SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fading suns > Aides de jeu > L’univers de Fading Suns > Historique des Mondes Connus > 2500 > 3500 : la Diaspora et l’Âge des Miracles
Contribuer

Fading suns

2500 > 3500 : la Diaspora et l’Âge des Miracles

mardi 24 mars 2009, par Kerk

Le nouvel espace humain se fragmenta en nations planétaires recluses, certaines démocratiques, d’autres totalitaires. Plusieurs des premiers dirigeants de ces mondes créèrent des dynasties appelées à durer des millénaires entiers : les premières Maisons nobles à régner sur les étoiles. Mais des années de coups d’essais politiques et sociaux ne parvinrent qu’à créer chaos et conflits entre ces mondes repliés sur eux-mêmes. Au sein de cet univers de dangers vint alors le Prophète Zacharie, un homme doté de la vision de la Création, don que lui aurait fait Dieu (qu’il renomma Pancréateur) prétendit-il. Rassemblant disciples et suivants, qui avaient laissé derrière eux les antiques dieux terrestres, il se mit à accomplir miracle sur miracle : l’humanité, qui avait désespérément besoin d’unité et d’espoir, se tourna vers le Prophète pour obtenir des réponses. Pourtant, les paroles du Prophète comprenaient une mise en garde, à l’encontre des démons rôdant dans ce qu’il prénomma les « Ténèbres parmi les Étoiles »…

A cette époque, l’humanité croisa également la première race intelligente étrangère : les Shantor, à première vue des êtres équidés à peine évolués. Mais bientôt on put réaliser à quel point ils étaient intelligents – et dangereux pour les intérêts humains. Rapidement, ils furent mis sous tutelle et bientôt déportés – pour des raisons de prudence disait-on. Mais l’humanité allait bientôt croiser deux races cousines bien plus importantes encore : les Ur-Ukar, guerriers impitoyables qui provoqueront les premières défaites humaines dans l’espace, et les Ur-Obun, philosophes et savants – deux races dotées dès la naissance de pouvoirs psychiques et prétendument issues des Anunnaki, les bâtisseurs des Portails de Saut.

Les Guerres ukar qui s’ensuivirent permirent d’unifier l’humanité face à une race qui avait également atteint les étoiles et hostile aux humains. Et après bien des débâcles, Palamède Alecto, suivant du Prophète, mena les légions humaines, au nom de l’ Église Universelle du Soleil Céleste nouvellement fondée, face aux Ukar sur leur propre monde natal, jusque là insaisissable : l’humanité était victorieuse, et la position de l’Église au sein des pouvoirs politiques et militaires était affermie.

L’humanité conquit de nouveaux mondes et dompta d’autres races évoluées, la plupart incapables de voyager dans l’espace, et donc jugées de ce fait inférieures. Jusqu’aux Vao…

Les humains finirent par tomber sur bien plus imposants qu’eux, lorsqu’ils soumirent une race de paisibles insectoïdes jardiniers du nom de G’nesh. C’est alors que les souverains de ces derniers émergèrent de mondes inconnus à bord de vaisseaux spatiaux bien plus puissants et équipés d’armes énergétiques dévastatrices ; les humains n’eurent d’autre choix que de battre en retraite, taillés en pièces. Heureusement, ces xénomorphes du nom de Vao se révélèrent non-expansionnistes et n’engagèrent aucunes représailles face aux humains. Tant qu’on les laisserait seuls, ils ne causeraient aucun problème – c’est du moins ce que jugèrent la plupart des humains. Mais au fil des siècles, d’étranges « cadeaux » et techniques offerts par les Vao ont toujours été prompts à déclencher des conflits au sein de l’humanité.

Hélas, c’est ici que le Prophète allait connaître sa triste fin : s’envolant dans l’espace pour mener une ambassade pacifique auprès des Vao, son appareil s’écrasa contre un Portail, laissant derrière lui des enseignements qui seront parfois bien étrangement interprétés par l’Église de Palamède...



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.