SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fading suns > Scénarios > Carnet d’Ackham
Contribuer

Fading suns

Carnet d’Ackham

samedi 7 août 2010, par guilee

Une campagne que j’ai écrite il y a quelques années. Au programme, de l’aventure au travers des Mondes Connus puis au-delà... à la recherche d’un trésor.

3991 : à la toute fin de la Seconde République, le grand savant et théologien Shri Ba Ban Singh conjecturait que l’univers matériel n’était pas le seul plan d’existence possible. Il concevait trois plans : un qu’il associait à l’Empyrée, le paradis de l’église orthodoxe, un autre associé aux Qlippoth, autrement dit les enfers, et le plan matériel où nous vivons.

D’après Shri Ba Banh, les Annunaki avaient trouvé le moyen d’accéder directement à l’Empyrée et y avaient alors migré. Partant de cette spéculation, il postulait que les gargouilles seraient des sortes de créatures conscientes laissées derrière eux pour guider à leur suite les autres races.

Shri Ba Banh pensait que s’il était possible d’amener une Gargouille à proximité d’une source d’énergie mystique importante, il serait alors possible de « l’activer ». Il conçut donc un dispositif capable de capter l’énergie occulte des étoiles et de la canaliser afin de provoquer le « réveil » d’une Gargouille. Le projet était bâti sur les notions alchimiques de « sympathie » entre les substances, sur la théorie des résonateurs paraspectraux d’Erling (le fameux oncle d’Amalthée), et enfin sur les concepts de Doramos décrivant les lignes d’énergies mystiques qui relient les astres. Il consistait à utiliser des vaisseaux spatiaux à base de matière dite « pure » afin qu’ils puissent servir de récepteurs puis de transmetteurs d’énergie occulte à proximité d’un soleil.

Son projet fut financé en grande partie par des fonds privés d’origines plus ou moins douteuses (certain y virent même la main des Vao). La Gargouille fut offerte par l’institut Phavien, le fameux centre d’étude psi. Le système choisi pour l’expérience fut celui d’Icône. L’expédition comptait trois navires : un premier vaisseau entièrement en or conçu pour capter l’énergie mystique du soleil, un deuxième vaisseau entièrement en argent pour l’accumuler et enfin un navire en cuivre qui transportait la Gargouille. Une escorte spatiale de vaisseaux accompagnait encore les trois appareils.

Quand l’expédition arriva à proximité du soleil, les trois navires se disposèrent suivant la configuration calculée par Shri Ba Banh en attendant son signal pour activer le dispositif. A quelques minutes du lancement, un signal de détresse fut émis par un des vaisseaux de l’escorte juste avant qu’il se disloque soudainement. Les autres navires repérèrent alors de longues formes grises et striées de veinules rouges qui flottaient dans le vide. Quand ces choses vinrent au contact des vaisseaux, ceux-ci étaient comme pris dans des étaux puissants jusqu’à leur désintégration totale. Les armes énergétiques se révélèrent impuissantes contre ces spectres cosmiques et, pris de panique, les vaisseaux de l’escorte ne tardèrent pas à rompre le combat pour fuir. Ce fut par eux que l’on sut ce qui arriva par la suite.

Shri Ba Banh décida d’activer prématurément sa machine. D’après l’explication de certains savants, il y aurait eu alors un trop plein d’énergie mystique positive qui aurait fait entrer les trois navires « en résonance paraspectrale ». Cette résonance aurait créé localement un passage vers un autre plan d’existence. Un rayonnement énergétique émana des trois vaisseaux en direction des formes grise qui se fondirent alors dans le vide cosmique en émettant de longues plaintes sinistres qui résonnèrent jusqu’à l’intérieur des vaisseaux. Pendant un bref instant, le vide sembla se « déchirer » et les trois vaisseaux nimbés d’un intense halo lumineux prirent la direction du Portail de saut.

Ils l’auraient alors traversé et, par la suite, tous les autres Portails jusqu’au système de Vera Cruz, au-delà de leur destination finale, sont restés inconnus.


4752 : le professeur Paulus de Varenna de l’Universidade Orthodoxia no Rio Azul (Teyr Sainte) de l’Ordre Eskatonique engagea un aventurier, le capitaine aurige Ackham, et son vaisseau « La Larme de Midian ». Il le chargea de retrouver les trois navires par-delà le Portail de Vera Cruz.

Après avoir franchi ce portail, Ackham et son navire disparurent pendant près de 15 ans.


4767 : le capitaine Ackham fut ramené par un vaisseau vuldrok à Leminkainen. Il était affligé d’un mal étrange qui semblait lentement lui enlever toutes ses sensations. Peu avant de mourir, il chargea une prêtresse amalthéene de retrouver et d’amener ses trois fils à son chevet. Nul ne sut jamais ce qu’il voulait leur dire car quand ceux-ci arrivèrent, il avait quitté cette vie en leur laissant un legs insolite : au premier un sceptre fait d’une étrange pierre noire, au deuxième un exemplaire très endommagé de l’évangile Omega et au troisième un anneau. Mystérieusement le journal de bord d’Ackham ne fut jamais retrouvé alors que la prêtresse en avait consigné la présence dans le registre testamentaire…

Retrouvez bien entendu tout le scénario en attachement dans la pièce-jointe.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.