SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fading suns > Aides de jeu > Dramatis Personae > Guildiens > Rick Deckard, privé de la Guilde des Recruteurs
Contribuer

Fading suns

Rick Deckard, privé de la Guilde des Recruteurs

dimanche 18 mars 2012, par rodi, sincity

Rick Deckard est un privé de la Guilde des Recruteurs de Leminkainen. Il a rejoint la Guilde très jeune et y a rencontré un homme qui a changé sa vie. Mort depuis peu, il a laissé à Rick une terrible énigme.

Origines

L’histoire de Rick Deckard est bien ordinaire. Né de parents pauvres dans les faubourgs d’Hakkonen, sur l’île capitale de Jyvaskyla, il y a de cela 20 ans. Il a très vite été vendu à des Recruteurs en maraude afin d’améliorer le quotidien de ses parents et de ses deux sœurs plus âgées que lui. Il n’a, de cette période, que des souvenirs flous. Il serait d’ailleurs bien incapable de reconnaître les membres de sa famille. Chose dont il n’a jamais d’ailleurs de toute façon guère envie. Dès l’instant où il a en effet compris que la bourse posée sur la table de la cuisine, ce jour terrible de l’an 4980, était le prix qu’avait accepté ses parents pour le vendre, il a décidé de faire une croix sur ces gens qui ne sont désormais plus rien pour lui.

Très vite, Rick a été placé dans un centre de jeunesse des Recruteurs de Hakkonen. Encore très jeune, il fut, comme ses frères de dortoir, livré à lui-même et contraint de vivre de rapines pour pouvoir manger, tentant d’échapper tant bien que mal aux patrouilles de la garde Hawkwood tenant la ville et la planète. Cette époque fut très dure. Trop jeune pour participer à des opérations de terrain, les journées étaient constituées d’entraînements physiques très durs et de longues formations au maniement des armes. Le sergent formateur, le vieux Hank, n’était pas des plus tendres et les coups tombaient fréquemment sur les plus faibles ou les moins habiles. Comme les autres, Rick pris des raclées mémorables. Cependant, il faisait bon vivre au milieu d’adultes taillés pour l’aventure qui, parfois, se laissaient attendrir en prenant des protégés sous leur aile. C’est d’ailleurs à cette époque que Rick fut pris sous l’aile d’un vieux de la vieille des Recruteurs, Kern Deckard. Le Rouge comme l’appelaient les autres mercenaires. Rouge comme le sang qu’il avait autrefois fait couler quand il avait servi comme mercenaire aux côtés des troupes Hawkwood lors des guerres contre les Vuldrok. A moins que ce ne soit en référence à son tatouage de soleil rouge sur le bras droit représentant, comme il l’aimait à le dire, la géante rouge qui assèche cette chienne de planète et qui lui permettait de se rappeler la dureté de la vie sur Leminkainen. Il en avait vu des planètes, ce sacré Kern. C’est d’ailleurs lui qui donna à Rick son prénom. En hommage à son chien fidèle... Ce ne fut pas très bon pour l’amour propre mais dès l’instant où Kern prit Rick sous sa protection, plus jamais il ne fut secoué par le sergent Hank.

Les premières années chez les Recruteurs

Les années passèrent et Rick put enfin intégrer pleinement les rangs de la guilde. C’est tout naturellement que conjointement à sa formation, il put réaliser ses premières missions sur le terrain, au sein de l’escouade de son mentor de l’époque. C’est d’ailleurs lors d’une de ses premières missions que Rick crut mourir. Cette mission se passait sur l’île de Valdalla, à la frontière du territoire Vuldrok, et il s’agissait de sécuriser une zone sous menace d’une faction étrangère. Rick ne sut jamais qui étaient ces types en armure de commando. Toujours est-il qu’en les voyant de près, Rick put admirer le haut niveau technologique de leur matériel avant de faire sa dernière prière au Pancréateur. Mais tandis que tout semblait perdu, l’inévitable Kern sortit de nulle part et, au prix de sa vie, sauva celle de Rick. Seul et en larmes dans la chaleur étouffante d’une clairière et au milieu de quatre corps, il chargea le corps de son sauveur sur ses trop frêles épaules et rentra le plus rapidement possible à la base des Recruteurs. Suite à cela, il refusa de se nourrir durant plusieurs jours, frôlant la mort. Il faut dire que la cérémonie d’incinération de Kern fut une nouvelle fois très déstabilisante. Le mercenaire portait sur le torse un deuxième tatouage représentant une statue étrange en partie ensablée. Bien que commune et peu détaillée, elle fut une révélation pour Rick, qui tressaillit en la voyant, parcouru d’un sentiment étrange. Il ne le sut que plus tard mais cette vision aussi intense que mystérieuse débloqua en lui des pouvoirs dont il n’avait pas idée, des pouvoirs de psychomancie. Dans les semaines qui suivirent, après avoir repris goût à la vie et très intrigué par ses nouvelles facultés, il apprit que Kern parlait souvent autrefois de son tatouage. Il se l’était fait faire une trentaine d’années auparavant à son retour d’une mission, dont il n’avait jamais voulu parler, sur Nulpart. A l’époque, il était vraiment bizarre, comme obsédé par des visions...

La mort de Kern eut d’autres conséquences sur Rick. Dans son testament, le vieux Recruteur demandait que son arme soit léguée, ainsi que son nom, au jeune Rick dont il s’était pris d’affection. C’est ainsi que le jeune Rick devient Rick Deckard, mercenaire respecté, de par son pedigree, par les Recruteurs. Accompagné de son arme qu’il possède toujours, d’une confiance en soi grandissante et de nouveaux pouvoirs psychomanciens d’empathie, Rick monta les échelons au sein de la Guilde au point de mener certaines opérations alors qu’il était encore très jeune. Auréolé d’un prestige naissant et de compétences très fines d’analyse de situations complexes, la chute de Rick n’en fut que plus dure. Suite à une opération, dénommée "Enlèvements", il put entrapercevoir le côté obscur des Recruteurs, il mena sa première et dernière opération de Négriers. Il la fit volontairement échouer, permettant ainsi aux populations visées de s’enfuir. Les dirigeants, très mécontents, lui infligèrent un blâme et lui laissèrent quelques mois pour trouver un nouveau travail...

Enquêteur pour les Recruteurs

Au terme de son préavis, Rick songea à démissionner. Mais, par chance pour lui, les finances des Recruteurs sur Leminkainen n’étaient pas au mieux et à l’initiative des proches conseillers du Colonel Chilton, une nouvelle section fut créée. Moins coûteuse en termes de fonctionnement que les nombreuses unités militaires de la planète, la section "Recherches & Enquêtes" devait permettre de renflouer une partie des caisses à moindres frais... Ainsi, l’unité fut confiée à un stratège de génie de la Guilde sur Leminkainen. Fin négociateur et expert en relations humaines, le lieutenant Strummer fut chargé de recruter une dizaine de jeunes mercenaires et de les former à l’art de la déduction et de l’enquête. Repéré par ce dernier depuis longtemps, Rick fut le premier choisi pour intégrer cette nouvelle équipe. Ainsi, la seconde vie de Recruteur commença pour l’ex-étoile montante de la Guilde.

Strummer dans un fichier des Recruteurs

Cette époque, aux côtés de Strummer et des autres recrues fut en tout point merveilleuse. Les séances de théorie d’investigation et de psychologie étaient toujours suivies de passionnantes enquêtes sur le terrain aux quatre coins de la planète. Cela était l’occasion de voyager et de rencontrer les différentes factions présentes sur Leminkainen. De plus, Strummer et Rick passèrent de longues soirées à développer les pouvoirs psychomanciens de ce dernier et une grande amitié vit peu à peu le jour. Ainsi, Rick fut choisi comme assistant de Strummer et l’accompagna lors de nombreuses et épineuses enquêtes. Strummer obtint même de Chilton, le Grand Patron des Recruteurs sur la planète, d’être remplacé par son bras droit du moment lors de son départ de la Guilde. Chilton accepta naturellement, se fichant bien de cette unité constituée d’intellectuels incapables de survivre au feu. Lors de cette riche collaboration, Strummer et Rick donnèrent à l’unité ses lettres de noblesse et il fut même question que d’autres soient créées sur d’autres planètes. Et puis, alors que tout allait pour le mieux, un nouveau drame frappa Rick de plein fouet. C’était il y a de cela un an...

La mort de Strummer

Il y a un an environ donc, tandis que Rick enquêtait en solo sur une affaire de trafic d’armes dans la capitale Hakkonen, il fut convoqué d’urgence par ses supérieurs sur une affaire ne pouvant visiblement pas attendre. Dans un taudis de la ville, son mentor, Bayden Strummer, aurait laissé pour mort cinq malfrats lors d’un véritable carnage. Sur place, son arme de service, sa plaque et son état de mission... Aucun doute pour mes supérieurs et la justice Hawkwood, Strummer était coupable de ces cinq homicides ! Foutaises ! Il faut se méfier des orgies de preuves ! C’est ce qu’il avait appris à Rick lors de ses premières leçons... Pendant l’étude de la scène de crime, un membre de la Guilde donna à Rick un ordre de mission confidentiel : retrouver Strummer et le ramener à Chilton. Strummer devait sûrement posséder des informations confidentielles au sujet de la Guilde et il était important que les Hawkwood ne le retrouvent pas en premier...

Un détail heurta l’attention de Rick. Au milieu du carnage était tracé en lettres de sang "DK 158 958 214 782". DK était le pseudo utilisé par Strummer dans ses rapports personnels pour qualifier Rick. Il lui adressait donc un dernier message avant de s’enfuir. Il avait dû lever quelque chose d’énorme au sujet de son enquête en cours sur la prison de Kriel... Il fallait le retrouver à tout prix...

Note : les chiffres sont un code d’accès à l’utilisation encore inconnue...

Caractéristiques

Force 6 Intelligence 6 Extra 3 / Intro 1
Dextérité 7 Perception 7 Foi 1 / Ego 4
Endurance 5 Tech 5 Passion 1 / Calme 3

Compétences innées : charme 4 / combat à mains nues 3 / discrétion 5 / esquive 6 / intimidation 4 / mêlée 4 / observation 9 / tir 7 / vigueur 5.

Compétences acquises : baratin 5 / concentration 1 / connaissances (Agora) 1 / connaissances (pègre) 1 / connaissance de la rue 3 / enquête 6 / fouille 2 / jeu 1 / premiers soins 1 / survie 1 / rédemption tech (mécanique) 1.

Pouvoirs psy : 6e sens (sens accrus) 16 / 6e sens (visions nocturne) 15 / 6e sens (lecture d’aura) 12 / Psi 3 / Stigmate : yeux blancs.


Encadrement arrondi
Les commentaires sur cet article

2012-03-25 22:07:07 - rodi

Je crois que c’est spam mais ca fait plaisir quand même :) :)

2012-03-23 10:06:57 - rodi

merci beaucoup !

2012-03-23 08:08:19 - Robin

Une histoire bien intriguante et un rôle bien ficelé qui suscite le sentiment qu’il doit susciter, l’intrigue. Personnellement cette histoire de chiffre comment à réellement m’interpeller.

  •  

casino en ligne

Le casino en ligne sans telechargement est une manière formidable de miser des fonds et de passer un après-midi à se détendre tout en gagnant de l’argent.

Encadrement arrondi
Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.