SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fading suns > Aides de jeu > Dramatis Personae > Noblesse > Baron Néogabriel d’Arkady
Contribuer

Fading suns

Baron Néogabriel d’Arkady

lundi 30 mars 2009, par Solaris

Biographie

Élevé sur les terres d’un baron tyrannique, le jeune Gabouille se destinait à la carrière de guildien, sous la protection d’une crapule fouinard qui faisait jusque là la pluie et le beau temps sur une partie de Pandémonium : Neville. Pourtant, enfant, il lui arrivait également de passer des heures à jouer avec Alexandrine - la jeune fille du baron - tous deux se retrouvant dans le petit parc qui jouxtait le manoir d’Arkadi... jusqu’au jour où le père apprit les faits.

Gabouille parvint cependant à s’enfuir - mais dans sa course, il se retourna une dernière fois, pour voir le baron empli de haine s’en prendre mortellement à sa propre fille. Fou de rage, Gabouille revint le plus rapidement possible, accompagné de son mentor Neville, pour sauver Alexandrine. Trop tard, bien trop tard... Il ne put que serrer la mourante dans ses bras, qui rendit bientôt son dernier soupir. Comprenant que Gabouille avait le cœur trop sensible pour devenir une brute digne de ce nom - mais n’en restant pas moins son poulain - Neville lui offrit un cadeau inespéré : une filiation falsifiée prouvant qu’il était le tout dernier descendant des Arkadi... A la mort du baron félon Gabriel, Gabouille deviendrait ainsi Néogabriel baron d’Arkadi, et Neville son sénéchal.

Ce dernier lui enseigna les rudiments du duel et du commandement - en revanche, l’étiquette fut quelque peu laissée de côté, ce que justifierait la rumeur de « lignée barbare » caractérisant les Arkadi. Et cerise sur le gâteau, Neville décida de réactiver les liens qui unissaient prétendument Arkadi et al-Malik il y a quelques siècles de cela...

Une fois baron et un peu plus mûr, Néogabriel se vit offrir la possibilité de voyager à travers les étoiles par Neville - ce qu’il fit sans tarder, ce qui se solda après quelques expéditions par l’obtention du titre de Chevalier errant, peu après la mort de son mentor. Seulement, le baron ne joue pas encore son nouveau rôle totalement à la perfection, désireux de rester sur Pandémonium pour gérer ses terres - mais il n’en demeure pas moins prêt à servir l’Empereur lorsque le besoin s’en ferait sentir.

Néogabriel est un « noble barbare », ce qui sous-entend qu’il est un rustre, une nullité en étiquette, un vantard et également un païen ou presque (ce qui lui vaut d’ailleurs quelques démêlés avec le Temple Avesti local). Et sous ses idéaux de laïcité et d’égalité, il conserve malgré tout un goût pour le commerce frauduleux (héritage de Neville) et les tours de passe-passe hérités de son plus jeune âge.

Description

Le baron porte des cheveux noirs noués en catogan, une veste de velours marron, des pantalons et des bottes de cavalier, ainsi qu’une chemise à jabots - autant dire qu’il ignore complètement les canons de la mode. Ses yeux fins et noirs révèlent sa malice, tandis que sa peau tannée est typique de Pandémonium. S’il est assez grand, il conserve le physique d’un noble de l’arrière pays : fin, mais néanmoins robuste.

En dépit de ses défauts, le baron reste malgré tout l’un des rares nobles à tenir à ses serfs comme à la prunelle de ses yeux - sans la moindre arrière-pensée qui plus est. On pourrait presque le voir comme le jeune nobliau provincial monté à la capitale - il est proprement écœuré par le comportement de ce que l’on appelle la « haute société » et ses courtisan(e)s (cf. le film Ridicule à ce sujet). S’il essaie de valoriser sa propre position sociale ainsi que sa vision des choses, il est tout de même conscient d’avoir « le cul entre deux chaises »...

Pour terminer sur une note plus sentimentale, le baron aime par dessus tout le brandy (produit sur ses propres terres en petites quantités) ainsi que les couchers de soleil de Pandémonium - les plus beaux de tous à son goût !

Relations

- La LAIC (Ligue des Antinomistes Intermittents du Commerce) : le baron est parfaitement conscient de jouer avec le feu avec de tels individus, mais il s’agit de développer la baronnie en la transformant à terme en un petit état, sous forme de monarchie libérale (mais pas forcément parlementaire !). Et pour cela, il espère jouer le coup de sa carrière en « partenariat » avec la LAIC.

- Le pouvoir : la mort violente de son amie d’enfance demeure un traumatisme, et ce jour-là, Néogabriel comprit que même Alexandrine n’avait aucune importance pour le baron, tout comme ses serfs. Faisant un parallèle avec ce douloureux passé, il jura de faire en sorte que plus personne ne puisse mourir par cruauté sur Arkadi - et la tactique de Neville lui permit de réaliser en grande partie sa promesse. D’ailleurs, chaque soir, Néogabriel vient se recueillir sur la tombe d’Alexandrine, au fond du petit parc de la baronnie.

- Les Chevaliers errants : le baron apprécie fortement les idéaux de l’Empereur, puisqu’ils ne viennent pas gêner ses propres objectifs... Et puis, c’est aussi une façon de se protéger.

Caractéristiques

Force 5 Intelligence 6 Extra 6/Intro 2
Dextérité 6 Perception 5 Foi 3/Ego 2
Endurance 8 Tech 5 Passion 4/Calme 4

Traits caractéristiques : noble et affable, mais barbare aux yeux de certains, condescendant, et également en fort mauvais termes avec les Avestites. S’il reste un magouilleur indécrottable, il n’en est pas moins capable de faire preuve d’une grande générosité - toujours est-il qu’il ne supporte ni la lâcheté, ni les inégalités.

Compétences innées : charme 4 ; combat à mains nues 4 ; discrétion 5 ; esquive 5 ; intimidation 3 ; mêlée 7 ; observation 6 ; tir 6 ; vigueur 5.

Compétences acquises : alphabet (teyrien) ; baratin 4 ; bureaucratie 1 ; connaissances (Pandémonium/le Moyeu) 2 ; connaissance de la rue 2 ; équitation 3 ; étiquette 2 ; dialecte (le Moyeu) ; machines pensantes 2 ; premiers soins 2 ; véhicules terrestres 3.

Anima : 4.

Manœuvres d’escrime : parade, coup d’estoc, coup de taille.

Citation : « N’oubliez pas mon pouvoir nobiliaire, mon cher ! Ici, sur MES terres, la loi c’est moi ! »

La baronnie : imaginez un bourg sud-américain peu prospère, mais suffisamment productif pour subvenir aux besoins alimentaires de sa population. Cette dernière mange à sa faim, et ne subit jamais les humeurs du baron - ce qui explique pourquoi elle ne cherche pas à connaître le fin mot de l’histoire, quant aux liens véritables entre l’ancien et le nouveau maître... Après tout, « il est ben gentil m’sieur le baron, créfieu ! ».

Blason : « d’azur à la chimère de gueules » (une chimère rouge sur fond bleu).



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.