SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Donjons & dragons > Scénarios > Eberron : Machine qui Rêve
Contribuer

Donjons & dragons

Eberron : Machine qui Rêve

jeudi 5 juillet 2007, par Cleygan

SPOILER : s’il y a des joueur de Nicolas Boquet ici, ils ont interdiction de passer cette ligne ^^

Ceci ne veut pas dire que je ne l’ai pas fait à la volée. Bien au contraire, c’est un premier jet. Mais il y a dedans, après réflexion, des éléments que je vais récupérer.

Idée de base

Ce que pourrait sous entendre la réapparition de Bulwark, le Forgelier à l’origine des deux décisions concernant les siens dans le Traité de Fort-Trône.

Accroche

Il y a dix années de cela, un elfe noir arriva à Cap Tempête, sur le continent du Xen’Drix. Il disait, content les bardes de la cité et de Sharn, que son voyage devait le mener sur les pas d’un "Homme ignoré de tous". Cet elfe, Skael, embarqua sur l’Aquanimbus, une nef volante de la maison Lyrandar. Son capitaine raconte que Skael est resté plutôt silencieux durant le voyage, ne libérant sa parole que pour l’élémentaire politesse des drows.

Lorsque Skael arriva à Sharn, il poursuivit sa quète et alla de ville en ville. On le vit à Fort de Flamme, à Lathyr, au Mont Krona, à Coeurvert et jusque dans la forteresse de Rhukan Dral.

Hélas, nul homme n’était celui qu’il cherchait. Et la Dernière Guerre alourdissait le fardeau de ses recherches. Quelques ays comme le Karrnath et l’Aundair virent en lui un espion un peu saugrenu et tentèrent de le faire assassiner. Mais à la jungle de la civilisation, Skael opposait sa vie dans les jungles géantes du Xen’Drix et nul ne réussit à lui ôter la vie.

Durant son périple, il rencontra nombreux être à la culture différente de la sienne. il fut étonné par les Changelins, inspiré par les Kalashtars, et attendri par le destin des Forgeliers. On raconte que dans ses dernières années, qu’il passa entre autre en Brélande, il se trouva des compagnons dont Axel le prêtre de la Flamme d’Argent, le druide Phylas des Protecteur du Seuil et Bulwark le garde du corps du Roi Boranel.

Finallement, lorsque Skael mourrut neuf années plus tard, il n’avait pas trouvé son homme.

Telle est l’histoire connue de tous par delà le Kharvaire et les rives d’Aerénal.

La prophétie que suivait Skael lui avait été contée par le druide Kernun de son village.

" Sur la terre des homme, il en est un ignoré de tous. Tu devra le trouver, Skael, et l’aider dans son oeuvre. Ou lui et les siens périront "

Venir en aide à un peuple étranger. Aller par delà un océan et arpenter Eberron. Tel était le fardeau et l’échec de Skael. Aujourd’hui, tandis que Kernun voit le le gouffre s’agrandir sous la destinée de ce peuple, une augure lui est apparue. Pour tenir face aux sombres desseins des engences de Khyber, des élus devront se dresser derrière le rempart.

Ce qu’il en est réellement

Les Signes sont parfois difficiles à cerner, parfois trompeur. Et c’est ce qui est arrivé à Kernun. il a mal énoncé ce que les augures lui insuflèrent. Ainsi, ce n’est pas sa prophétie initiale qu’il fallait comprendre, mais :

" Sur la terre des Hommes, il est un être plus Homme que son apparence. Tu devras le trouver et lui venir en aide ou les siens périront. "

Les compagnons de Skael

Pompeusement appelés "compagnons" par les bardes et les racontars, Axel, Phylas et Bulwark était ses amis et son réconfort lorsqu’il revenait bredouille d’un de ses voyages.

Axel, Exorciste de la Flame d’Argent.

Jeune à l’époque, Axel avait été impressioné par la ferveur de l’elfe noir pour la prophétie de son druide. Prêtre, il été affecté à la cathédrale de Wroat et profité aurtant que faire se peu de sa compagnie.

On ne peut pas dire qu’ils s’entendaient bien. Non, ils avaient souvent des divergences d’opinion très virulentes. Parfois les gardes de la Citadelle eux-même devaient intervenir pour les séparer. Mais l’un comme l’autre apprécié l’esprit d’abnégation qui leur était réciproque. Ils comprenaient parfaitement que dans de nombreuses discussion l’un ou l’autre ne veuille pas admettre avoir tort.

Aujourd’hui, Axel est Exorciste de la Flame d’Argent. Toujours en poste à Wroat, sa foi est devenue fanatisme. Pire encore, son savoir concernant la Prophétie en font un homme dangereux pour quiconque remoue trop les souvenirs de Skael.

Phylas, Druide des Protecteurs du Seuil.

Cet homme possède l’un des plus grand défaut qu’il soit : il boit. Bien plus que de raison. Déjà du temps de Skael il éclusait plus qu’une caravane Orienne pouvait en apporter en une nuit.

Phylas est le genre de personne a attacher une importance toute particulière à des choses extrèmement insignifiante. pour être exacte, il ne perçoit pas la vie comme les autres. il fait parti de ces Druide acceptant l’idée qu’Eberron est source de la vie, mais pensant qu’il existe une force supérieure qui était déjà Vie avant Eberron. De ce fait, il voit des signes là où les autres ne voient rien.

Si Skael devait avoir un véritable compagnon, c’était bien Phylas. Ce dernier l’avait suivit à plusieurs de ses voyages vers les Confins d’Eldyn et les Marches de l’Ombre. Il l’avait même accompagné jusqu’au Labyrinthe.
A la mort de son ami, Phylas décida d’un dernier voyage pour la postérité de Skael. Il embaucha un Chroniqueur de Korramberg et ensemble ils répendirent l’aventure de Skael.

Malheureusement, il advint une chose terrible, Phylas perdit l’esprit et le Chroniqueur reparti chez lui. Aujourd’hui il traine d’auberge en auberge. Payant ses notes de ses divinations alambiquées qui plaisent tant aux clients.

Une fois, sans s’en rendre compte, Phylas reçut la "visite" d’Axel. Ce dernier fut pris de pitié et voyant que son ami ne se souvenait pas de lui lui demanda un augure. Phylas saisit comme à son accoutumée l’écuelle de son client et en sorti un morceau de viande. Grâce à sa magie, il intérogea le destin et énonca la prophétie véritable qu’aurait du dire Kernun à Skael. Axel écarquilla les yeux, comprennant bien quelle relation il pouvait y avoir entre Bulwark et la Prophétie. Axel donna alors une broche de la Flame d’Argent au Druide en lui demandant de toujours l’utiliser pour attacher ses vêtements.

Bulwark, disparu

Ce forgelier était le garde du corps du Roi Boranel de Brélande. on raconte que c’est grâce à lui que le roi à fait passer les deux mentions sur la liberté et l’aspect vivant des forgeliers. Quand le traité de Fort-Trône fut ratifié, le roi lui rendit sa liberté et Bulwark disparut.

Et le Thrane et le Karrnath ont peur qu’il réapparaisse car nul ne sait ce qu’il est devenu mais son nom est devenu une promesse d’un avenir meilleur pour les forgeliers. S’il devait donc revenir, qui sait quels bouleversements cela engendrerait ?

Bulwark a rencontré Skael il y a quatre ans aujourd’hui. Ce fut pour lui un camarade et un mentor. Car Skael, en discutant avec Bulwark de sa jungle natale, des lois de la nature sauvage, de l’hostilité de leur habitat, ce dernier pris conscience que lui et les siens pouvaient aussi aspirer à leur liberté. Cest donc Skael qui ensema la graine de l’indépendance chez lui.

Bulwark, quand le Traité fut signé, parti en remerciant le Roi Boranel. Il pris la route et disparut. En réalité, il est parti pour le Xen’Drix afin de vivre de lui-même cette liberté dont Skael était si fier. A quoi il ajouta une curiosité personnelle pour ces récit "d’autres forgeliers en ruine" dont l’elfe noir parla une fois. Ceci attisait son attention et le dérangeait. Il avait été créé par la Maison Cannith et voulait maintenant savoir la raison de la création des autres forgeliers au Xen’Drix, au milieu de nulle part.

Pitch de Scénario

S’attablant à une table dans une auberge Ghallanda, les PJs voient un homme d’âge mur, mal rasé et fagotté. Il parle bizarrement et ses prédictions semblent amuser les gens. Il marmonne jusqu’à arriver à la tablée des PJs où il propose ses services.

Depuis une de leurs assiettes, il sort un bout de viande mais, rapidement, l’aubergiste intervient et s’excuse des manières du vieux. Il fait rarement le coup du bout de viande et, comme toujours dans ces cas là, il lui donne un vieux bout de viande moisi pour ses tours. Le même à chaque fois.

Phylas reprend donc et énonce la prophétie. Les joueurs ne feront peut-être pas le rapprochement avec les Forgeliers et Bulwark/Rempar. Normal. Pour les y aider, voici un petit florilège de détails annexes qu’ils pourront voir au cours des parties jusqu’à ce qu’ils percutent :
- Les Reforgés, ces Forgeliers sont capagblent d’émotions et par bien des aspects ont l’air plus humains que beaucoup de cette race. (à faire ressentir en interprétation)
- Grâce à des scénarii dont des éléments sont antérieurs au Traité de Fort-Trône, rappellez l’histoire officielle de Bulwark (jusqu’à sa disparition) et les deux Actes du traités concernant les Forgeliers.
- Le Karrnath et le Thrane recherche toujours Bulwark. Il leur fait peur et un seul Seigneur des Lames leur convient. Le Karrnath met en oeuvre les même méthode que nos amis des USA avec les terroristes., tandis que la Flame d’Argent agit plus prudement au travers de ses missionnaires moines ou prêtres.
- Les forgeliers perçoivent, pour ceux qui ne sont pas Reforgés, les choses de manière absconte. Ils peuvent exprimer un besoin de filiation, mais au final il s’agit d’une des expression que prend chez eux la peure de l’Oblivion (la mort). Il peuvent exprimer l’amitié, mais au final il ne s’agit que du principe étendu de la camaraderie.
- etc.

Axel, en bon Exorciste qu’il est, ne voit absolument pas d’un bon oeil le plausible retour de Bulwark. Certes, ils furent amis par le passé. Il le sont toujours en un certain sens. Mais Axel ne peut risquer de voir des objets prendre le pas sur la vie et les hommes. Il fera son possible pour mettre des batons dans les roues de ceux qui recherchent Bulwark : fausses pistes, faux souvenirs du passé, etc. Il n’ira par contre pas jusqu’au meurtre.

Ce n’est pas comme si Phyla avait toute sa tête et que Bulwark était encore présent. parmi les proches de Skael, il est le seul a encore avoir toute sa tête.

Si des gens devaient se montrer si tenace qu’ils comprendraient que Bulwark est reparti au Xen’Drix (lapsus d’Axel, moment de présence d’esprit de Phylas, rumeurs courant à Cap Tempète [1], etc.

Et la Malédiction ?

Skael a bien retrouvé le "plus Homme que son apparence", mais il est mort bien avant qu’il ait achevé son oeuvre. Aussi la sombre augure perdure. Augure qui deviendra une Malédiction si Bulwark meurt.

Notes

[1là où les Missionnaires de la Flame d’Argent et les espions du Karrnath ne vont pas, ils ont déjà assez de boulot avec les MArches de l’Ombre, le Q’Barra, le Dargûn et les autres sans aller risquer leur vie de l’autre côté d’un océan



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.