SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Deadlands > Inspirations > Récits de campagnes > A la poursuite de la pierre noire > Retour à Salt Lake City
Contribuer

Deadlands

Retour à Salt Lake City

vendredi 5 février 2010, par Gabriel, rodi

Après être parti de Salt Lake vers Lost Angels, Elliott revient chez lui... Il est en effet sur les traces de l’immonde Stone. Encore une fois, des informations confidentielles parsèment ce scénario. Attention donc ! Ceci est réservé aux marshalls.

Août 1877

21 août 1877, matin :

Après un voyage en autocoptère avec Angus, nous arrivons à Salt Lake. Le journal nous apprend que Young s’est enfui, qu’il y a eu un casse à la banque il y a 5 jours, et que plusieurs savants fous ont disparu : Théophile Bergman il y a 5 jours, Steven Bowman hier, de la Smith, ainsi que Mme Rasmussen, alchimiste allemande dont la rumeur prétend qu’elle travaillait sur la résurrection, Manfred Stark, œuvrant sur la pollution et ses effets, et Grégori Tremane, cherchant sur l’électricité. Nous allons mener l’enquête. Les premières usines poussent dans Salt Lake.

21 août 1877, midi :

Juste une pause déjeuner, le temps de faire le tri. Au Monkeywrench, nous avons appris que les 3 « savants hors-Smith » travaillaient seuls, peut-être sur la « science du patchwork ». Bowman était quant à lui dans les explosifs, et Bergman dans l’horlogerie. Et un autre larron a été enlevé cette nuit : Léandro, qui tenait une horlogerie dans le Junk.
Il y avait un homme en planque aux abords de la boutique de Léandro, connaissant suffisamment le Junk pour me filer entre les doigts. Le magasin et le labo sont dévastés, et un adolescent en toge planqué nous apprend que Léandro s’est enfui, poursuivi par Stone : une boîte à musique a disparu, dont il nous donne la clé. Léandro était membre d’une association de savants fous (< 0 >), sous le nom de Demetrius. Avant de partir, j’ai emporté 6 livres parmi les plus précieux de Léandro, ainsi qu’un ouvrage sur les Sioux. Warwick était fermé, de même que le Temple, donc nous avons été voir Eli Waters, le shérif. Il a appris que Stone, le « tueur de shérif » était à Salt Lake. Young est officiellement parti à Denver ( ?), et la Légion de Nauvoo a déménagé de Fort Smith. Quant au casse, il semble avoir été perpétré par Hestia et deux autres personnes (une femme brune et un homme, la quarantaine, brun). Un seul coffre a été ouvert, celui de M. Miles, sans avoir été fracturé.

21 août 1877, fin d’après-midi :

Une effraction chez Warwick, et nous avons appris que Léandro y était un bon client, de même qu’un certain Lionel Thompson, pour des livres identiques ou similaires. Warwick devait avoir une relation avec Ida, de l’ « Edna’s Eat », qui nous apprend le lieu leurs rendez-vous galants : l’hôtel Whateley, un hôtel à l’écart dans les montagnes. Nous y avons, difficilement, retrouvé Warwick et Léandro, et leurs révélations sont effarantes. Stone a contacté, l’année dernière, « La Confrérie », le groupe de savants fous pour lequel Léandro est Demetrius. Prométhée, leur chef, a construit une machine permettant de fermer « un portail vers les Terres des Morts, aux racines de l’Arbre de vie, où se cachent les Justiciers ». Là où ça se complique, c’est que nous apprenons que la Tour du Diable est un endroit maudit, lieu des mauvais esprits, gardée par esprit Ours qui a disparu. Elle est aussi, accessoirement, une des 7 Cités, portail vers les Terres des Morts. Celui-ci s’est ouvert, le sceau ayant été brisé par Raven peu après le Jugement. En 1872, Kang a passé un pacte avec les Sioux pour nettoyer l’endroit (et accessoirement g gagner le passage du territoire dans le cadre de la bataille du rail). Il a engagé des technomages,la Confrérie, qui ont inventé la « boîte de Pandore » et l’ont mise en place. Et Stone a fait construire, en 1876, l’antidote : boîte à musique, clé, parfum, pierre noire forment un cocktail détonnant neutralisant la boîte de Pandore. Et là, nouvelle révélation : un manitou (enfin, on m’a dit que ça ressemblait à cela) a pris le contrôle pour nous annoncer qu’une deuxième boîte, piégée, avait été construite par un savant fou de « La Cour », afin de les éliminer. Et les scarifications de Kurt ont parlé : 5h12, la boîte de Pandore est détruite ; 6h17, la deuxième machine est détruite. Ces révélations sont aussi inscrites sur des plans possédés par Prométhée. Quant à Thompson, il appartient à un des cinq groupes coursant la pierre noire : les Francs-Maçons de New-York.

22 août 1877, midi :

Les choses se sont gâtées, nous qui pensions avoir une bonne partie des cartes en main. Stone nous a retrouvé, et a récupéré la clé, après avoir éliminé Léandro et Warwick (lui-aussi, anti-crucifié). Il est donc en possession de presque tous les éléments, sauf les plans, qu’il va devoir intercepter à Denver, et, je crois, le parfum. Mais nous savons, nous, où se trouve Prométhée, et donc les plans : à la synagogue du rabbin Herblum.
Pour corser le tout, Liane a été enlevée par l’ « As de Pique », membre de La Cour, et celui-ci nous a donné rendez-vous à Denver, à la Lawrence Church. Il est déjà en possession de la boîte piégée. Hestia, avant de périr de la main de Gavroche, nous apprend aussi qu’elle avait été contactée par les Francs-Maçons de New-York pour remettre la boîte à musique récupérée dans le coffre de M. Miles au Century Club de Denver, à un certain Crowley. Le hold-up avait été commandité par un certain L.T.

Je pense qu’on va devoir s’arrêter à Denver...



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Pinnacle Entertainment Group comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Pinnacle Entertainment Group et n’a pas reçu son aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr