SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fading suns > Inspirations > Une journée dans la vie de... > Une journée dans la vie d’un labo antinomiste
Contribuer

Fading suns

Une journée dans la vie d’un labo antinomiste

Par Benzyl et Anonymous.

lundi 30 mars 2009, par Kerk

Heure GMT : 06h00

Lieu : Bûcher, désert profond, laboratoire principal de la Ligue des Antinomistes Intermittents du Commerce.

Activité occulte : 50%

Déconnerimètre : 100%


Voix off : la journée est chaude, alors que la température avoisine les 45°. Au loin, une tente berbère en mauvais état, dont les rafales de vent ont fini par user par endroits la toile, alors que le soleil en a blanchi les couleurs. Elle a dû être belle dans le temps. Autour de cette tente, nulle trace de vie. Rapprochons-nous de la tente...

Au centre de celle-ci, sous une pellicule de sable, une écoutille ? Étrange ! Descendons l’échelle, d’accord ? Bien. Nous arrivons dans une salle aux parois métalliques. Des sons nous parviennent, écoutons...

- Bon alors les gars, où en est le projet ’Armaggedon’ ?

- Hein ? Vous voulez parler du projet ’Cosmos 4999’, Dr Benzyl ?

- Ouaip. Donc, il avance le projet ?

- Oui et non... C’est plus dur qu’il n’y paraît ! Modifier une orbite, ça ne se fait pas d’un claquement de palme !

Voix off : petite précision, l’assistant du Dr Benzyl en astrophysique n’est autre qu’un poisson génétiquement modifié répondant au nom de Xiyghtruwz en langue symbiote, ou ’Tronche d’écaille’.

- Vous n’allez quand même pas me dire que modifier la course d’un astéroïde soit vraiment dur ?

- Je dois vous avouer que nous avons pris une orientation toute différente. En effet, projeter un astéroïde, c’est d’un banal ! Donc, en abordant le problème sous un autre angle, mon équipe et moi-même avons décidé de projeter une planète sur un astéroïde. Génial, non ?

- J’avoue que ça me laisse... sans voix. Et vous êtes sûr de votre, comment dire... projet ?

- Je suis optimiste.

- Faites de votre mieux, je continue la tournée. Et bonne chance.

- Merci, et à vous aussi !

(Une fois sorti du labo d’astrophysique...)

- Des Dae Moon ! Envoyez un message à Anonymous, directeur de la division Ambition. Prenez note : ne mettez pas sur le marché les contrats ’Fin du monde avec une météorite’, nous avons des problèmes de réalisation avec le projet. Cordialement, Dr Benzyl, etc.

- Ce sera tout ?

- Non, restez encore un peu, je sens que la journée va être longue.

Voix off : les murs du laboratoire sont d’un blanc aseptisé. Les néons clignotent par endroits, une ou deux personnes à l’allure louche se promènent dans les couloirs en entonnant : ’Brûle, brûle inquisiteur ! Brûle, brûle, ça fait du bien ! Brûle, brûle Inquisiteur ! Brûle, brûle jusqu’à demain !’

Puis, le Dr Benzyl s’arrête devant une épaisse porte entourée d’un champ de confinement. Sur la porte, il est écrit à la peinture : Département de Recherche en Physique et Particules.

- Des Dea Moon, ils travaillent sur quoi déjà ici ?

- Le nom du projet est « Aspirateur de la Mort qui tue tout ».

- Ah oui... Là, je suis super avancé... Et en résumé, ils font quoi ?

- Ils essayent de créer un trou noir artificiel.

- Entrons.

Voix off : en ouvrant la porte, rien, pas de labo, pas de pièce. Rien que le vide...

- Je crois que le projet « Aspirateur » est un succès. Il ne reste plus qu’à mettre la main sur les rapports de recherche.

- Euh... ils étaient dans le labo...

- Ah merde ! Envoyez une note de plus, en disant qu’il faut remplacer le labo de physique et particules.

Voix off : après une heure à errer dans les couloirs.

- Bordel, il est où le labo occulte ?!? Il aurait dû être dans CE couloir ! Il travaillait sur quoi en ce moment ?

- Sur la probabilité, la réalité subjective et d’autres trucs du genre. On peut dire que ça marche.

- Je vois... Je suis tombé pile le jour où les probabilités pour que le labo n’existe pas aujourd’hui l’emportent... Quand les probas seront en notre faveur, faites le moi savoir !

- Bien Docteur.

Voix off : au bout d’un moment...

- Tiens, c’est quoi ce labo, je ne connais pas ? Il est écrit « Salle de repos »... C’est la nouvelle section résurrection, ou la morgue ?

- Non, c’est la salle de détente, là où on prend un café quoi.

- Mmmm, intéressant comme études, l’incidence du café sur la psychologie appliquée à la mort.

- Je me suis mal exprimée...

- Hein ?

- Non... Non rien...

Voix off : au détour d’un couloir, une personne court en hurlant. « Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhh !!! » fait-elle, avec une jolie plante qui lui butine la main et une autre la jambe.

- Ah, on approche de mes labos.

(PSCHHHH... Bruit de sas qui s’ouvre)

- Alors les p’tits génies ! Et ces recherches ?

- Hé bien docteur, on n’a toujours pas d’antidote au virus JeanClôdVanDamme...

- Pas grave, il ne fait de mal à personne ! Et le projet « Sextoy Monique II » ?

- Euh, à part un effet secondaire gênant...

- C’est-à-dire ?

- Il lui faut une relation sexuelle par jour, sinon elle tue tout ce qui bouge...

- Oh, rien de grave en somme. Et les recherches sur la bactérie « Réside Ant Evil » ?

- L’idée de faire des fourmis mort-vivantes avec la bactérie R.A.E marche, mais bon... ça ne sert à rien.

- Ok les gars, je rentre. Et ne laissez pas traîner vos morceaux de tentacules !

(PSCHHHH... Bruit de sas qui se referme)

Voix off : Laissons donc œuvrer nos braves travailleurs, et disons-nous au revoir...



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.