SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fading suns > Aides de jeu > L’univers de Fading Suns > L’Eglise Universelle > L’Ordre Eskatonique : subtil et prompt à la colère
Contribuer

Fading suns

L’Ordre Eskatonique : subtil et prompt à la colère

mardi 24 mars 2009, par Kerk

Mystiques et savants, les Eskatoniques ont pour but de protéger les Mondes Connus et la Sainte Flamme qui nous habite tous, en prévision de [l’Eskaton], l’Apocalypse. Tous se sont engagés dans une quête individuelle et spirituelle du Sacré - contrairement aux Orthodoxes, ils pensent que chaque être dispose d’une étincelle de la Flamme et qu’il est du devoir de chacun (et non des seuls prêtres) d’entretenir cette étincelle et de l’embraser.

Les conditions d’admission sont telles que cet ordre est le plus restreint d’entre tous - et donc celui qui dispose du plus faible réseau de soutien. Mais la pratique occulte au sein de l’ordre est telle que chaque membre est un prêtre relativement puissant et digne de considération. Chacun se penche sur les mystères de notre univers et sur des questions philosophiques - mais avec le regard d’oiseaux de mauvais augure, qui s’attendent toujours au pire... De leur point de vue, seuls quelques élus atteindront la Lumière et échapperont à l’Obscurité apocalyptique : seules la sagesse et la théurgie peuvent partiellement empêcher notre univers de tomber en ruines.

Longtemps, les Eskatoniques formèrent une société secrète, bannie par l’Orthodoxie, jusqu’au jour où les Symbiotes envahirent les Mondes Connus. Ils purent alors opérer à visage découvert et montrer la puissance de leur théurgie - la seule arme véritablement efficace contre les Symbiotes. Le Patriarche dut alors admettre leur utilité et les incorporer au sein des sectes officielles de l’Église ; mais les Eskatoniques durent continuer à opérer dans la clandestinité (ou du moins à cacher leurs expériences ratées), sous peine d’être frappés d’anathème. L’humilité est une valeur primordiale au sein des Eskatoniques, sans quoi il est impossible de gravir les échelons de la hiérarchie : les mutilations, châtiments et pénitences auto-infligés sont monnaie courante, car supposés protéger de l’hubris - l’Histoire a déjà montré que la trop grande fierté de certains prêtres a pu déclencher des cataclysmes dévastateurs et les Eskatoniques n’ont nulle envie de voir le phénomène se reproduire.

Personnalités : Mystagogue Moore de Pentateuque (à la tête de l’ordre), Magister Osanto de Manitou (attentif quant aux convents psychiques), Philosophus Antonia de Cadix (magicienne hazat).

Notes : les Eskatoniques sont les prêtres les plus insolites de l’Église. La plupart sont impatients de déchiffrer les secrets les mieux cachés de l’univers, se lançant dans des pèlerinages à travers les étoiles, parfois à la recherche de savoirs interdits. Mais les Mondes Connus sont dangereux et très peu osent voyager seuls, s’attachant à un entourage noble ou à une caravane marchande pour disposer d’une escorte. S’ils sont peu nombreux et parfois jaloux du savoir des autres, les Eskatoniques ont pourtant souvent hâte de se croiser pour partager leurs expériences - les nobles et les guildiens n’étant pas aptes à comprendre leurs méditations...

Faction interne : le Conseil des Sanhédrins (chargé d’enquêter sur toute activité paranormale, parallèlement à l’Inquisition, ainsi que d’assurer la discipline au sein de l’ordre).



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.