SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Deadlands > Aides de jeu > Règles > Nouvelles règles > Les Jetons de malveillance
Contribuer

Deadlands

Les Jetons de malveillance

vendredi 3 février 2012, par Sam.

Comment ajouter un peu de piment dans vos parties de Deadlands quand vos joueurs servent les justiciers ? Lisez cet article de Sam et vous aurez une idée diabolique à mettre en scène !

Quand un groupe arrive à faire baisser le niveau de terreur grâce à ses actions, il reçoit un jeton de légende. Ca tu connais, c’est écrit noir sur blanc dans le bouquin de base. Mais quand quelqu’un fait un truc moche mais j’veux dire vraiment moche, pas simplement cambrioler une banque en faisant cracher la pétoire lors de la traversée de la ville, faire des galipettes dans le foin avec une partenaire modérément consentante ou passer cette bonne vieille famille Ingalls par le fil de l’épée (d’ailleurs, qui n’en a jamais eu envie ?), bref, quand il fait quelque chose d’indicible, il reçoit un jeton de malveillance.

Mais comment en gagne-t-on ?

Comme tu peux t’en douter, on ne reçoit pas un jeton de malveillance en étant un tueur à la petite semaine… On peut être la pire des crapules, le plus grand salaud que cette putain de terre ait jamais porté sans en avoir un seul. Pour tout te dire, on n’en reçoit que lorsque l’on sert les intérêts des Justiciers. Si t’es un Marshall sympa, c’est uniquement en connaissance de cause, mais si t’es un Marshall avec des corrones, c’est également dans la plus parfaite ignorance (nul n’est sensé ignorer la loi après tout). Quoiqu’il en soit, le jeton se gagne toujours de manière individuelle (plus rapide, plus facile, plus séduisant est le côté obscur) et il est donné directement au joueur. Il reste de séance en séance et n’est jamais mis dans le pot commun (du moins, tant qu’il n’est pas utilisé). La seule et unique chose que le joueur sait, c’est qu’il peut le dépenser le jour ou il est vraiment, mais vraiment dans la mouise jusqu’au cou.

Concrètement, qu’est ce que ça fait ?

Tant qu’on ne l’utilise pas, pas besoin de s’en soucier, il reste avec toi, bien au chaud et te rappelle juste qu’au court de ton existence, t’as fait un truc vraiment moche et que t’as servi les intérêts des pires ordures imaginables. Il te narguera sans cesse et te murmurera à l’oreille : « utilise moi... ». A toi d’être fort et de résister à la tentation !

Mais si jamais tu l’utilises, les Justiciers se penchent sur ton cas et font intervenir une de leur abomination pour te sortir directement ou indirectement du pétrin (si tu vas être pendu, c’est à ce moment précis qu’un diable des poussières fait son apparition, si tu vas être offert en pâture par des cultistes à des vers géants, ceux-ci trouvent d’un coup que le cultiste grassouillet et bedonnant à tes côtés est bien plus à leur gout, si l’abomination est en train de te ronger la jambe gauche, elle se désintéresse complètement de ton cas pour s’occuper de quelqu’un d’autre, etc…)

Mais en fait, c’est super bill !!!!

Oui, et non parce qu’une fois qu’on a dépensé ce jeton, il est mis dans le pot commun et, s’il est tiré par n’importe quel joueur, il y est remis IMMÉDIATEMENT, sans que le joueur en question ne puisse retirer un autre jeton en compensation, y compris le joueur par qui il est arrivé là dedans. La destinée est une putain capricieuse. Donc, oui, si ton gang est particulièrement malchanceux, il peut le tirer plusieurs fois à la suite (c’est un peu la boule noire de Motus). Si, par contre, le Marshal le tire, il le garde et l’utilisera comme un jeton de légende pour un de ses PNJ (on le laisse choisir mais ça semble évident que ce soit un PNJ hostile et au pire moment possible). Cette fois-ci il sera définitivement défaussé. Si le Marshall n’a pas l’occasion de le dépenser durant la partie, il peut choisir soit de le garder pour la partie suivante (en sus de ses jetons), soit de le remettre dans le pot histoire d’espérer pourrir encore un peu les tirages de jetons de ses joueurs.

Et c’est tout ?

Qu’est ce que tu crois hombre, que les Justiciers font ça que pour le plaisir d’aider quelqu’un qui leur a filé un petit coup de pouce, une fois, y’a longtemps ? Pas du tout, c’est bien plus fourbe que ça...

Primo, l’abomination qui a « sauvé » l’heureux élu va élire domicile là ou la pépite a été utilisée, ce qui va invariablement monter le niveau de terreur de la région de 1 au cours des semaines suivantes.

Secundo, le perso qui utilise le jeton gagne un point d’infamie. Mais qu’est-ce donc qu’un point d’infamie ? Déjà, pour commencer, le joueur va pouvoir marquer ce point au stylo et en rouge sur sa feuille, juste en dessous de son total de trempe. Le rouge, c’est histoire de lui dire que c’est vraiment une très, très, très mauvaise idée de continuer sur cette voie là et le stylo pour lui montrer que c’est indélébile. Et concrètement, ça fait quoi ? Ben c’est simple, le total d’infamie se retire du niveau de terreur de la zone lorsqu’il doit faire un jet de tripe mais attention, s’il annule les malus, il ne file JAMAIS de bonus (ex : si la zone à un niveau de terreur de 3 et le perso un total d’infamie de 4, il fait un jet à 0, pas à +1). Le second effet kisscool c’est que si un jour le total d’infamie dépasse le total de trempe, c’est fini, game-over, fin de la partie, terminé, il passe au service des justiciers en tant que PNJ. Si jamais le perso meurt, le total d’infamie lui permet de tirer des cartes supplémentaires pour revenir d’entre les morts. Accessoirement, le total d’infamie sert aussi comme bonus au Manitou lors des jets de contrôle et domination. Ouais, on l’avait pourtant bien dit que c’était une vraie mauvaise idée de le dépenser ce jeton.

Peut-on se débarrasser d’un jeton de malveillance ?

Oui, en dépensant un jeton de légende : s’il est toujours dans le pot, la prochaine fois que le jeton de malveillance sort, il sera défaussé (mais ne fera toujours pas tirer un autre jeton en compensation). S’il est dans la main du Marshall, ce dernier le défausse et tire un autre jeton à la place (en plus d’être une putain capricieuse, la destinée est une garce).

Les points d’infamie sont eux, indélébiles.

Comment le mettre en place ?

Ne mentionne pas l’existence de ce jeton, fais quelques parties, fait leur même gagner un ou plusieurs jetons de légende et ne le mentionne uniquement lorsque un membre du gang en gagne un pour la première fois. Ne lui précise pas les effets, dit lui simplement qu’il a gagné un jeton de malveillance et que s’il veut en connaitre les effets, il n’a qu’a le dépenser…

Et au final, l’intérêt, c’est quoi ?

L’intérêt, c’est simplement de rajouter un peu de profondeur et de donner le choix de sa destinée au joueur : vaut-il mieux mourir en héros ou vivre ? Quel sacrifice est acceptable pour s’en sortir et contrer les Justiciers ? Le jeton est là, il le nargue mais tant qu’il n’est pas dépensé, il est inoffensif et rappelle juste que consciemment ou inconsciemment, il a, un jour, servi le jugement.

Par contre, la responsabilité de son utilisation incombe complètement et entièrement au joueur, par ce qu’au final, rien ni personne ne l’a obligé à dépenser ce jeton et que ça sera lui et uniquement lui qui sera responsable de sa déchéance lorsqu’il commencera à s’aventurer sur cette pente savonneuse.

Adapté d’une idée originale de John Wick.


Encadrement arrondi
Les commentaires sur cet article

2012-02-03 07:47:05 - rodi

très bonne idée : 5/5 !

Encadrement arrondi
Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Pinnacle Entertainment Group comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Pinnacle Entertainment Group et n’a pas reçu son aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr