SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Deadlands > Scénarios > One shot > Le Fossoyeur (Black Hills et Deadwood)
Contribuer

Deadlands

Le Fossoyeur (Black Hills et Deadwood)

dimanche 8 juillet 2012, par Volpino

L’intrigue de ce scénario se déroule au sein des Blacks Hills, dans le Wyoming, en plein cœur des nations Sioux (niveau de peur 4). Les personnages seront confrontés à des bestioles peu avenantes et des bandits rendus fous par la terreur ! Le tout avec des règles Reloaded !

The story so far

Sur un site d’extraction d’or autorisé par les Indiens, des événements étranges ont lieu. Les mineurs jouxtant le fort Manson disparaissent dans des conditions effroyables. Des corps sont retrouvés sans vie, des gens manquent à l’appel, des cadavres sont mutilés. Les esprits ancestraux tentent ils de se venger des Blancs pour avoir installés une mine près d’un cimetière indien ? Les ombres dans le noir sont elles animées d’une vie propre ? Un marchand de peur se terre peut-être dans la mine...

Il y a quelques années, des mineurs Blancs ont envahis les Black Hills pour y extraire l’or. Après maints échanges armés contre les Indiens, ils ont obtenu la permission de s’installer dans des « refuges », des zones où ils purent installer une mine sans s’en faire chasser (pages 19, 240, 241 et 242 du LdB Deadlands Reloaded). Des prospecteurs fondent donc Edgemont, au coeur d’une vallée verdoyante où un filon d’or a été découvert dans la rivière. Après avoir épuisé le cours d’eau, ils décidèrent de creuser une mine sur le flanc de la colline.

Très rapidement, des mineurs disparaissent sans laisser de trace. Personne n’arrive à expliquer ces disparitions, la peur ronge petit à petit les habitants. Peu après, un ancien cimetière Indien est découvert à proximité du site.

La nuit, le vent murmure, les arbres ploient pour espionner les Blancs, des yeux jaunes surnaturels épient leurs faits et gestes. La nature se fait plus oppressante, la terreur se lit sur les visages.

On envoie une dépêche à Deadwood, des soldats arrivent 2 semaines plus tard. Edgemont est désert... On retrouve les villageois à plusieurs jours de marche, affamés et en loque, terrifiés par leur expérience.

L’Agence s’en mêle et, après inspection de la mine, n’a aucune explication à donner. Elle décide de conserver le site d’extraction, mais ce seront dorénavant des prisonniers condamnés à mort qui viendront travailler ici. Fort Manson est bâti sur les cendres d’Edgemont, dont on ne conserve que la mine et des baraquements.
On ne ceinture pas la mine d’une palissade car au delà s’étendent les Nations Sioux. Les prisonniers ont peu de chance de sortir vivant d’un pays vaste de milliers de km² sans autorisation.

Les mineurs ayant revendus tous leurs biens pour tenter la grande aventure à l’Ouest sont contraints de rester ici. L’Agence (sous couverture de l’armée) fait bâtir Little Rock à deux jours de marche de Fort Manson. Rassurés par la présence militaire et l’éloignement géographique de la mine et du cimetière indien, les civils prospèrent par l’élevage et la sylviculture. Les Indiens, quant à eux, font pression auprès de Fort Manson pour récupérer ce site sacré. Les Blancs répondent que la zone est libre d’occupation par les Blancs et que s’ils veulent récupérer leur cimetière, ils n’ont qu’à en faire la demande auprès des Wicasas.

L’ambiance est tendue entre les 2 communautés et des raids indiens ont souvent lieu contre les convois à destination ou au départ de Fort Manson…

The setup

Les personnages sont engagés à Deadwood :
- Soit comme agent. Une dépêche est arrivée à Deadwood relatant à nouveau des faits inquiétants. L’Agence y envoie un représentant sous la couverture d’un officier de l’armée (un Sergent).
- Soit comme soldat pour escorter le convoi qui achemine l’or de Fort Manson à Deadwood.
- Soit comme savant fou car l’excavatrice mé-canique a explosé.
- Soit comme expert en mine, ingénieur ou autre car l’explosion a fragilisé la structure.
- Soit comme prisonnier acheminé à Fort Manson, mais cela est plus délicat pour l’intégration au reste du groupe.

Les personnages accompagnent un convoi de trois diligences, dont une est équipée d’une gatling sur le toit, escortées par 15 soldats. 5 prisonniers occupent la diligence du centre et 3 conducteurs font partie du voyage également.


Encadrement arrondi
Les commentaires sur cet article

2012-10-11 08:34:30 - Dr Dandy

Un contexte très sympa et un côté ambiance très bien amené pour une intrigue vraiment pas terrible.
Je réutiliserais le contexte mais pas l’intrigue qui donne un goût de "tout çà pour çà !?!"

Encadrement arrondi
Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Pinnacle Entertainment Group comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Pinnacle Entertainment Group et n’a pas reçu son aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr