SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fading suns > Aides de jeu > L’univers de Fading Suns > Les Maisons nobles > La Maison al-Malik : la montagne intangible
Contribuer

Fading suns

La Maison al-Malik : la montagne intangible

mardi 24 mars 2009, par Kerk

Cette Maison est de loin la plus hermétique, celle que l’on pourra croiser le moins souvent sur son chemin. Ses membres vivent retranchés de leurs sujets, affichant un air distant et visitant rarement leurs domaines - visites au cours desquelles ils emploieront un étrange langage métaphorique que seuls leurs autres compagnons nobles pourront d’ailleurs interpréter...

Le seul lieu où un al-Malik semble à son aise, c’est lors d’une réunion avec des membres de la Ligue Marchande, alliée historique de la Maison. Certains prétendent d’ailleurs que les al-Malik auraient acheté leur titre de Maison Royale grâce à l’argent du commerce et qu’ils pourraient être impliqués dans la conspiration visant l’émergence d’une Troisième République... Si les al-Malik font tout pour mettre un terme à de telles calomnies, ils ne sont pas moins largement dotés de petits joyaux technologiques fournis par les guildes : leurs boucliers énergétiques seront toujours en parfait état de fonctionnement, leurs rapières seront équipées de lames vibrantes et ils disposeront même de machines pensantes portables (qu’il baptisent d’ailleurs curieusement « ordinateurs »).

Pourtant, les al-Malik ne disposent d’aucun accord officiel particulier avec la Ligue Marchande et les marchés de Criticorum et d’Istakhr n’égalent pas ceux de Ligueheim - seulement, il y a là-bas certains recoins où les honnêtes acheteurs ne mettront jamais les pieds... Mais quelles que soient les relations entre les al-Malik et les guildes, la Maison n’en demeure pas moins la plus surveillée de toutes par l’Inquisition - mais à part quelques réprimandes mineures, elle n’a jamais pu être accusée de quoi que ce soit. Les al-Malik aiment d’ailleurs à plaisanter en évoquant la possibilité de verser l’impôt non pas à l’Empire mais à l’Inquisition.

Personnalités : Duc Hakim al-Malik (à la tête de la Maison), Duchesse Yusara al-Malik (son épouse, célèbre mécène), Baronne Salomé ab-Rashman (exploratrice de renom).

Notes : nombreux sont les nobles à considérer les al-Malik comme les plus passionnés d’entre eux - leurs fêtes sont vibrantes et chaleureuses, tant ils aiment à prendre du bon temps. Cependant, les al-Malik savent rester pragmatiques pour compenser leur appétit de luxe et de paillettes : ils sont souvent bien plus cultivés que tout autre noble, à défaut d’avoir une expérience du combat ; de la sorte, ils n’ont aucune opinion réelle au sujet des duels. Malgré leur réputation, ils ne détestent pas leurs sujets - ils les aiment peut-être un peu trop et ont tendance à accorder beaucoup de crédit aux théories socialistes de la Seconde République, tout en restant de fervents capitalistes. C’est d’ailleurs leur richesse qui permet aux al-Malik de vivre en dilettantes et d’imaginer un monde meilleur... D’après les mauvaises langues, c’est justement parce qu’ils évitent autant l’homme de la rue que les al-Malik l’aiment tant.

Unité d’élite : la Ve Légion Noire, composée exclusivement de troupes ukar (dont la sordide réputation n’est plus à faire).



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.