SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Deadlands > Scénarios > One shot > 500 Rifles (Arizona & Texas)
Contribuer

Deadlands

500 Rifles (Arizona & Texas)

dimanche 15 octobre 2006, par Géronimo

Une histoire de fusils trafiqués, de révolutionnaires mexicains et une jolie fille en prime... Où comment un héritage attire plus d’ennuis qu’il ne rapporte de dollars... Ce scénario est inspiré de la BD 500 fusils parues chez Delcourt.

Extrait

Notre histoire débute en Mars 1873 lorsque June Cummings, une prostituée de Dodge City rachète 500 fusils Enfield avec 10 boîtes de cartouches par fusil à un ancien officier sudiste pour la coquette somme de $20 000 qu’elle a économisé en 10 ans de travail. Mais cet officier n’a pris aucun risque. En effet, ces armes devaient être détruites car elles avaient un défaut de fabrication. Il les a simplement détournées avant leur destruction.

Ensuite, avec son chariot rempli, elle se rend à Chihuahua, au Mexique, pour demandé l’aide d’un ancien client à elle nommé Dodge Mac Allan, aussi surnommé Mac Dog, qui y tient une cantina. Ce dernier accepte de servir d’intermédiaire entre elle et le général révolutionnaire Juarez. Toutefois, Mc Allan s’aperçoit très rapidement que les fusils sont bons pour la réforme. Il décide de tenter le coup quand même.

Mac Dog demande alors à ses clients de rapporter aux partisans de Juarez qu’il a 500 fusils Enfield à vendre. Il obtient rapidement une réponse. Juarez accepte son offre. Il envoie l’un de ses officiers de confiance, El General Cojones et une cinquantaine de ses hommes aux ruines d’Astocaretepelt avec les $50 000 ($70 par fusil + $30 pour 10 boîtes de munitions) du paiement.

Malin, Mac Dog retire toutes les culasses des fusils et les range dans une caisse de munitions. Il se rend ensuite dans l’ancienne ville aztèque avec une journée d’avance sur l’heure du rendez-vous. Il enterre alors la caisse sous la statue d’As’tocar, l’ancien roi de la cité.
Quand Cojones arrive et qu’il voit le gringo seul avec le chariot chargé de caisses, son esprit ne fait qu’un tour, il ordonne à son lieutenant : Cortepico d’abattre immédiatement le yankee. Cortepico obéit et Mac Dog rejoint les Terres de Chasse. Cojones veut en effet garder le pognon pour lui.

En ouvrant les caisses et en essayant les armes, ils s’aperçoivent alors que les fusils n’ont pas de culasses et qu’ils se sont fait avoir. Cojones accuse alors Cortepico d’avoir tiré trop vite et le charge de retrouver rapidement les culasses. Pour cela, Cortepico ramène le corps de Mc Allan à Chihuahua et essaie de savoir si quelqu’un sait où se trouvent les pièces manquantes.

Il finit par apprendre que Mac Dog avait un associé qui ne devrait pas tarder à arriver (il s’agit de l’un des PJs, mais ce n’est pas son associé, mais son héritier). Il décide alors de patienter pour interroger ce gringo. Les personnages débarquent alors dans ce panier de crabes.

A lire en intégralité en haut à droite.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Pinnacle Entertainment Group comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Pinnacle Entertainment Group et n’a pas reçu son aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr