SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fading suns > Aides de jeu > L’univers de Fading Suns > La Ligue Marchande > Les Baillis : cols blancs, hommes de loi et nervis
Contribuer

Fading suns

Les Baillis : cols blancs, hommes de loi et nervis

mercredi 25 mars 2009, par Kerk

Les Baillis sont les maîtres de la finance et de l’économie, étant les seuls banquiers dignes de ce nom des Mondes Connus. Ils gouvernent également les tribunaux non-ecclésiastiques, les universités de la Ligue et les médias - sans compter que le Liguemestre (dirigeant de la Ligue) actuel est un Bailli, comme bien souvent... Mais les membres les plus célèbres de cette guilde sont avant tout les avocats, les plus talentueux qui soient : l’Église et les Maisons nobles ont souvent recours à eux lorsque embourbés dans une affaire, de même que la Ligue Marchande elle-même, pour trancher un litige entre guildes.

Le commerce des Baillis se limite le plus souvent à des opérations de prêts d’envergure : il y a déjà des siècles, leurs prédécesseurs ont arraché un accord aux Maisons Royales afin que celles-ci ne puissent emprunter de l’argent qu’à leur guilde - et depuis les Baillis se sont enrichis, mais personne ne sait réellement jusqu’à quel point. D’autant plus qu’ils sont très efficaces : refuser de payer ses dettes, c’est se retrouver à terme avec la « flotte de recouvrement » particulièrement bien équipée en orbite de son fief... Mais l’argent n’est pas la seule chose qui intéresse les Baillis : ceux-ci ont déjà su se montrer cléments, en échange d’un « service », que ce soit une invitation à une soirée noble, une attitude plus agressive envers une faction précise, un anoblissement, ou même un vote (comme cela s’est vu pour le couronnement d’Alexius).

Publiquement, les Baillis sont réputés pour être les guildiens les plus conservateurs de la Ligue Marchande - ce qui n’a pas empêché l’Église de les condamner pour de multiples actes peu orthodoxes. D’habitude, ils se débrouillent pour étouffer les échos de ces affaires - tout comme ils sont passés maîtres dans l’art de la discrétion et du flegme : un Bailli ne portera jamais la tenue chamarrée d’un marchand ambulant aurige ou la combinaison sinistre d’un Ingénieur.

Personnalités : Liguemestre Tyrus Spear, Doyenne Mélissa Winters (sommité du monde bancaire, l’une des personnes les plus riches des Mondes Connus), Consul Carmichael Yoster (Amiral très controversé de la flotte de la Ligue).

Notes : bien des légendes courent sur le surnom de « Faces Grises » des Baillis, la plus répandue étant leur sainte horreur des polémiques. De même, ils sont réputés pour formuler des arguments et des règles sujets à de nombreuses exceptions, au point de pouvoir être employés dans tous les sens possibles et imaginables. Mais de plus en plus, des jeunes Baillis luttent contre cette caricature, désireux de devenir plus actifs et militants quant à la politique de la guilde - au grand dam des anciens, qui méprisent cette attitude inconvenante.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.