SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fading suns > Suppléments > Les prêtres du Soleil Universel
Contribuer

Fading suns

Les prêtres du Soleil Universel

jeudi 22 avril 2010, par Didi

Ce supplément va nous renseigner sur les prêtres, l’un des trois "ordres" du monde médiéval-futuriste de Fading Suns.

Supplément pour Fading Suns, jeu dans un univers médiéval-futuriste, édité par Holistic Design en VO et Multisim en VF, 144 pages, couverture souple, N&B, 26,50 €

Auteurs : Bill Bridges, James Estes, Andrew Greenberg, Chris Howard, Sam Inabinet, Ken Lightner et Rustin Quaide
Traduction : Anne Vétillard, Jean-Baptiste Lullien et Tristan Lhomme.

Supplément à couverture souple de 144 pages, en noir et blanc. Les illustrations sont variables et vont de moyennes à agréables (ceci étant un avis totalement subjectif). Le supplément est divisé en sept parties principales plus une nouvelle et des annexes, que nous allons étudier tour à tour.

Le journal d’Alustro : Visions

Il s’agit ici de la nouvelle qui raconte toujours les pensées d’Alustro, le suivant de Erian Li-Halan. On découvre ici son parcours religieux, sa découverte de la foi et ses visions auprès de la Gargouille de Nulpart. Le texte est sympathique et agréable à lire. Il nous éclaire également sur la façon de vivre et de penser que peuvent avoir les joueurs de Fading Suns.

En résumé : toujours aussi agréable.

1 - Extraits de l’Évangile Oméga

Après une rapide introduction avec des considérations générales sur la religion tant dans Fading Suns que dans notre propre monde, on passe dans le vif du sujet. Le chapitre nous donne des considérations générales sur les saints, puis détaille les plus importants d’entre eux : les disciples du Prophète Zacharie avec leur histoire, leur iconographie, leurs "domaines" et leurs fidèles. On parle ensuite des principales théories et controverses théologiques à l’intérieur de l’Église. Le sujet est traité rapidement mais efficacement, du bon travail.

Les parties qui suivent détaillent chacune un ordre de l’Église et sont organisées de la même manière à savoir : histoire, théologie, canon, patrimoine, personnalités et règles de jeu.

2 - Le miroir de Dieu : l’Orthodoxie Teyrienne

Cette partie est sur l’ordre dirigeant de l’Église, l’orthodoxie teyrienne qui domine largement, équivalent de l’Église catholique du Moyen Age. On y découvre sa fondation par Palamède, son déclin sous la Seconde République puis son retour en force depuis la chute de cette dernière. A partie de cette période, on y détaille les principaux patriarches jusqu’à l’époque du jeu. On découvre ensuite son crédo plutôt conservateur socialement, sa division en deux tendances, l’une plus souple que l’autre. On voit ensuite la liste des péchés, puis la structure de l’ordre qui est également en grande partie celle de l’Église en général. On voit également la richesse de l’ordre grâce notamment à la Teyr Sainte - notre planète Terre (en meilleur état qu’elle ne l’est aujourd’hui d’ailleurs). On découvre enfin des portraits, notamment celui de Ezechiel, actuel patriarche.

Un chapitre intéressant, surtout quand on sait que le dogme de l’orthodoxie est celui diffusé sur la plus grande partie de la population de l’univers.

3-L’arme divine : la Fraternité des armes

L’ordre combattant de l’Église. Son histoire est relatée depuis
sa création pendant la Chute pour protéger les pèlerins, jusqu’à
ses combats contre les barbares et les symbiotes actuels. Ses
intérêts financiers sont détaillés aussi, ce qui établit un
intéressant parallèle avec les Templiers. On découvre ensuite la
doctrine perfectionniste de l’ordre et ses problèmes avec les
tendances hérétiques de certains de ses membres. Suivent après
quelques personnages dont le grand maître Claudius de Molay.

Cette partie n’est peut être pas la meilleure mais elles donne
de bonnes sources d’inspiration pour faire évoluer l’univers de
façon à faire des campagnes épiques.

4-Subtil et prompt à la colère : L’Ordre eskatonique

Anciens hérétiques, pratiquant un mélange de mysticisme et de
foi monothéiste. Leur histoire est mouvementée. Leur théologie
est tirée des enseignements d’Horace, un des disciples du
Prophète et de divers écrits ésotériques. Les sciences occultes
qu’ils étudient sont succinctement décrites. Les rituels
d’ordination sont malheureusement tenus secrets, conformément à
l’ambiance de cet ordre, mais ils auraient pu intéresser les
meneurs de jeu ; heureusement qu’ils ne sont pas indispensables.

Ce chapitre est intéressant mais les idées mystiques de cet
ordre auraient méritées d’être illustrées par quelques exemples
afin de faciliter l’interprétation du personnage en donnant des
sources d’inspiration concrètes

5-La Foi ardente : le Temple avesti

Les fanatiques pyromanes redresseurs de torts du jeu. On y
découvre que les origines du Temple ne sont pas si "pures" que
cela, puisque provenant en partie des feux de joie vestiques,
pratique païenne s’il en est, et comment l’ordre fut sauvé des
maisons nobles par une soumission à l’Orthodoxie Teyrienne ;
puis la quasi-prise de contrôle de l’inquisition (avec au
passage un compte rendu fondateur des méthodes d’investigation
de l’inquisition, inspiré de l’assassinat de JFK, à mourir de rire).

L’inquisition est bien détaillée dans ce chapitre puisque dominée par cet ordre. On découvre aussi avec amusement le petit catéchisme, un ouvrage enfantin sur l’enseignement de
la morale... On notera que toutes les personnalités présentées
dans ce catéchisme sont toutes mortes ou imaginaires. Un
chapitre intéressant et amusant à lire, ce qui est assez rare
dans Fading Suns.

6-La Compassion universelle : le Temple du sanctuaire éternel

Cet ordre créé par Amalthée est un mélange entre des théories
physiques, la foi du Prophète, de l’animisme et un jargon
d’origine indienne dont un glossaire est heureusement donné en
fin de chapitre. Le mélange est intéressant et surprenant (mais
ne me plait pas énormément, je l’imaginais plus classique).
L’histoire de l’ordre est mouvementée comme celle de l’univers
et n’est pas exempte de violence ou de corruption, même pour un
ordre basé sur la compassion et l’amour de son prochain...

Une description des danses sacrées et autres pratiques animistes
auraient été appréciable, ainsi que de l’archevêque d’Artémis,
chef de l’ordre, mais le chapitre reste tout de même bien fait.

7-Hors du sein de l’Église : les autres ordres

Ce chapitre nous décrit d’abord les Hésykastes ou moines
mendiants ne rentrant dans aucun ordre : leur organisation toute
relative imposée par l’Orthodoxie Teyrienne et les trois plus
grands monastères qui leur sont destinés (mais de façon assez
succincte). C’est un peu court et on aurait aimé avoir plus de
détails sur les trois voies principales en théologie. Ensuite une
partie sur les Incarnats, équivalents des protestants de notre
monde. Persécutés par l’Église ils sont en plein renouveau. Le
chapitre est instructif et important si on envisage une campagne
tournant autour de la planète redécouverte d’Iver. Enfin, les
enfants de Zuran, sorte de mélange entre du vaudou et des
traditions gitanes, plus toutes les religions ou politiques de notre Terre.

Un mélange au final assez cohérent au vu de son
origine mais qui ne plait pas forcément. Des protagonistes
intéressants dans un scénario voire une campagne je pense.

Annexe : Bonnes œuvres

4 pages seulement et pourtant la partie quasiment la plus utile,
puisque sont décrits succinctement les façons de progresser dans
la hiérarchie, la répartition des tâches entre les ordres de
l’Église du Soleil Universel et les charges d’un prêtre d’une
paroisse. Mais enfin et surtout la liste des principaux jours
saints dans les mondes connus, chose qui n’a l’air de rien mais
qui est en fait particulièrement utile.

Conclusion

Un supplément d’excellente qualité, utile tant pour les personnages religieux que pour le meneur qui donnera ainsi plus de consistance à cette composante majeure de l’univers, très bien fait. On y trouve de plus de nombreuses idées de scénarios et également de nouveaux avantages, défauts, dons théurgiques.... que les amateurs d’exhaustivité apprécieront (mais je n’en fais pas partie). En bref, un supplément absolument INDISPENSABLE.


Encadrement arrondi
Les commentaires sur cet article

2010-04-25 21:10:12 - Kerk

@shague : merci pour le message, les coquilles ont été balayées !

2010-04-24 15:00:41 - Backick

@shague : n’hésite pas à proposer des critiques dans cette même rubriques via l’interface privée : www.sden.org/ecrire

2010-04-24 13:51:48 - shague

Merci pour l’article.
Je trouve que c’est une bonne idée cette critique de supplément, on pourrait peut-être le généralisé avec les autres ouvrages sortis.
Par contre, juste une petite critique, il y a pas mal de coquilles.

Encadrement arrondi
Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.