SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fading suns > Aides de jeu > L’univers de Fading Suns > Historique des Mondes Connus > 4000 > 4900 : le Nouvel Âge Féodal
Contribuer

Fading suns

4000 > 4900 : le Nouvel Âge Féodal

mardi 24 mars 2009, par Kerk

Les nouveaux maîtres des Mondes Connus ne tardèrent pas à se batailler les uns les autres ; mais seuls les plus puissants, les plus rusés et les plus riches furent promis à la grandeur, tandis que bien d’autres finirent exsangues. Dans ce chaos, les masses furent abandonnées sans protection, et par désespoir beaucoup acceptèrent de signer un contrat générationnel de servage avec les Maisons nobles, prêtant allégeance aux seigneurs locaux en leur nom et celui de leurs enfants à venir. Dans un premier temps, l’Église s’opposa à de tels procédés, mais elle finit elle-même par les adopter, comprenant qu’ils demeuraient les seules garanties en vue de lever une armée face à ses rivaux – or l’Église était alors aussi agressive et militariste que la noblesse, question de survie et de domination.

Les corporations de la Seconde République se retrouvèrent bien vite dans une impasse. Après avoir perdu ou renoncé de force à leurs biens, leur puissance s’était effondrée. Mais un conglomérat de toutes ces corporations se rassembla afin de créer la Ligue Marchande, et refonda les statuts d’hier pour transformer les corporations en guildes, celles-ci ayant l’avantage de contrôler plus facilement leurs membres et l’avancement de ces derniers. Par ailleurs, la Ligue put conserver ses brevets technologiques secrets, bien que des agents durent payer ce privilège de leur vie, chargés d’effacer les données des machines pensantes tombées entre les mains des nobles.

Incapables de maintenir leurs vaisseaux et leur armement de haute technologie, les nobles et l’Église se retrouvèrent face à un problème majeur : que faire de la Ligue... Après qu’une campagne insidieuse à l’encontre des guildes ait échoué à dévoiler les secrets de la Ligue, les nobles n’eurent d’autre choix que d’accepter les guildes marchandes comme ses égales. Même l’Église dut se résigner à leur abandonner une parcelle de pouvoir, par le biais d’une Bulle Patriarcale n’autorisant l’usage des hautes technologies proscrites qu’aux prêtres, nobles et guildiens : le Privilège des Martyrs. Dès lors que ces secrets scientifiques furent mis hors de portée des masses laborieuses, la transformation de la société des Mondes Connus en régime féodal fut complète : seules les classes supérieures pouvaient se déplacer entre les étoiles, tandis que les paysans vivaient, s’éreintaient et mouraient sur le sol de la planète qui les avait vus naître.

Mais les Mondes Connus ne rassemblaient pas tous les mondes de l’Espace Humain républicain : au cours de la Chute de la Seconde République, de nombreuses planètes furent perdues, leurs coordonnées de saut volées ou leurs Portails barricadés. Après des siècles d’oubli, certains de ces mondes refirent surface, libérant des hordes de raiders barbares sur les Mondes Connus, semant la destruction et pillant les fiefs des Maisons nobles.

Seule une puissante coalition des nobles pouvait faire barrage aux clans barbares dispersés, et seul un maître tacticien pouvait former une telle coalition. Cet homme fut le Duc Vladimir Alecto, descendant de Palamède, dont la campagne face aux barbares le propulsa aux sommets du pouvoir. Après sa victoire face aux raiders, il se proclama premier Empereur des Mondes Connus, tandis que sa campagne de pacification fit que même les nobles les plus récalcitrants se résignèrent à admettre sa souveraineté.

Mais le jour de son sacre, alors qu’il plaçait la couronne sur sa tête, il mourut mystérieusement après une soudaine déflagration. Sa coalition s’entredéchira, les Maisons s’accusant l’une l’autre de la mort de l’Empereur. Finalement, la paix put être de nouveau restaurée, assurée par les réformes passées de Vladimir : toutes les Maisons, sectes de l’Église et guildes majeures pourront voter à égalité afin de désigner tous les dix ans un noble comme Régent, qui régnerait jusqu’à ce qu’un nouvel Empereur remonte sur le trône - un couronnement qui allait se faire attendre des siècles durant...



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.