SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fading suns > Aides de jeu > Contrées des Mondes Connus > Par-delà les Mondes Connus : les mondes perdus > Gotham, la cité des fous
Contribuer

Fading suns

Gotham, la cité des fous

Par Michele Ivo Polacco.

jeudi 2 avril 2009, par Kerk

Gotham est une cité de légende connue à travers tout l’espace humain : comme les récits le prétendent, cette ville accueille les fous et les simples d’esprit, où ils se pourront se mêler les uns aux autres et enfin trouver un remède.

Ces histoires sont toujours transmises par le bouche à oreille, de la part de l’ami d’un ami d’un tel dont le parent aurait fini par découvrir Gotham par inadvertance - là, ayant le tort d’être sain d’esprit, il aurait sombré dans la folie, suite à la malédiction lancée par le souverain de la ville...

La vérité est tout autre - et beaucoup moins féerique. Gotham est effectivement une cité cachée, construite dans les tréfonds d’une montagne, au milieu d’une planète sous-peuplée. Autrefois, elle était une base militaire de la Seconde République, assurant la défense d’un point alors stratégique - aujourd’hui une vaste étendue désolée. Malgré le passage du temps, la base continue de protéger ses occupants. Le "dirigeant" de Gotham est son principal ordinateur, en mauvais état mais toujours aussi efficace. Cependant, un bug inconnu lui a fait "perdre la raison" : l’ordinateur ne se prend pour nul autre que le roi Arthur Pendragon, régnant sur Camelot - soit l’ensemble de la base militaire.

Le complexe est défendu par plusieurs tourelles à plasma, dissimulées lorsqu’elles sont inactives, jusqu’à ce qu’un adversaire se présente, mais nul ne sait combien sont toujours en état de fonctionnement. Il reste également deux silos à missiles planétaires, destinés à briser les fortes concentrations de troupes ennemies - leur efficacité est tout aussi aléatoire que celle des tourelles... La troisième défense de Gotham, sa plus importante, sont les Chevaliers de la Table Ronde : dix-neuf golems de guerre baptisés d’après les noms des véritables chevaliers. Ce sont les armes les plus redoutables de l’ordinateur, son seul moyen d’engager les ennemis une fois à l’intérieur de la base.

Mais le plus étrange reste encore les habitants de Gotham : tous sont des Variants. Pour une raison inconnue, l’ordinateur a décrété que seuls les Variants étaient "amicaux" et qu’ils devaient être protégés à tout prix. Ainsi, au fil des années, Gotham a fini par abriter une population moyennement dense de Variants - devenant de fait leur retraite la plus sûre de tous les Mondes Connus. Tous sont dirigés par un Bourgmestre, chargé de la communication avec l’ordinateur. La nourriture est obtenue à l’aide de l’élevage d’animaux et de la récolte de champignons souterrains, tandis que l’eau est puisée grâce au système d’épuration toujours opérationnel.

Les individus "normaux" (tous les non Variants, Symbiotes y compris) traversant la zone seront soigneusement ignorés, à moins qu’ils ne tentent de découvrir l’entrée de la base ou ne tombent dessus par inadvertance. Si jamais l’ordinateur juge qu’ils représentent une menace, ils seront attaqués avec tous les moyens à sa disposition - et l’ordinateur ne connaît pas le mot "fair-play"...



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.