SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fading suns > Aides de jeu > Dramatis Personae > Ennemis de l’Empire > Anonymous, démon du cinquième Qlippoth
Contribuer

Fading suns

Anonymous, démon du cinquième Qlippoth

Alias Hervé Jaouan.

lundi 30 mars 2009, par Kerk

« Malheur, malheur, malheur aux habitants de la Terre,
lorsque retentira la voix des dernières trompettes
que les trois Anges vont faire sonner ! »

(Apocalypse - 8, 13)

Ce puissant démon s’est incarné au sein des Mondes Connus (et inconnus) par l’entremise d’un rituel puissant et immoral : les Enfants du Sang. De par l’univers, des antinomistes ont longuement travaillé de concert dans le plus parfait secret (à rendre les Ingénieurs jaloux !) de manière à faire naître des enfants de l’inceste lors d’une convergence stellaire bien précise.

Arrachés à leurs « parents », ces enfants ont tous été adoptés par leurs tuteurs, chargés de les éduquer... religieusement. La suite du rituel suit les étapes suivantes :

- A l’âge de 7 ans : le repas de sang - chaque génitrice est sacrifiée (qu’elle soit ou non volontaire) lors d’un sabbat gastronomique où l’enfant « mangera » la chair et le sang qui l’ont engendré (il ignore parfaitement la consistance de son repas, mais durant la nuit à venir, les horribles cauchemars qu’il connaîtra le marqueront toute sa vie durant).

- A l’âge de 14 ans : la nuit de sang - chaque géniteur fera connaître les derniers outrages à l’enfant durant une nuit entière, avant de se suicider en répandant tout son sang sur ce dernier.

- A l’âge de 21 ans : les larmes de sang - la fiancée de l’enfant sera violemment assassinée sous son regard impuissant.

Les tuteurs sont présents à chaque cérémonie, de manière à « remonter le moral » de l’enfant, mais surtout pour s’assurer que le rituel se soit convenablement déroulé. Et une fois la dernière étape atteinte, la foi et l’espoir irrémédiablement détruits de l’enfant formeront le réceptacle du démon.

La puissance du démon, quant à elle, réside dans sa capacité à se transférer du corps d’un enfant à un autre en un temps record - à raison d’une unique tentative par jour/nuit, sur la cible la plus proche (même si celle-ci se trouve à plusieurs mondes de distance). Si jamais la cible se trouve dans un lieu saint, le transfert se révèlera impossible, le démon réintégrant son corps d’origine dans d’atroces douleurs, qui plongeront d’ailleurs l’hôte dans un coma provisoire, laissant le démon particulièrement vulnérable. Ainsi, si le démon a « conscience » de l’existence des différents réceptacles, il ne saura dire en aucun cas sur quel monde ils se situent physiquement, puisqu’il ne perçoit que la « trame » de leurs âmes entachées...

Ce transfert astral peut lui servir à des fins nombreuses :

- Organiser et asseoir sa corruption,

- Jeter le trouble dans les capacités des prêtres quant à le repérer et le confondre,

- Et bien sûr s’échapper dès que la situation sent le roussi...

NB : la présence néfaste du démon incarné ne cause ni fléau, ni calamité apparente, contrairement aux assertions de l’Église. Ses champs d’influence favoris sont l’envie, la félonie et la cupidité, mais il ne crache ni sur la colère, ni sur la luxure... Quant à son influence sur les esprits faibles, celle-ci est presque immédiate, et ne lui requiert aucun effort particulier. Face aux sujets moralement forts, il s’amuse à les corrompre, usant de tous les stratagèmes imaginables, sans jamais se trahir ouvertement - comme un très bon joueur d’échecs, il sacrifiera d’abord ses pions avant de dévoiler son roi (l’enfant qui lui sert d’hôte).

Complices connus :

- Des Dae Moon : « grande magicienne noire », qui a finalisé le rituel des Enfants du Sang. Elle a pactisé avec plus de démons qu’il n’est concevable...

- Benzyléphédrine : autrefois enfant prédestiné à servir la cause antinomiste, sauvé de justesse des flammes des Avestites. Se croyant redevable, ce généticien contaminé par les Symbiotes s’est révélé plus imaginatif que ce qui était espéré.

La LAIC - Ligue des Antinomistes Intermittents du Commerce

Quelques semaines après son incarnation, Anonymous a mis sur pied une organisation destinée à railler l’Église Universelle : la LAIC. Loin d’être un simple caprice ou un canular, cette « ligue » s’efforce de regrouper les forces antinomistes les plus créatives et les moins impulsives, afin de répandre l’ombre des Qlippoth sur les Mondes Connus comme inconnus. Il s’agit d’un projet de vaste envergure, qui mobilise des forces très variées, à la complémentarité souvent curieuse... Si le projet final demeure flou, certains sous-projets déjà créés parlent d’eux-mêmes :

- Le projet Spores 6000 : élaboration et culture de plantes croisées avec des spores symbiotes, aux fonctions multiples mais toutes « en sommeil » ;

- Les projets Monique et Maurice : deux modèles de Variants « 100% Symbio » présentés comme des sex-toys high-tech ;

- Le projet X-Time, qui consiste à isoler Bûcher en la maintenant pour l’éternité dans le temps présent ;

- Le virus JeanClôdVanDamme : un puissant rétrovirus reprogramment l’ADN du sujet, ce dernier passant dans une réalité alternative, se mettant à ne jurer que par des axiomes et des maximes théologiques délirants - mais profondément hérétiques ;

- La bactérie Réside Ant Evil, qui transforme les fourmis en morts-vivants espionnant pour le compte de la LAIC ;

- L’album de la Fading Academy, regroupant anarchistes, révolutionnaires, psychopathes et autres artistes autistes dans des morceaux de bravoure verbale, capables de faire oublier les meilleures rhétoriques orthodoxes...

Note délire

Anonymous est un démon proprement anachronique, incompétent et roublard, d’une mauvaise foi absolue ! L’étrange rituel (et accord) passé avec les antinomistes ne lui permet que d’avoir un faible ascendant sur son réceptacle. Ainsi, il est forcé de parler comme son hôte, ne pouvant que dénaturer son style :

- Baillis et Auriges se mettront à vendre d’étranges contrats roulés sous forme de parchemins. Leurs produits et services proposés seront tous accompagnés de clauses et d’options à la limite de la moralité.

- Les Fouinards termineront leurs phrases par un sinistre et nasillard « si tu es prêt à payer le prix ! ».

- Chevaliers errants et diplomates proposeront de sombres accords ainsi que des arrangements d’un goût douteux, jouant sur l’intérêt et les espoirs de leurs interlocuteurs.

L’incompétence notoire d’Anonymous a ruiné à plusieurs reprises les desseins de son maître sultan. Le punir simplement comme le réduire à l’état de minable lémure ne suffirait pas... Aussi, son maître a t-il décidé de le faire « exorciser » par le biais des pitoyables humains. Ses ordres sont simples : une fois incarné dans le monde des hommes, Anonymous devra ouvrir un commerce ayant pignon sur rue - son sultan lui a assuré que l’humanité était désormais prête à commercer librement avec ceux de sa nature...

Profil d’un possédé : Warmby Waldès, Fouinard d’Istakhr

Profil biographique : Enfance - Ville/Pauvre ; Apprentissage - Dans la rue ; 1er Poste - Activités douteuses (espion) ; 1er Temps de service - Standard (promotion & amis) ; 2e Temps de service - Amis.

Caractéristiques :

Force 7 Intelligence 5 Extra 8 / Intro 1
Dextérité 7 Perception 8 Foi 1 / Ego 4
Endurance 5 Tech 4 Passion 3 / Calme 1

Traits caractéristiques : séduisant et vendeur né, mais les poumons fragiles et craignant la vue du sang. Connaît plusieurs occultistes (psychomanciens ou antinomistes, à votre guise) lui rendant service, possède quelques secrets ainsi que deux refuges, sans oublier la protection d’un groupe d’antinomistes. Reste une forte dépendance aux médicaments et drogues anxiolytiques (deux à trois doses nécessaires par semaine).

Compétences innées : charme 6 ; discrétion 6 ; esquive 6 ; tir 7.

Compétences acquises : baratin 6 ; connaissance de la rue 8 ; connaissance (pègre) 8 ; crochetage 4 ; enquête 4 ; jeu 6 ; prestidigitation 4.

Historique : Warmby a été abandonné dès sa plus tendre enfance ; recueilli dans le Souk par un couple de francs-marchands, il a passé le reste de son enfance et toute une partie de son adolescence dans la rue, afin d’échapper au placard et aux coups de ceinture promis par son père adoptif alcoolique... Jusqu’au jour où un étrange guildien se proposa de lui venir en aide et de lui apprendre les ficelles du métier sur le terrain, avant de le séquestrer, de le violer puis de se donner la mort devant lui, le jour du quatorzième anniversaire de Warmby.

La guilde finit par le recueillir, et une fois son père mort, sa mère reprit contact avec lui. Les choses changèrent en partie, et la vie semblait enfin lui sourire. Au sein de la guilde, il travailla pour établir contacts et réseaux d’information, avant de s’éprendre d’une comparse : « le Loir ». Son business se consolida peu à peu : dès qu’il mettait la main sur un nouveau produit, aussitôt il trouvait un fourgue ; et s’il fallait trouver un véhicule capable de cracher ses tripes, il savait où s’adresser, tandis que les nobles payaient le prix fort pour quelques secrets dérangeants... Le Souk entier devint sa maison, dont il apprit à connaître les moindres recoins.

Mais un beau jour, des adversaires enlevèrent sa « dulcinée », avant de la mettre à mort en guise d’avertissement. Traumatisé, Warmby faillit se suicider de peu, se ravisant sur les conseils de sa mère et de ses amis guildiens. Depuis, il suit les conseils d’un cyber-psychologue, avale quelques pilules pour oublier, et semble parfois vivre un rêve éveillé, comme si quelqu’un d’autre guidait ses pas et programmait les paroles qui sortent de sa bouche... Ses yeux semblent voir des images étranges et dangereuses, tandis que ses oreilles enregistrent des conseils terribles. Parfois, il s’éveille au milieu de nulle part, tandis qu’une odeur affreuse se dégage de ses vêtements...

Un jour, il sait qu’il devra arrêter ces « putains de pilules ». Un jour, il sait qu’il reprendra les rênes de sa vie. Un jour... Mais l’effet des pilules est si agréable, et les problèmes s’évanouissent alors si facilement...



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.