SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Deadlands > Inspirations > Bandes dessinées et romans > Manitou
Contribuer

Deadlands

Manitou

de Graham Masterton

mardi 14 novembre 2000, par MrHoward

Roman de Graham Masterton de 1975 mais sorti en France en 1978, écrit en seulement une semaine ! C’est une aide de jeu exceptionnelle pour Deadlands afin d’en apprendre davantage sur le monde des esprits et des manitous...

Tome 1 : Manitou

Tome 2 : La vengeance de Manitou

Tome 3 : L’ Ombre du Manitou

L’ heure de la vengeance est proche. Les indiens n’ ont jamais digéré les massacres perpétrés par les blancs et le vol de leurs territoires. Certains vieux hommes-médecines étaient très puissants à l’ époque, et très liés avec les démons et les manitous, les esprits qui sont en toute chose. Parmi eux, Misquamacus, le légendaire homme-médecine... A l’ aide de certains rituels, il a disparu de la surface de la terre et revient se venger, et venger son peuple, à notre époque . Pour cela il renait dans le corps d’une jeune fille, devant des hommes pétrifiés de terreur, sauf Singing Rock, un autre homme-médecine, et Harry Erskine, un soit-disant occultiste. Ces hommes vont livrer un combat sans merci pour détruire Misquamacus, où au moins le faire retourner d’où il vient. Ils l’ affrontent successivement dans les deux premiers volumes de cette trilogie, pour finalement aller sur son propre terrain, le ’Grand Dehors’, le monde des manitous.

Cette trilogie est celle qui a révélé Graham Masterton au grand public. Ce qui a fait son succès au premier abord est bien sûr le fait que Misquamacus soit sorti d’une nouvelle d’ Howard Phillips LOVECRAFT pour arriver dans notre époque.

Le premier volume est un peu faible à mon goût, on a l’ impression qu’il suffit à Harry Erskine de passer deux ou trois coups de fils et hop, la solution apparaît.

D’ autre part, les personnages sont assez sommaires dans ce premier volume, ils sont largement plus développés dans le deuxième et troisième. Et la venue de Misquamacus, en l’ occurrence dans le corps de la jeune Karen, manque cruellement d’ explications, surtout scientifiques.

Enfin, les policiers et autres intervenants sont trop enclins à croire au surnaturel, ils l’acceptent quasiment immédiatement, ce qu’ils ne font plus du tout, heureusement, dans les deux autres volumes.

Donc après un premier volume un peu faible, mais néanmoins plaisant à lire, nous retrouvons enfin du Masterton en pleine forme. Par contre que les Lovecraftiens ne cherchent pas trop de références à HPL, il n’y en a presque pas, hormis certaines références à la région Miskatonic et sa rivière .

Une trilogie très sympathique donc, à lire, notamment pour les lecteurs intéressés par la magie indienne.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Pinnacle Entertainment Group comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Pinnacle Entertainment Group et n’a pas reçu son aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr