculaire dont l’existence débute en Allemagne pendant les guerres de religion et qui a inspiré le célèbre conte allemand dont Goethe a fait un best seller. Il semblerait que les origines du conte aient une part de vérité. Quelques rumeurs font en effet mention d’un homme aux pouvoirs mystérieux. Ainsi, un certain qu’un docteur Georgius Sabellicus Faustus Junior aurait, selon un ami de Luther, étudié la magie surnaturelle à l’université de Cracovie en Pologne. Accusé de pratiquer la magie noire, il prétendait avoir des pouvoirs proches de ceux du Christ. Etre fascinant, il fit très vite des adeptes à l’université d’Erfurt mais dut fuir suite à des accusations de violence sur ses étudiants... D’autres témoignages racontent qu’à l’université, il aurait fait apparaître, lors de cours sur l’Iliade et l’Odyssée, des monstres tentant de dévorer l’auditoire. Un moine franciscain, Konrad Klinge, lui aurait même entendu prononcer de terrifiantes paroles :

« Je suis allé plus loin que vous ne le pensez et j’ai fait une promesse au démon avec mon propre sang, d’être sien dans l’éternité, corps et âme »

D’autres traces permettent d’en savoir davantage sur Faust. Ainsi, Philip Von Hutten, un aventurier allemand, lui demanda de prédire son avenir avant d’explorer une région du Venezuela. Six ans plus tard, il écrivit à son frère que tout s’était produit exactement comme Faust l’avait prévu. L’étrange personnage serait mort dans les années 1530 suite à l’explosion de son appartement où il faisait des expériences chimiques.

Son histoire a été reprise et romancée de nombreuses fois. Mais l’essentiel est bien là, dans ce qui a été au dessus ! Le Docteur Faust, assoiffé de connaissances et déçu par le peu de choses que pouvait lui apporter la vie, passa un pacte avec Méphistophélès, qui lui offrit la vie éternelle et la connaissance universelle en échange de son âme ! L’essentiel est bien là !

Colton Cobb est le Docteur Faust et le corps retrouvé dans l’appartement n’était que celui d’un clochard. Suite à cela, le sorcier disparut, accumulant des connaissances extraordinaires, parcourant des contrées méconnues d’Asie et d’Amérique Latine. Lors d’un nouveau séjour en Angleterre, il rencontra un richissime anglais dont la femme venait accoucher d’un fils. Faust y vit une opportunité d’accroître son pouvoir et, à la suite d’un rituel, inspiré de Méphistophélès, il parvint à placer son âme et ses connaissances dans le corps de l’enfant. Ce rituel nécessita la mort de son corps physique mais le jeu en valait bien la chandelle. Ainsi, le jeune Colton Cobb prit peu à peu connaissance de ses nouvelles facultés et débuta une vie trépidante qui allait le mener à New York puis Chicago.

Les projets de Cobb

Suite à la campagne Âme et Conscience et l’échec de Cobb, le sorcier noir va repartir en quête de pouvoirs et de gloires occultes. Il va apprendre qu’il existe une pierre noire cachée dans des ruines d’Amérique du Sud. Cette pierre est celle de la Trilogie Devil’s Tower et si les personnages partent à sa recherche, il se pourrait qu’un nouveau PNJ vienne se mêler à la fête.

Cobb espère que cette pierre lui permettra de faire du XXe siècle, le siècle de sa grandeur. En attendant d’avoir de nouvelles pistes, il s’est préparé un écrin à Denver pour la mystérieuse Pierre Noire. Il y a acheté un saloon qu’il a fait rénover grâce à son incommensurable fortune. Ce saloon, le Century Club, commence à accueillir des personnalités importantes de la ville. Pour les charmer et les envoûter, le vieux Cobb n’était pas satisfaisant et Méphistophélès a poussé Cobb a se suicider afin que son âme puisse intégrer un nouveau corps. Désirable à souhait, le nouvel hôte est destiné à faire du Century Club le lieu où il faut être à Denver.

Et désormais, Méphistophélès en est sur, s’il entre en possession de la pierre, le XXe siècle sera celui de son hôte et Aleister Crowley, le nouveau et charismatique patron du Century Club, deviendra le maître occulte du Weird et de la Terre entière !

Caractéristiques

Colton Cobb n’a pas de caractéristiques. Ses pouvoirs sont inimaginables. Ce sont celles d’un diable millénaire. Si les personnages doivent l’affronter, ils devront pour le vaincre se faire assister des plus grands PNJ du Weird West...

A lire

- Le scénario Ame et Conscience de Sam.

- L’article Wikipedia sur Faust.

- La Bande Dessinée West et en particulier les deux premiers tomes.

Illustrations

Les deux illustrations de Cobb proviennent de l’excellente BD West et du site www.lapasserellemontreal.com.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Pinnacle Entertainment Group comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Pinnacle Entertainment Group et n’a pas reçu son aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr