SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fading suns > Aides de jeu > Dramatis Personae > Clergé > Illuminatus Derek Civera
Contribuer

Fading suns

Illuminatus Derek Civera

lundi 30 mars 2009, par Bigfoot

Biographie

Derek est né sur la planète Rempart il y a 40 ans de cela, fils unique d’une famille installée sur un fief appartenant aux Li Halan. Son père, Jacob Civera, officiait au sein de l’Orthodoxie, tout en voyageant de monde en monde ; sa mère, quant à elle, servait comme dame de compagnie auprès d’une jeune noble - lorsque tous deux se rencontrèrent lors d’un bal, les mots furent inutiles, ils se sentirent immanquablement attirés l’un vers l’autre ; mais s’ils se sont aimés, ils n’ont jamais pu s’unir... De cet amour naquit Derek, qui fut élevé simplement, sans réelle vocation pour l’Église. Sa plus grande tristesse demeura les absences à répétition de son père, mais sa mère sut le consoler, lui promettant un jour qu’il reviendrait pour de bon.

Mais ce fut l’inverse qui se produisit, lorsqu’un beau jour Jacob décida de les emmener tous deux avec lui, en direction de Nulpart. Ce fut un grand moment de joie pour Derek, qui pensait ainsi ne plus jamais être séparé de son père ; de même, il put découvrir la vie des voyageurs et des pèlerins des Mondes Connus perdus dans les vastes étendues de sable de Nulpart ainsi que les campements des nomades. Au bout du voyage, le Hurleur, la gigantesque et mystérieuse Gargouille de Nulpart - étrangement, Derek ne fut pas effrayé par le titan, bien au contraire. Derek et sa famille restèrent auprès de la Gargouille plusieurs journées - son père semblait attendre... quelque chose. Mais une nuit, Derek entendit une musique, une mélopée, un appel ; lorsqu’il ouvrit les yeux, il réalisa qu’il se trouvait face à la Gargouille, après avoir marché dans son sommeil. Il souhaitait retourner au campement, mais une voix le retint ; au loin, des lumières crépitèrent soudainement et des cris surgirent : le campement était attaqué ! Derek perdit connaissance...

Lorsqu’il se réveilla, il vit qu’il se trouvait dans une chambre étroite et austère - il venait d’avoir 10 ans, et son apprentissage d’Eskatonique allait pouvoir commencer, suivant les instructions de son père. On lui annonça que sa mère avait disparu dans l’attaque - Derek, quant à lui, était parvenu à se cacher des pillards, mais une horrible cicatrice dans le dos lui rappelait qu’il avait été gravement blessé. Un mois de semi-inconscience avait suivi, pendant lequel son père l’avait soigné, pansé, puis emmené au séminaire avec une lettre de recommandation avant de disparaître. De cette période, il ne reste à Derek qu’un rêve lointain, dans lequel son père lui expliquait qu’il allait repartir chercher sa femme, et qu’il reviendrait le jour où Derek serait ordonné prêtre.

Derek apprit alors à vivre au sein d’une secte de l’Église Universelle, à étudier et à faire ce que l’on attendait de lui. Une chose finit par impressionner ses tuteurs : Derek ne croyait pas au Pancréateur, il savait qu’Il était là. Chaque jour, il frôlait le blasphème et l’anathème, ce qui lui valut nombre de punitions et de châtiments, mais Derek n’en démordait pas. Il démontra alors l’étendue de son expérience de la foi en réalisant le rite de Bénédiction du Prophète, sans avoir jamais étudié les arcanes de la théurgie ! Cela fit évidemment beaucoup de bruit - mais c’est son stigmate qui finit par étonner l’ensemble du séminaire : le Troisième Oeil cher aux Eskatoniques.

A 22 ans, Derek était déjà nommé Illuminatus, brûlant les étapes - une ascension qui lui valut sous peu une entrée auprès des Sanhédrins ; il devenait ainsi l’un des plus jeunes membres du conseil. En commun accord avec ses supérieurs, il décida de partir au loin pour mieux traquer hérétiques et déviants. Le rang de Fidèle impérial lui fut bientôt accordé (Derek comprit que ce serait la meilleure des couvertures), et bientôt il eut affaire à sa première cohorte - Derek fut nommé confesseur de deux jeunes demoiselles fraîchement adoubées : une dame hawkwood imbue de sa personnalité et de son rang, ainsi qu’un boyard décados correspondant pratiquement au même profil. Tous furent accompagnés par un vaillant Frère d’armes, par le garde du corps de la dame décados (un ancien Kosaque) et enfin par un Gannok (un peu trop farceur au goût de certains).

Au fur et à mesure de ses pérégrinations au sein du groupe, Derek officia aussi bien comme confesseur que diplomate - une fonction improvisée auquel il prit rapidement goût. Mais suite à des aventures plus ou moins éprouvantes, la cohorte dut déplorer la perte de la dame hawkwood et du Frère d’armes... La jeune Décados finit par craquer au cours d’une confession, et avoua qu’elle travaillait en réalité pour les maîtres-espions de l’Oeil impérial ; elle fut d’ailleurs rappelée peu de temps après. Le travail au service des Chevaliers errants était bien plus éprouvant qu’il ne l’aurait pensé.

Abandonnant son poste de Fidèle impérial, en froid avec les Sanhédrins, il postula finalement auprès des Kalinthi, les redoutables chasseurs de démons de l’Orthodoxie ; et après de longs mois d’attente, sa requête fut enfin acceptée. Derek savait pertinemment qu’il choisissait l’une des voies les plus ardues et les plus dangereuses, qu’il allait y perdre une part de lui-même, mais il lui semblait que son chemin était déjà tracé... En effet, il finit par découvrir que son père était lui-même membre des Kalinthi - mais l’ordre n’avait plus le moindre contact avec lui depuis des années déjà. Cette nouvelle fit ressurgir une ombre du passé chez Derek : de trop nombreuses questions se posaient à lui, sans qu’il pût trouver une réponse.

A l’aube de ses 30 ans, Derek avait finalement vu trop de choses et trop de sang couler, et il en vint à douter. Il décida de se mettre à la recherche de ses parents et, après une longue quête, il parvint à retrouver certaines traces de son père. Il suivit exactement le même chemin que lui, vécut et croisa des choses que bien peu de personnes auraient jamais cru pouvoir exister. Cette période reste aujourd’hui encore assez mystérieuse, même pour les autorités de l’Église : on sait que Derek disparut un certain temps - certains prétendent qu’il se se serait même rendu à la lisière des Mondes Connus, sur Manitou, afin de côtoyer les étranges Vao - qui sait ?

Toujours est-il qu’il finit par réapparaître un beau jour sur Pentateuque. Il se rendit aussitôt chez des proches, des frères eskatoniques et enfin chez ses supérieurs. Certaines conversations furent entourées du plus grand secret - nul ne sait ce qui en ressortit, mais dans les jours qui suivirent, l’Inquisition débarqua sans crier gare et l’arrêta. Derek fut exilé sur Bûcher, où il passa deux longues années à se justifier, à expliquer ses actes et son passé, et à méditer. Il fut prouvé que sa foi était bien intacte et que Derek était toujours à même de propager la Parole du Pancréateur : il réintégra les rangs des Kalinthi, lavé de tout soupçon.

A présent, Derek a dépassé le cap des 40 ans. Quand on le voit dans les bouges de certaines villes, certains le prennent pour un Fouinard ou pour un vagabond - il a le visage marqué, boit et fume sans retenue, tout en dégageant un sentiment de grande lassitude comme s’il n’avait plus le moindre espoir ou avenir... Il est toujours accompagné d’un homme du même âge que lui (Shun Jiao) et d’un enfant d’une douzaine année (Jacob) aveugle et muet. Mais même l’alcool, la crasse et l’odeur de tabac froid ne peuvent disperser une incroyable aura de « sainteté » qui émane de lui.

Description

Derek se présente comme un homme blanc, âgé d’une quarantaine d’années, le visage figé dans une constante réflexion, l’air toujours grave - ses vêtements sont la plupart du temps couverts de crasse, et il est rare de le croiser sans une cigarette vissée entre les lèvres. Ses cheveux noirs sont constamment en bataille, encadrant des yeux marrons et un nez cassé, laissant ressortir une peau tannée par le soleil. Derek fait 1,85m, avec une corpulence plutôt moyenne, presque maigre - signe distinctif : la marque de brûlure de son enfance, qui n’est guère belle à voir...

Côté vêtements, il porte toujours le même pantalon large équipé de multiples poches, une tunique qui correspond aux antiques T-shirts de Teyr-Sainte ou une chemise sans col et assez ample, des bottes militaires et un grand manteau épais ; plus un pull de laine pour les jours froids, ainsi que des gants ou des mitaines. En bandoulière : une large besace dans laquelle sont empilés un évangile oméga, des lunettes de vision nocturne (modes infrarouge et ultra-violet), un pistolet-mitrailleur de petite taille, des jumelles, une corde et un grappin pliable. Derek emporte également un bouclier énergétique (5/15 ; 17 charges) et la veille Machine pensante de son père (dissimulée dans un faux livre de méditation eskatonique) qui lui sert de dictionnaire/encyclopédie/dictaphone, dont les données sont régulièrement mises à jour (à commencer par les cartes et les langues mortes/étrangères) afin de conserver le plus de détails possibles.

Ses objectifs principaux : faire partie de ceux qui pourront empêcher (ou du moins retarder) l’Eskaton, tout en sachant que seul, il reste impuissant ; retrouver la vérité sur sa vie et sur ses parents - Derek sait qu’un mystère l’entoure, et il désire absolument le percer...

Caractéristiques

Force 4 Intelligence 6 Extra 3 / Intro 6
Dextérité 5 Perception 7 Foi 9 / Ego 1
Endurance 8 Tech 4 Passion 2 / Calme 6

Traits caractéristiques : curieux, piètre menteur et subtil, sans oublier la cicatrice de son dos.

Compétences innées : charme 5 ; combat mains nues 6 ; discrétion 5 ; esquive 6 ; intimidation 7 ; mêlée 5 ; observation 9 ; tir 6 ; vigueur 8.

Compétences acquises : alchimie 2 ; alphabet (teyrien & latin) ; baratin 2 ; bibliothèque 5 ; communication (diplomatie) 3 ; communication (débat) 2 ; concentration 7 ; connaissances (occulte) 3 ; connaissances (évangile oméga) 6 ; enquête 4 ; étiquette 4 ; force d’âme 7 ; langue (latin) ; langue (bas dialecte vao - employé à l’égard des étrangers) ; machines pensantes 3 ; premiers soins 2 ; stoïcisme 6 ; survie (désert) 3 ; empathie 4 ; xéno-empathie 2.

Atouts : Illuminatus, membre des Kalinthi, membre des Sanhédrins et ex-membre des Fidèles impériaux.

Défauts : serment de fidélité (Sanhédrins), serment de fidélité (Kalinthi), vœu de célibat, protégé (Jacob) et noir secret (Jacob également).

Théurgie : 5 - Derek maîtrise tous les rites eskatoniques jusqu’au niveau 5, ainsi que les trois premiers rites de l’Église.

Stigmate : troisième oeil au milieu du front, dont la couleur reflète l’état d’esprit de la personne que fixe Derek (l’iris est transparent et légèrement iridescent lorsque la personne est calme/apaisée, injecté de sang lorsque celle-ci est en colère, troublé quand cette personne cherche à se dérober ou à mentir). La foi de Derek est telle que ce stigmate est devenu parfaitement contrôlé : Derek peut décider à tout moment de l’ouvrir comme de le refermer, au prix d’un jet de Foi + Force d’âme et de l’obtention de 3 points de victoire.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.