SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fading suns > Aides de jeu > Factions et groupuscules > Guildiens et indépendants > La guilde des Monte-en-l’air
Contribuer

Fading suns

La guilde des Monte-en-l’air

jeudi 29 avril 2010, par Colin Chapman, Kerk

Cette petite guilde discrète s’est spécialisée dans les cambriolages, opérant aussi bien légalement qu’ouvertement sur Ligueheim et disposant de quelques branches dans les villes les plus peuplées des Mondes Connus.

Les Monte-en-l’air pratiquent le vol sur commande, et sont souvent employés par des nobles en vue de "regagner" des objets ou des artefacts tombés entre les mains d’individus ou d’institutions - et dans la plupart des cas rivaux. Inutile de d’ajouter que ces mêmes individus et institutions emploieront également les Monte-en-l’air à leur tour, pour récupérer l’objet en cause...

De plus, ces cambrioleurs servent parfois de trouble-fêtes pour les systèmes de sécurité, étant alors employés pour tester tout type de défense en commettant une effraction, le but étant d’entrer et de sortir de la zone surveillée sans heurts. Ces exercices sont souvent effectués avec des systèmes opérant à leur efficacité maximale, et sans que les gardes impliqués ne soient au courant de l’effraction, afin que la simulation soit aussi réaliste que possible. Mais étant donné les lourds risques encourus par les Monte-en-l’air (blessures, voire mort), la somme réclamée sera bien évidemment élevée. De même, lorsqu’ils sont contactés pour dérober un objet de grande valeur, leur employeur devra alors verser une pénalité équivalente à 10% de la valeur de l’objet.

Les Monte-en-l’air pris sur le fait pourront être poursuivis (ce qui est très rare en réalité), et ils devront toujours payer pour les dommages qu’ils auront causés. De même, ils ont pour obligation de ne jamais révéler le nom de leur employeur, bien que certaines personnes ou factions soient particulièrement réputées pour parvenir à délier les langues les plus muettes... Auquel cas, ces mêmes personnes et factions verront bientôt leurs biens les plus précieux disparaître peu après.

Les membres de cette guilde répugnent à employer le violence et à tuer en service : non seulement leur réputation serait entachée, mais en plus le Monte-en-l’air responsable aurait peu de chances d’échapper à la justice. Ainsi, tous adoptent une attitude détachée, calme et professionnelle, considérant ceux qui utilisent une violence excessive comme des "brutes sans manières".

Les Monte-en-l’air sont recrutés individuellement au sein de la pègre des plus grandes villes, étant alors menés au quartier général de la guilde sur Ligueheim pour y subir un entraînement complet et obtenir leur équipement. Quelques nobles sont mêmes devenus des membres éminents de la guilde, renforçant davantage le stéréotype "Arsène Lupin" auquel bien des Monte-en-l’air aspirent.

Représentant les voleurs les plus experts des Mondes Connus, les Monte-en-l’air s’opposent farouchement aux basses méthodes de leurs "cousins" non-affiliés. Désireux de maintenir leur respectabilité et leur statut semi-légal, ils vont jusqu’à servir de conseillers en vue d’établir des systèmes de protection anti-vols.. Le vieil adage "prends un voleur pour en piéger un autre" leur est ainsi particulièrement adapté, car si les Monte-en-l’air réprouvent les techniques et compétences de leurs cousins, ils ne les connaissent pas moins parfaitement - au point qu’un système mis en place sous leur supervision est réputé être le plus sûr.

Si chaque guilde et Maison noble garde un œil attentif sur les Monte-en-l’air, toutes ont eu un jour ou l’autre recours à leurs services, chacune envers ses rivales. Même les sectes de l’Église, malgré une condamnation de la guilde, ont passé quelques contrats avec, à diverses occasions. Et malgré cette méfiance générale face à de tels voleurs professionnels, les Monte-en-l’air n’en ont pas moins tissé de solides liens professionnels avec les Fouinards et les Recruteurs, sans oublier les Baillis ayant des soucis avec le recouvrement des dettes...

Équipement : grappin, corde, passe-partout mécanique/électronique, bottes et gants magnétiques, lunettes à intensification de lumière, détecteur de présence électronique. Et pour les plus riches Monte-en-l’air, une combinaison à camouflage thermo-optique.

Armement : taser et grenades à gaz.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.