SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fading suns > Aides de jeu > L’univers de Fading Suns > Les xénomorphes > Les Ur-Obun et Ur-Ukar : enfants des dieux
Contribuer

Fading suns

Les Ur-Obun et Ur-Ukar : enfants des dieux

mercredi 25 mars 2009, par Kerk

Les Enfants des Dieux (comprenez des Anunnaki), les Ur-Obun et les Ur-Ukar, sont les xénomorphes les plus familiers aux humains, non pas seulement d’après leur physionomie humanoïde, mais également de par leur mode de pensée et de comportement. Ces deux races prétendent descendre des dieux anunnaki, les bâtisseurs des Portails - un mystère que l’humanité cherche volontiers à résoudre... A l’origine, les Enfants des Dieux ne seraient-ils pas des êtres humains enlevés de la Teyr par ces dieux mystérieux, en vue de connaître une tout autre évolution ? Et si jamais les Obun et les Ukar sont réellement ce qu’ils prétendent être, l’humanité ne risque t-elle pas d’être durement châtiée pour avoir, pendant des siècles, exploité la progéniture de ces divinités stellaires ?

Pourtant, malgré toutes ces similitudes, bien des barrières continuent d’opposer les humains et ces deux races. Les humains craignent par dessus tout les pouvoirs psychiques qui naissent à l’état naturel chez chaque Obun et Ukar - à l’inverse, les Obun ne comprennent pas la sempiternelle instabilité humaine, tandis que les Ukar sont écrasés sous la lourde botte de la Maison al-Malik et de la Ligue Marchande, depuis leur défaite militaire face à l’alliance humaine de Palamède Alecto.

Mais les deux races s’opposent elles-mêmes : les Obun ont fondé une méritocratie fondée sur le savoir et la sagesse (dépeinte comme une société sclérosée et désespérément immobiliste par certains), tandis que les Ukar ont toujours formé une race de guerriers impitoyables et féroces - un destin modelé par les dieux eux-mêmes, dit-on. Et un destin perpétué par l’humanité : les Obun sont probablement les xénomorphes les mieux considérés des Mondes Connus, appréciés pour leurs conseils éclairés et leur habileté politique - voire pour leurs guerriers/champions. Quant aux Ukar, forcés de se retrancher dans les profondeurs de leur planète natale pour survivre aux rudes conditions climatiques, puis privés de la surface ré-apprivoisée par les humains, ils finiront souvent comme mercenaires, assassins ou espions - des qualités fort appréciées des Recruteurs ou encore des Fouinards.

Mais les temps changent, et les Obun comme les Ukar souhaiteraient briser le carcan dans lequel ils sont enfermés. Les premiers émigrent en masse de Velisimil, leur planète natale, pour voyager à travers les Mondes Connus et propager leur philosophie ; les seconds laissent éclater leur colère à travers des mouvements terroristes toujours plus radicaux et de mieux en mieux structurés, alors que parallèlement les races xénomorphes mineures prennent elles-mêmes conscience de leur servage.

Personnalités obun : Ven Lohji (l’une des huit Disciples du Prophète Zacharie), Bran Botan vo Karm (l’un des plus proches conseillers de l’Empereur), Loaana vo Harn (redoutable spécialiste en commerce).

Personnalités ukar : Surtam oj Malak Sojo (actuel Nadakira, « Empereur Dieu » ukar qui a su conserver un important pouvoir spirituel), Torquil oj Borduk (à la tête des clans alliés aux al-Malik), Varkellin na Nilite (ex-capitaine des légions al-malik, aujourd’hui l’un des mercenaires les plus renommés).



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.